Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

On fait le bilan : la Draft 2011

En attendant la saison 2015, Touchdown Actu vous propose de revenir et de prendre du recul sur les drafts qui ont eu lieu ces dix dernières années. Le détour, cette semaine, de notre machine à voyager dans le temps : l’année 2011.

Les faits marquants

A l’aube de cette draft édition 2011, tout le monde ne parle que d’un homme, Cam Newton. Le quarterback d’Auburn, qui vient de tout exploser en NCAA, est plus que favori pour le premier choix. D’autant que les Panthers, détenteurs de ce choix, sont une équipe aux nombreux besoins, dont celui de quarterback.

Avec un regard actuel, voir J.J. Watt échouer aux portes du Top 10 peut paraître comme une anomalie. Mais le haut de ce premier tour était exceptionnellement bien fourni en cette année 2011 et le defensive end n’était pas forcément attendu à un tel niveau.

Le bilan du Top 10

1. Carolina Panthers – Cam Newton, QB
Faits d’armes : 2 Pro Bowls, Rookie offensif de l’année 2011
Carrière en cours
Détenteur du Heisman Trophy, Cam Newton connaissait déjà sa future équipe avant la draft. En effet, sa destination ne faisait de doute pour personne. Avec une équipe des Panthers démembrée au poste de quarterback, ce choix était devenu incontournable. Et malgré un caractère réputé difficile et un sytle de jeu à double tranchant, il est compliqué de reprocher ce choix à la franchise de Charlotte.

Si sur le plan purement statistique, sa saison rookie reste la meilleure (4051 yards à 60%, 21 touchdowns, 17 interceptions à la passe, 706 yards, 14 touchdowns à la course), il est resté très régulier au cours de ses quatre premières saisons dans la ligue au point d’être sélectionné pour le Pro Bowl en 2011 et 2013. Si il n’assume pas pour l’instant le statut de nouvelle superstar de la ligue que certains annonçaient avant sa draft, il a montré qu’il était un premier choix solide.

2. Denver Broncos – Von Miller, LB
Faits d’armes : 3 Pro Bowls, Rookie défensif de l’année 2011, First team All-Pro en 2012, Second team All-Pro en 2011 et 2013
Carrière en cours
Pour son premier jeu en NFL, Von Miller force un fumble. Une semaine plus tard, il enregistre son premier sack. Le ton a donc rapidement été donné par le linebacker sorti de Texas A&M. La carrière en NFL de Miller avait pourtant commencé par un pari risqué. Pressenti pour être un second tour en 2010, il avait alors décidé de faire une année de plus à l’université. Si certains n’ont jamais vu le train repasser, cela n’a pas été le cas pour lui et les Broncos s’en frottent encore les mains.

Si sur le terrain, son influence est restée folle tout au long des quatre premières années de sa carrière, des questions ont commencé à apparaître. Sur son physique d’abord, lui qui a dû se remettre d’une rupture des ligaments croisés en 2013, mais aussi sur son comportement en dehors du terrain avec plusieurs arrestations en lien avec son permis de conduire. Cela dit, il n’y a pas grand chose à redire sur ce choix, les Broncos ont fait une belle affaire ce soir là.

3. Buffalo Bills – Marcell Dareus, DT
Faits d’armes : 2 Pro Bowls, First team All-Pro en 2014
Carrière en cours
Joueur d’Alabama sélectionné le plus haut depuis 1987 et Cornelius Bennett, Marcell Dareus constitue l’une des premières pierres de l’effrayante défense des Bills qui s’annonce pour la saison 2015. Pour un lineman, ses statistiques sont impressionnantes avec 201 plaquages et 28,5 sacks en quatre saisons.

Finalement retenu dans la première équipe All-Pro la saison dernière, Dareus continue sa progression et s’est imposé parmi les meilleurs linemen défensifs de la ligue. Encore un bon choix dans ce début de draft 2011.

4. Cincinnati Bengals – A.J. Green, WR
Faits d’armes : 4 Pro Bowls, Second team All-Pro en 2012 et 2013, 4 saisons à plus de 1000 yards
Carrière en cours
Sélectionner un receveur en quatrième position est parfois risqué, pas quand il s’agit d’A.J. Green. Le longiligne receveur qui a longtemps sévi du côté de Georgia n’a pas traîné à se faire un nom en NFL. C’est bien simple, depuis ses débuts, il a toujours fini la saison à plus de 1000 yards à la réception. Souvent cité parmi les Calvin Johnson ou les Dez Bryant, le receveur des Bengals s’est rapidement imposé parmi les meilleurs receveurs de la ligue.

Si il a été freiné par les blessures en 2014 et légèrement éclipsé par l’exceptionnelle saison rookie d’Odell Beckham, Green sera encore très attendu en 2015 pour faire briller Andy Dalton et son attaque. Un choix plus que solide pour les Bengals.

5. Arizona Cardinals – Patrick Peterson, CB
Faits d’armes : 4 Pro Bowls, First team All-Pro en 2011 et 2013
Carrière en cours
Premier joueur de ligne arrière sélectionné dans cette draft, Patrick Peterson n’a pas tardé à s’imposer dans la grande ligne. Sur son premier jeu en NFL en présaison, il intercepte Philip Rivers et le retourne jusqu’au touchdown. En première semaine, il retourne un punt en touchdown au bout d’une course de 89 yards pour donner la victoire aux siens en toute fin de match. Ces deux premiers coups d’éclats montrent quel joueur complet il est. Capable de marquer son homologue à la culotte, d’intercepter mais aussi de retourner des punts, l’ancien cornerback de Louisiana State s’est logiquement imposé parmi les meilleurs de la NFL à son poste.

Sélectionné pour chaque Pro Bowl depuis sa draft, et élu deux fois dans la première équipe All-Pro, Patrick Peterson aura été un choix prépondérant dans la renaissance des Cardinals.

6. Atlanta Falcons – Julio Jones, WR
Faits d’armes : 2 Pro Bowls, 2 saisons à plus de 1000 yards
Carrière en cours
C’est auréolé d’une saison parfaite ponctuée par un titre avec Alabama que Julio Jones se présente à la draft. Il est LE joueur désiré par les Falcons qui vont aller jusqu’à offrir cinq choix étalés sur 2011 et 2012 dont deux premiers tours et un deuxième tour. A l’époque, la franchise d’Atlanta, qui possède déjà Roddy White est fortement critiquée pour cet énorme risque. Pourtant, le début de carrière de Jones donne raison à son équipe.

Si l’on excepte une saison 2013 pourrie par les blessures, Jones ne cesse d’améliorer ses statistiques avec en apothéose une saison 2014 exceptionnelle qui contraste avec la saison collective catastrophique des Falcons. Si ce trade était effectivement un risque, il aura permis aux Falcons de constituer un duo de receveurs d’une efficacité rare lorsque leur santé leur permet d’évoluer ensemble en même temps.

7. San Francisco 49ers – Aldon Smith, LB
Faits d’armes : 1 Pro Bowl, First team All-Pro en 2012
Carrière en cours
Finir une saison rookie avec 14 sacks puis 19,5 la saison suivante, forcément cela marque les esprits. Malgré tout, il reste difficile de se faire une idée sur Aldon Smith tant il passe peu de temps sur le terrain depuis deux saisons. Embêté par des blessures mais surtout par des problèmes disciplinaires ayant débouché sur une suspension de neuf matches en 2014, Smith reste un point d’interrogation.

Malgré tout, si il retrouve sa forme et qu’il se décide à se tenir éloigné des problèmes judiciaires, Aldon Smith retrouvera sa place de prédateur de quarterback numéro 1 en NFL.

8. Tennessee Titans – Jake Locker, QB
Faits d’armes : connaît mieux son médecin que son entraîneur
Retraité depuis 2015
Le premier couac de cette draft et pas des moindres. Deuxième quarterback sélectionné à la surprise générale dans le top dix alors qu’il n’était pas forcément attendu au premier tour, Locker n’est jamais parvenu à s’imposer en NFL. Si certains s’en sont pris à ses qualités manquantes de quarterback, il est difficile de se faire une idée sur la carrière de Locker en NFL. En effet, il n’a jamais pu s’installer durablement sur le terrain constamment embêté par des blessures qui ont consumé toute dynamique positive. En mars dernier, encore et toujours blessé, il décide d’arrêter les frais. Les Titans ne semblaient de toute façon plus compter sur lui.

9. Dallas Cowboys – Tyron Smith, OT
Faits d’armes : 2 Pro Bowls, First team All-Pro en 2014, Second team All-Pro en 2013
Carrière en cours
Premier joueur de ligne offensive sélectionné lors de cette draft 2011, Tyron Smith est tout sauf une erreur de casting. En progression constante depuis ses débuts, il détient une place de choix dans l’effrayante ligne offensive des Cowboys. Depuis juillet 2014, il est même devenu le joueur de ligne offensive le mieux payé de la ligue et c’est tout sauf un hasard.

10. Jacksonville Jaguars – Blaine Gabbert, QB
Faits d’armes : on cherche encore…
Carrière en cours
Le vrai flop de cette draft assurément. Contrairement à Jake Locker, l’ancien quarterback de l’université de Missouri a longuement eu sa chance en NFL. Mais à part avoir inscrit son nom dans le livre des records de la NFL comme le quarterback le plus jeune de l’histoire à avoir joué au moins 13 matchs, il n’a absolument rien montré. Au point d’être mis sur le banc par un Chad Henne pas exceptionnel lui non plus. Envoyé la saison dernière aux 49ers pour jouer les doublures de Colin Kaepernick, sélectionné lui au deuxième tour de cette même draft 2011, Blaine Gabbert exerce enfin un rôle qui lui va bien. A condition qu’il n’entre pas sur le terrain.

Les réussites

De très grande qualité le Top 10 compte peu de gros ratés, le reste du premier tour était, lui aussi de bonne facture. A commencer par J.J. Watt sélectionné en 11ème position par les Texans. Capable de plaquer, de sacker, d’intercepter et même de jouer tight end momentanément, le defensive end est passé tout près d’un titre de MVP en 2014.

Nick Fairley (Lions, DT, 13e), Robert Quinn (Rams, DE, 14e), Mike Pouncey (Dolphins, C, 15e), Ryan Kerrigan (Redskins, DE, 16e), Nate Solder (Patriots, OT, 17e), Cameron Jordan (Saints, DE, 24e), Mark Ingram (Saints, RB, 28e), Muhammad Wilkerson (Jets, DE, 30e) et Cameron Heyward (Steelers, DE, 31e) ont tous été de bonnes affaires.

Les busts

D’excellente qualité, le premier tour de cette draft 2011 compte tout de même quelques échecs retentissants. Le principal d’entre eux est très certainement Christian Ponder (13e choix, Vikings), passé totalement à côté de son sujet, à cause de blessures mais aussi d’imprécision chronique.

Le steal

Richard Sherman, CB – Seahawks – 154e position
Qui aurait pu imaginer, au moment où les Seahawks ont drafté un sombre cornerback dans l’anonymat du milieu du cinquième tour, que ce dernier deviendrait l’un des visages de la ligue ?  C’est pourtant bien la belle histoire à l’américaine vécue par Richard Sherman.

Passé du poste de receveur à celui de cornerback au beau milieu de sa carrière universitaire, Sherman a immédiatement eu un impact sur la défense des Seahawks (55 plaquages, 4 interceptions, un fumble forcé et 17 passes détournées lors de sa saison rookie). Depuis, le membre de la Legion Of Boom a semblé progresser chaque saison et a presque déjà tout connu en quatre saisons dans la ligue avec ses sélections au Pro Bowl, le statut de All-Pro et même un Super Bowl.

Les bonnes affaires

Andy Dalton, QB – Bengals – 2e tour
2 fois Pro Bowler

Colin Kaepernick, QB – 49ers – 2e tour
Champion NFC en 2012

Kyle Rudolph, TE – Vikings – 2e tour
MVP du Pro Bowl en 2012

Stefen Wisniewski, C – Raiders – 2e tour
61 matches en NFL

Torrey Smith, WR – Ravens – 2e tour
Vainqueur du Super Bowl XLVII

Randall Cobb, WR – Packers – 2e tour
1 Pro Bowl

Justin Houston, DE – Chiefs – 3e tour
2 Pro Bowl, 1st team All-Pro en 2014

DeMarco Murray, RB – Cowboys – 3e tour
2 Pro Bowl, 1st team All-Pro en 2014

Jordan Cameron, TE – Browns – 4e tour
1 Pro Bowl

Julius Thomas, TE – Broncos – 4e tour
2 Pro Bowl

Jason Kelce, C – Eagles – 6e tour
1 Pro Bowl

Bruce Miller, FB – 49ers – 7e tour
Champion NFC en 2012

Chris Harris, CB – Broncos – non drafté
1 Pro Bowl, Second team All-Pro en 2014

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Oct à 2:30PHI1.35pariez2.5WAS
27-Oct à 2:25BAL1.45pariez2.2MIA
29-Oct à 15:30CLE3.2pariez1.2MIN
29-Oct à 19:00BUF1.55pariez2OAK
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une