Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Baltimore Ravens Preview 2015

Analyse d’avant-saison : Baltimore Ravens

Kiero Small, Justin Forsett

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2015. Au programme aujourd’hui : les Baltimore Ravens.

Au terme d’une belle saison régulière 2014, ponctuée par une 3e place dans la division AFC North, les hommes de John Harbaugh sont parvenus à décrocher une place en wildcards. En playoffs, ils se sont défaits des Steelers avant de s’incliner de peu face aux futurs champions, les New England Patriots. Sont-ils en mesure de faire mieux cette saison malgré les départs de certains cadres ? Difficile à dire. Une chose est sûre : impossible n’est pas Ravens.

La saison dernière : 10 victoires – 6 défaites.

Mouvements à l’intersaison : Comme très souvent, les Ravens n’ont pas fait dans le spectaculaire lors de la free agency, que ce soit d’un point de vue quantitatif ou qualitatif. Ainsi, la principale recrue se situe sur le banc avec Marc Trestman, 4e coordinateur offensif de la franchise en 4 ans, qui vient remplacer Gary Kubiak, promu au rang de coach principal à Denver. Sur le terrain, l’équipe enregistre les arrivées de Kendrick Lewis, Cassius Vaughn et Kyle Arrington pour solidifier les lignes arrières. Matt Schaub débarque également dans le Maryland pour tenter de donner un nouveau souffle à sa carrière après des dernières saisons très compliquées. Les départs sont beaucoup plus nombreux, avec notamment celui d’Haloti Ngata, véritable légende de la franchise. Torrey Smith rejoint les 49ers tandis que Pernell McPhee a posé ses bagages à Chicago. De même, Owen Daniels, Tyrod Taylor, Bernard Pierce et Jacoby Jones porteront un nouvel uniforme en 2015.

En revanche, les Ravens ont été beaucoup plus en vue lors de la draft. Encore une fois, Ozzie Newsome a parfaitement manoeuvré afin de combiner meilleur joueur disponible et besoins réels. Ses deux premiers choix, Breshad Perriman et Maxx Williams, vont ainsi avoir l’occasion de s’imposer en tant que titulaires dès leur saison rookie. De même, Carl Davis, Za’Darius Smith et Buck Allen devraient également pouvoir bénéficier d’un temps de jeu assez conséquent au sein de la rotation.

Arrivées notables : Kendrick Lewis (S), Kyle Arrington (CB), Matt Schaub (QB), Cassius Vaughn (CB).
Draft : Breshad Perriman (WR), Maxx Williams (TE), Carl Davis (DT), Za’Darius Smith (DE/OLB), Buck Allen (RB), Tray Walker (CB), Nick Boyle (TE), Robert Myers (G), Darren Waller (WR).
Pertes notables : Haloti Ngata (DT), Pernell McPhee (DE/OLB), Torrey Smith (WR), Owen Daniels (TE), Bernard Pierce (RB), Tyrod Taylor (QB), Jacoby Jones (WR), Darian Stewart (S), Gino Gradkowski (C), Antoine Cason (CB), Jerome Miles (S).

Les points forts : Ils sont nombreux. À commencer évidemment par leur maître à jouer, l’excellent et pourtant imparfait Joe Flacco, qui sort de la meilleure saison de sa carrière sur le plan statistique : 3986 yards à 62% pour 27 touchdowns et 12 interceptions. Avec Marc Trestman à la baguette, il ne serait pas surprenant de le voir booster ces chiffres à nouveau. Il sera protégé par une ligne offensive de tout premier plan, la même que la saison passée, composée de Monroe, Yanda, Zuttah, Osemele et Wagner. Le jeu au sol ne sera pas en reste avec Justin Forsett, auteur d’une superbe saison 2014 et qui sera épaulé par Buck Allen et Lorenzo Taliaferro.

Défensivement, c’est du solide. En tout cas sur les deux premières lignes. Haloti Ngata est parti mais cela va permettre à Timmy Jernigan de s’exprimer pleinement, lui qui a montré d’excellentes choses lors de sa saison rookie et malgré un temps de jeu limité. Il sera accompagné par Brandon Williams, véritable dévoreur d’espace, et par Chris Canty, qui n’a pas montré grand chose la saison dernière. En cas de nouvelle défaillance, le rookie Carl Davis pourrait avoir un coup à jouer. L’escouade de linebackers demeure toutefois la plus impressionnante : Elvis Dumervil et Terrell Suggs (29 sacks à eux deux en 2014) seront chargés du pass-rush tandis que C.J. Mosley et Daryl Smith (261 plaquages à eux deux la saison passée) se chargeront d’achever tout ce qui passe dans leur champ d’action. Derrière ce quatuor terrifiant, il sera intéressant de surveiller le développement de Za’Darius Smith, amené à prendre la relève de Pernell McPhee à terme.

Les points faibles : Les Ravens ne semblent pas avoir de grandes faiblesses particulières, seulement des postes un peu moins solides que d’autres. Tout d’abord, la secondary. En effet, bien que le dernier rempart de la défense compte dans ses rangs deux des meilleurs joueurs de la NFL à leurs postes respectifs, Jimmy Smith et Will Hill, il ne semble pas infranchissable pour autant. En effet, le cornerback numéro 2, Lardarius Webb, n’a pas été sensationnel la saison passée. Pour sa part, Kendrick Lewis alterne le bon et le moins bon depuis son arrivée en NFL, et même s’il reste sur une très bonne campagne avec les Texans, rien n’assure qu’il gardera ce rythme. En rotation derrière ces joueurs ? Pas grand chose…

En attaque, le principal talon d’Achille concerne les cibles que possède Joe Flacco. Avec Dennis Pitta sur le carreau pour les six premiers matches du championnat, la seule valeur sûre est le vétéran Steve Smith, 36 ans. Autour de lui, l’escouade est jeune et inexpérimentée, bien que potentiellement intéressante. La compétition est donc complètement ouverte entre Breshad Perriman, Kamar Aiken, Marlon Brown, Michael Campanaro voire même Jeremy Butler, très impressionnant durant les camps d’entraînement. Un groupe de receveurs pas rassurant sur le papier donc, mais qui est à relativiser. Tout d’abord parce que Maxx Williams a tout pour devenir l’un des chouchous de Flacco très rapidement, et surtout, car Justin Forsett devrait jouer un rôle bien plus important dans le jeu aérien cette année.

Facteurs X : Marc Trestman a échoué en tant qu’head coach à Chicago, mais il n’en reste pas moins un excellent coordinateur offensif, passionné et pointilleux sur les moindres détails. De la vitesse d’adaptation de son schéma offensif par ses joueurs dépendra en grande partie la saison des Ravens. Ainsi, il ne serait pas étonnant de voir Justin Forsett se muer en la véritable pierre angulaire de l’attaque, omniprésent, un peu à la manière d’un Matt Forte à Chicago.

Comme pour toutes les franchises, le facteur « blessures » aura évidemment son importance. On sait déjà que Matt Elam et Brent Urban manqueront toute la saison prochaine et que Dennis Pitta ne sera pas disponible avant un long moment. Le front office va sûrement allumer des cierges car l’équipe n’a pas été épargnée ces derniers temps et que l’équilibre sur certains secteurs peut s’avérer fragile, en témoigne la blessure de Jimmy Smith en 2014.

Calendrier : @Broncos, @Raiders, Bengals, @Steelers, Browns, @49ers, @Cardinals, Chargers, Jaguars, Rams, @Browns, @Dolphins, Seahawks, Chiefs, Seelers, @Bengals.

En résumé : Dans une division relevée avec les présences des Bengals et des Steelers, la franchise de Baltimore va encore avoir fort à faire pour décrocher une place en post-saison. Cependant, les hommes de John Harbaugh ne semblent pas avoir de faiblesses insurmontables et sont suffisamment armés pour s’en sortir haut la main. Jamais aussi forts et imprévisibles qu’en playoffs, comme ils l’ont montré tant de fois par le passé, les Ravens auront certainement leur mot à dire dans la course au titre.

Le pronostic : 11 victoires – 5 défaites.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.4pariez1.37NO
22-Oct à 19:00IND2.15pariez1.47JAX
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une