Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Declarations Green Bay Packers

Favre surpris que Rodgers n’ait pas gagné le Super Bowl plus vite

Voilà qui va apporter de l’eau au moulin de ceux qui pensent que Brett Favre est toujours aigri de son départ de Green Bay.

Interviewé par une radio d’Atlanta, le numéro 4 s’est exprimé sur le succès des Packers lors du dernier Super Bowl. Et pour lui, Aaron Rodgers ne semble pas avoir beaucoup de mérite. « Je vais être honnête, je n’étais pas surpris, a-t-il d’abord annoncé. Ma plus grosse surprise serait qu’il ne l’a pas fait plus tôt… »

« Ma dernière année à Green Bay, avant le premier match, j’ai fait le remarque que c’était probablement l’équipe la plus talentueuse dans laquelle j’ai joué. Et bien-sûr, tout le monde m’a regardé du genre « Ce gars est fou. » On était très, très jeunes. Retirez moi et on était de loin l’équipe la plus jeune de la ligue. Mais je pouvais voir que le talent était incroyable. Notre saison s’est terminée comme un reflet de ça. Nous sommes passé près et je pense qu’on a pris pas mal de gens par surprise, mais on a émergé plutôt rapidement. »

Si on peut se permettre, c’est à cause d’une interception que lui a lancé – et pas un des jeunes joueurs – que la saison 2007 des Packers s’est terminée en finale de conférence.

Mais comme si on avait pas compris qu’il n’a pas envie que tout le monde l’oublie maintenant que Rodgers est au top, Favre essaye de relativiser le succès de son successeur…

« Aaron a eu une chance… même si les deux années précédentes on avait l’impression qu’il était un rookie, il était là depuis un moment. Et je voudrais penser qu’il a regardé, qu’il a appris et que lorsqu’il a eu une chance de jouer, il a amené ses capacités qui sont évidemment très bonnes sinon ils ne l’auraient pas drafté au premier tour. Il a un grand talent, il est brillant et il a eu une chance de regarder des équipes qui ont eu du succès faire les choses bien. Et donc je pense qu’il est tombé dans une bonne situation. En plus de ça, c’est un bon joueur. Je ne pense pas que quelqu’un puisse contester le fait que le talent autour de lui est encore meilleur maintenant que lorsque j’étais là. Donc je suis assez surpris que ça lui ait pris si longtemps. Vraiment, au début de la saison (dernière), ca n’avait pas tout à fait pris et je ne savais pas si ça allait le faire. »

En clair, Favre essaye d’expliquer que lui aussi pourrait gagner un Super Bowl si on lui avait mis les Packers des trois dernières années autour de lui et que Rodgers a eu de la chance d’apprendre des meilleurs… alors que Favre était réputé pour ne pas vouloir s’occuper de son successeur. Oui, Rodgers a du talent autour de lui, mais il est un peu facile de dire « et si j’étais à sa place… »

En attendant, pendant que Favre joue les aigris, Rodgers est en route vers un titre de MVP et pourrait bien un jour gagner un deuxième Super Bowl, ce que Favre n’a jamais réussi à faire en quasiment 20 ans de carrière. A ce moment là, pas-sûr que Favre pensera que Rodgers a été trop long à réussir.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une