Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Présaison 2 : Jimmy Garoppolo rassure, les Eagles déroulent

sam_bradford_230815

Philadelphia Eagles – Baltimore Ravens : 40-17
Sam Bradford (3/5, 35 yards) est de retour, et toute l’attaque des Eagles se porte déjà bien. L’ancien Rams n’a joué qu’une série, bouclée par un touchdown. Le second drive a également abouti dans la end zone avec Mark Sanchez. Le troisième a été conclu par trois points. C’est ensuite un retour de punt de 68 yards de Kenjon Barner qui a mis Philadelphie devant 24-0, le score à la pause. Bradford a eu droit à un coup dans les genoux de Terrell Suggs pour fêter son retour, mais sans dommages. DeMarco Murray a également participé à la fête en portant 5 ballons pour 17 longueurs et 1 touchdown.

Dans la course des remplaçants, Sanchez (14/20, 118 yards) conforte sa place de numéro pendant que Matt Barkley (6/14, 86 yards) et Tim Tebow (2/5, 13 yards – 3 courses, 31 yards) se battent toujours.

Joe Flacco a été beaucoup moins à la fête avec deux interceptions sur ses deux premiers drives. En tout, il n’a complété que 3 passes sur 7 pour 23 yards.

New Orleans Saints – New England Patriots : 24-26
Dans le match des titulaires, Tom Brady et Drew Brees ont eu trois séries chacun. Et c’est l’homme du Bayou qui a fait le show, avec une fiche excellente (8/10, 159 yards, 2 TDs) et trois touchdowns en moins d’un quart-temps pour son équipe. À l’extrême inverse, Brady n’a pas réussi à gagner le moindre first down !

La bonne nouvelle pour New England, c’est que Jimmy Garoppolo (28/33, 269 yards, 1 TD, 1 int) a montré des progrès très intéressants. Le jeune lanceur s’est rapidement illustré en évitant un défenseur qui l’avait presque dans les mains pour un sack avant de délivrer une passe de 24 yards pour un touchdown. En dehors d’une interception, et même s’il n’a pas lancé beaucoup de longs ballons, Garoppolo a semblé en contrôle. Il a mené son équipe à un total de trois touchdowns et deux field goals, le dernier à 14 secondes de la fin pour la victoire.

Carolina Panthers – Miami Dolphins : 31-30
Trois séries et encore une belle prestation pour Ryan Tannehill (12/15, 102 yards, 1 TD), qui a mené son attaque a deux touchdowns. Le coueur Damien Williams a été l’autre joueur en vue des Dolphins avec un touchdown au sol et un autre à la réception. Attention quand même, Williams a aussi lâché un fumble juste devant la end zone sur une course jusqu’au 1 yard adverse. Les arbitres n’avaient rien vu jusqu’à ce que Joe Philbin, qui croyait que son joueur avait marqué, ne demande un ralenti. Finalement, au lieu d’un touchdown, les hommes rayés ont constaté la perte du ballon. Pas vraiment la meilleure décision de coaching de la soirée.

Cam Newton (4/10, 42 yards, 1 int) a été moins en réussite sans Kelvin Benjamin. Sur l’occasion la plus franche des Panthers, l’attaque a été stoppée quatre fois de suite à 2 yards de la end zone. Les neuf pénalités de Carolina n’ont pas aidé.

Indianapolis Colts – Chicago Bears : 11-23
Parfois, Jay Cutler peut être excellent. C’était le cas ce samedi, avec une jolie fiche de 8/9 pour 69 yards. Le bémol, c’est qu’il n’a mené l’attaque qu’à trois field goals. Il s’est bien battu pour aller marquer lui-même un touchdown au sol, en se faisant même arracher le casque, mais l’action a été annulée par un holding commis par un de ses coéquipiers. Cutler est peut-être motivé par ce qui se passe derrière lui, car Jimmy Clausen (6/9, 54 yards, 1 TD, 1 int) a une nouvelle fois été très bon. Passé une interception, le remplaçant a mené l’attaque à deux touchdowns après la pause pour assurer la victoire.

Andrew Luck (5/9, 71 yards) a joué trois séries, dont la dernière bouclée par une course de touchdown de 5 yards et une passe à Andre Johnson pour la conversion à deux points.

ponder_bridgewater_230815

Minnesota Vikings – Oakland Raiders : 20-12
L’avenir se présente bien pour les deux quarterbacks de seconde année titulaires dans ces équipes. Teddy Bridgewater (10/14, 89 yards, 1 TD) a mis quelques minutes à se mettre en marche, mais il était ensuite dans le rythme, jusqu’à trouver Charles Johnson pour un touchdown sur sa troisième et dernière série.

Derek Carr (4/8, 78 yards) n’a aussi marqué qu’un seul touchdown, mais lui a joué quatre séries. Rien d’inquiétant tout de même, surtout au vu de la superbe passe de 40 yards qu’il a parfaitement mis dans les mains d’Amari Cooper. L’association de ces deux joueurs est prometteuse.

New York Giants – Jacksonville Jaguars : 22-12
Ça coince toujours pour les titulaires des Giants. En trois séries, Eli Manning (4/14, 46 yards) a du se contenter d’un field goal et d’un pourcentage de passes complétées anémique.

Blake Bortles (8/16, 98 yards) a fait mieux en obtenant trois field goals en autant de série, mais ce match a été un festival de coups de pied. Ryan Nassib (19/35, 217 yards, 1 TD) et Dwayne Harris ont cassé la série en s’offrant le seul touchdown de la soirée dans le dernier quart. De quoi assurer la victoire.

Houston Texans – Denver Broncos : 10-14
Premiers pas timides pour Peyton Manning (8/14, 52 yards) en présaison. Quatre drives, et quatre punts pour le numéro 18. Brock Osweiler (7/16, 121 yards, 1 TD, 1 int) a bien débuté sa sortie en lançant le premier touchdown du match, mais il a aussi mis une vilaine interception dans les mains adverses, qui a retourné le ballon pour un touchdown.

La lutte pour le poste de quarterback des Texans reste serrée puisque les deux participants ont été aussi mauvais l’un que l’autre. Titulaire, Ryan Mallett (5/7, 23 yards) a joué petit bras avec seulement deux first downs à la clé. Brian Hoyer (7/11, 52 yards) n’a pas fait beaucoup mieux, avec quatre first downs et aucun point non plus au tableau d’affichage. C’est Tom Savage (15/24, 168 yards) qui a mené l’attaque de Houston à ses trois seuls points du match en deuxième mi-temps.

Arizona Cardinals – San Diego Chargers : 19-22
Belle soirée pour les rookies d’Arizona. David Johnson, un coureur sélectionné au quatrième tour, s’est montré avec 13 courses pour 66 yards et 2 réceptions pour 15 yards. J.J. Nelson, un receveur issu du cinquième tour, a capté une passe de 57 yards en début du match, juste avant que Carson Palmer (3/7, 88 yards, 1 TD) ne trouve John Brown pour un touchdown de 17 yards.

Palmer n’a joué que trois séries. Le temps de se faire sacker deux fois par Melvin Ingram. Le défenseur est une des satisfactions de la soirée pour les Chargers, qui ont laissé Philip Rivers au repos.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Oct à 2:30TEN1.26pariez2.9IND
20-Oct à 2:25OAK2pariez1.55KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00GB2.7pariez1.3NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une