Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Philadelphia Eagles Preview 2015

Analyse d’avant-saison : Philadelphia Eagles

Preview2015EaglesTop

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2015. Au programme aujourd’hui : les Philadelphia Eagles

Si la saison NFL qui arrive devait être un tournoi de poker, Chip Kelly aurait clairement commencé par un « all-in ». Armé des pleins pouvoirs décisionnels concernant la composition de l’équipe, l’ancien coach d’Oregon a été extrêmement actif pendant l’intersaison, changeant une très grande partie de l’effectif et assumant complètement sa doctrine du « collectif plus important que les individualités ».

S’ils ont manqué de peu les playoffs l’an dernier, les Eagles pourront cette année s’appuyer sur un jeu au sol ultra-armé avec pas moins de trois coureurs pouvant prétendre à une place de titulaire dans une autre franchise : DeMarco Murray (leader en yards au sol l’an passé), Ryan Matthews et Darren Sproles. Ce trident aura pour mission de retirer un maximum de pression à celui qui se présente comme l’avenir de la franchise au poste de quarterback selon le coach : Sam Bradford, tout fraîchement arrivé des Rams de Saint Louis contre Nick Foles dans un échange très controversé.

La saison dernière : 10 victoires – 6 défaites (2ème NFC East).

Mouvements à l’intersaison : L’intersaison des Eagles de Philadelphia a été tout sauf calme. En effet, le coach Chip Kelly a clairement imprimé sa volonté de jouer son va-tout en renforçant les points faibles de son équipe. Le nombre de mouvements importants est grand mais la principale transaction concerne quand même l’échange avec les Rams : l’ex Eagles Nick Foles a été envoyé avec plusieurs choix de draft contre l’ex Rams Sam Bradford. S’il a été énormément critiqué pour cet échange, au vu du prix payé pour obtenir un joueur revenant de deux très graves blessures, Chip Kelly a maintenu son cap en assurant que Sam Bradford était le quarterback qu’il fallait à cette franchise pour passer un palier.

Les transactions controversées, Chip Kelly en a assumées plusieurs car au début de l’intersaison, c’était le coureur star des Eagles, LeSean McCoy qui avait été envoyé à Buffalo en échange de l’ancien pensionnaire d’Oregon Kiko Alonso, lui aussi de retour d’une grave blessure au genou. Avec leur coureur titulaire parti, les Eagles ont enregistré les venues de DeMarco Murray et Ryan Matthews qui se partageront les snaps.

Le jeune receveur Nelson Agholor, drafté au premier tour par les Eagles, aura la mission de faire oublier Jeremy Maclin, laissé libre par les franchise des Eagles et qui a rejoint son ancien coach à Kansas City. Par ailleurs, la draft des Eagles a été saluée comme une très bonne draft ayant permis de répondre aux besoins de l’équipe des deux côtés du ballon, notamment avec l’arrivée de l’excellent safety Eric Rowe.

Enfin, l’autre grande arrivée du côté des Eagles est celle de l’ex-Seahawks Byron Maxwell qui aura la lourde tache de montrer qu’il peut assurer en tant que cornerback n°1 dans une autre défense que la Legion Of Boom. Car en effet, les Eagles de Philadelphia version 2014 étaient en manque cruel de talent sur la couverture aérienne, et leur coach a eu à coeur d’améliorer ce secteur durant l’été. Il faut ajouter à cela la très médiatique arrivée de Tim Tebow qui se bat encore actuellement pour sa place au sein de l’effectif des Eagles, ainsi que noter les départs de très nombreux anciens cadres comme Trent Cole, Todd Herremans ou encore Evan Mathis.

Arrivées notables : Sam Bradford (QB), DeMarco Murray (RB), Ryan Matthews (RB), Miles Austin (WR), Kiko Alonso (LB), Brad Jones (LB), Byron Maxwell (CB), Walter Thurmond (CB), E.J. Biggers (CB).
Re-signatures : Mychal Kendricks (LB).
Draft : Nelson Agholor (WR), Eric Rowe (S), Jordan Hicks (LB), JaCorey Shepherd (CB), Randall Evans (CB), Brian Mihalik (DE).
Pertes notables : Nick Foles (QB), LeSean McCoy (RB), Chris Polk (RB), Jeremy Maclin (WR), James Casey (TE), Evan Mathis (G), Todd Herremans (G), Trent Cole (DE), Casey Matthews (LB), Cary Williams (CB), Bradley Fletcher (CB), Brandon Boykin (CB), Nate Allen (S).

Les points forts : Si Chip Kelly est considéré comme un coach ultra-offensif, il se pourrait pourtant bien que les points forts des Eagles soient tout autre cette saison. En effet, via l’arrivée de Kiko Alonso et la resignature de Mychal Kendricks, les Eagles ont renforcé leur front-seven déja très dominateur l’an passé. Fletcher Cox, Cedric Thornton ou encore Connor Barwin risquent de mettre à mal les lignes offensives adverses.

De l’autre côté de la balle, les Eagles pourront s’appuyer aussi sur un jeu au sol physique grâce à l’une des meilleures lignes offensives de la NFL dans ce secteur. Avec des coureurs comme DeMarco Murray, Ryan Matthews et Darren Sproles, Chip Kelly va pouvoir mettre en place le système qu’il aime tant en s’appuyant avant tout sur le sol.

Il est également impossible de parler des Eagles sans mettre en avant leurs équipes spéciales qui encore une fois risquent de faire pencher les matches en faveur de Philadelphia, étant capables de marquer sur n’importe quelle action de retour.

Les points faibles : Le premier point faible qu’il est possible de pointé du côté des Eagles semble être la secondary. Non pas qu’elle manque de talent, mais du fait que la totalité des joueurs la composant sont nouveaux au sein des Eagles. Si Byron Maxwell semble être une valeur sûre, les autres cornerbacks reviennent soient de blessures (comme Walter Thurmond) ou sortent tout juste de l’université. Cette secondary sera donc régulièrement ciblée et testée et devra répondre présente lors des matches !

Même s’il est toujours délicat de parler de véritable point faible dans ce cas, les Eagles ne devront pas rater leur début de saison s’ils ne veulent pas avoir affaire à une vive contestation de leur coach. Si la quasi-totalité des ex-Eagles ayant quitté la franchise ont vivement critiqué Chip Kelly, celui-ci devra tenir son vestiaire soudé pour continuer à avancer dans le bon sens.

Facteur(s) X : Sans hésitation possible, le facteur X des Eagles cette saison sera l’infirmerie. Avec la plupart des pièces maîtresses de l’attaque et de la défense qui reviennent de blessures graves, le coaching staff et les fans de Philadelphia vont croiser les doigts toute la saison. Si Sam Bradford et son escouade arrivent à rester en forme toute la saison et que la mayonnaise Kelly prend bien, il est possible d’envisager une excellente saison pour les Eagles. A contrario, la saison 2015 a également tout d’un « tout ou rien » pour Chip Kelly, qui joue énormément au vu de toutes les décisions qu’il a prises durant l’été. Un mauvais départ, et il pourrait très bien se faire lacher par son vestiaire comme certains coaches l’an passé.

Calendrier : @Falcons, Cowboys, @Jets, @Redskins, Saints, Giants, Panthers, Bye, @Cowboys, Dolphins, Buccaneers, @Lions, @Patriots, Bills, Cardinals, Redskins, @Giants.

En résumé : Si Sam Bradford et ses genoux tiennent bon, les Eagles de Philadelphia ont clairement de quoi espérer une énorme saison. Avec une ligne offensive d’un tel niveau et des coureurs à ne plus savoir qu’en faire, les Eagles s’annoncent comme les très grand favoris de leur division. Favoris, un statut qu’il ont bien l’intention d’assumer dans une division qui s’annonce accessible et dans laquelle ils n’ont pas le droit à l’erreur sans quoi l’ère Chip Kelly risque d’arriver vite à sa fin.

Le pronostic : 12 victoires – 4 défaites (1ers de la NFC East)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.4pariez1.37NO
22-Oct à 19:00IND2.2pariez1.45JAX
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une