Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

NFL Semaine 1 (19h) : tous les scores et résumés

ryan_tannehill_130915

C’est reparti ! Premier dimanche de compétition, et première très belle série de matches.

Une surprise ? Les Rams s’offrent les Seahawks. De l’ambition qui s’affirme ? Les Bills corrigent les Colts.

La NFL est aussi de retour avec ses histoires folles. Johnny Manziel a profité de la blessure de Josh McCown sur un fumble hélicoptère pour entrer en jeu et lancer sa première passe de touchdown en NFL À Houston, la galère au poste de quarterback est déjà au rendez-vous, puisque Bill O’Brien n’a même pas attendu un match entier pour sortir Brian Hoyer.

Chicago Bears (0-1) – Green Bay Packers (1-0) : 23-31

Saint Louis Rams (1-0) – Seattle Seahawks (0-1) : 34-31

Buffalo Bills (1-0) – Indianapolis Colts (0-1) : 27-14

Washington Redskins (0-1) – Miami Dolphins (1-0) : 10-17

Sur le papier, les Dolphins étaient largement favoris après une excellente intersaison. Mais les Redskins se sont bien battus. L’attaque de Miami a mis du temps à se mettre en route, et les locaux en ont profité pour prendre l’avantage 10-0. Juste avant la mi-temps, Ryan Tannehill (22/34, 226 yards, 1 TD) trouve enfin Rishard Matthews (4 rec, 34 yards, 1 TD) pour un touchdown (10-7).

Le troisième quart est brouillon et difficilement intéressant, en dehors d’un fumble gag de Tannehill qui fait voyager toute la défense de Washington pour récupérer le cuir. Miami égalise grâce à un field goal au début de la dernière période (10-10). Et comme Kirk Cousins (21/31, 196 yards, 1 TD, 2 int) n’avance pas non plus, c’est sur les équipes spéciales que la décision a lieu. Jarvis Landry, déjà excellent en attaque, relance un punt pour 69 yards et un touchdown qui donne l’avantage (17-10) décisif aux siens à un peu plus de 10 minutes du terme. Car sur la série suivante, Cousins est victime de l’interception de ce dimanche, signée Brice McCain.

La dernière tentative des Redskins se solde par un échec sur quatrième tentative. Sans briller, les Dolphins font respecter la logique. Il faudra être plus efficace pour espérer les playoffs.

Jacksonville Jaguars (0-1) – Carolina Panthers (1-0) : 9-20


La saison 2015 démarre sur les mêmes bases que la précédente pour les Jaguars. Blake Bortles (22/40, 183 yards, 1 TD, 2 int) a été bon par séquences, mais il a commis quelques erreurs fatales. Cette fois, c’est une interception retournée pour un touchdown de 30 yards par Josh Norman qui a fait très mal à Jacksonville, qui s’est alors retrouvé mené 17 à 9 au milieu du troisième quart-temps. Dans la dernière période, à 2,41mn de la fin, Bortles a une nouvelle fois été intercepté alors que Carolina venait d’inscrire un field goal (20-9).

Heureusement que Bortles a fait ces erreur, car rien ne garantissait la victoire à des Panthers qui n’ont pas franchement brillé avec le ballon. Leur attaque a peiné à trouver du rythme tout au long du match, avec un Cam Newton (18/31, 1 TD, 1 int) peu inspiré et lent, qui a semblé distribuer le ballon à beaucoup de coéquipiers sans avoir de cible au-dessus du lot. Oui, Kelvin Benjamin va manquer cette saison. C’est le vétéran Jericho Cotchery (4 rec, 45 yards, 1 TD) qui a été le plus en vue. La victoire est là, c’est l’essentiel. Même si la commotion de Luke Kuechly est l’autre mauvaise nouvelle de la soirée.

Cleveland Browns (0-1) – New York Jets (1-0) : 10-31

Le Johnny Manziel (13/24, 182 yards, 1TD/1INT) show n’aura duré qu’un drive ce soir. Entré en début de deuxième quart après une sortie sur commotion de Josh McCown, le jeune quarterback lance les hostilités avec une passe en profondeur 54 yards pour Travis Benjamin (3rec, 89 yards, 1TD) ! 7-0 en faveur des visiteurs.

Sauf que derrière Manziel et les Browns s’emmêlent complètement les pinceaux : d’abord sur une action où un défenseur de Cleveland intercepte Ryan Fitzpatrick (15/24, 179 yards, 2TD/1INT) mais perd la balle dans un second temps, balle recouverte par Brandon Marshall (6 rec, 62 yards, 1TD). Derrière les Jets en profitent pour égaliser sur un touchdown d’un Chris Ivory (20 courses, 91 yards, 2TD) très en jambe ce soir.
Les deux équipes rejoignent les vestiaires sur le score de 10-14 après un field goal des Browns et le premier touchdown à la passe pour Fitzpatrick sous ses nouvelles couleurs.

La deuxième mi-temps sera à sens unique pour des Jets enchaînant 17 points. Une réussite bien aidée par un Manziel hors du coup : intercepté sur son premier drive en seconde mi-temps, Manziel voit les Jets transformé ce turnover en touchdown avec une passe de Fitzpatrick pour Marshall (10-21). S’en suit un field goal pour les locaux (10-24) et un nouveau touchdown au sol par Chris Ivory (10-31) déjà en terrain adverse grâce à un fumble de Manziel.

Les Browns ne s’en relèveront pas avec même un nouveau fumble de leur quarterback…. Côté Jets, l’équipe de Todd Bowles a montré beaucoup de volonté et d’application notamment en attaque où sans être flashy, les jeux appelés ont été efficaces. Seule ombre au tableau, les sorties sur blessure d’Antonio Cromartie et Mohamad Wilkerson.

Houston Texans (0-1) – Kansas City Chiefs (1-0) : 27-20

Première compliqué pour Brian Hoyer à la tête des Texans. Le vétéran a rendu une fiche de 18/34, 236 yards, un touchdown et a été intercepté dès sa première tentative, comme un signe que la suite allait être compliquée. Derrière, les Chiefs enchaînent par un touchdown pour le tight end Andrew Kelce (6 rec, 106 yards, 2 TD). C’est ce même Kelce qu’Alex Smith (22/33, 243 yards, 3 TD) retrouve dans la end zone lors du drive suivant et les visiteurs mènent 14-0. On pense le score acquis avant le quart-temps mais Hoyer se réveille, enchaîne les bonnes passes et finit par trouver DeAndre Hopkins (9 réc, 98 yards, 2 TD) dans la end-zone. Conversion manquée, cela fait 14-6 pour Kansas City.

Avant la mi-temps, sur une nouvelle erreur de Hoyer, un fumble cette fois-ci, les Chiefs récupèrent le ballon en excellente position. Jamaal Charles (16 ballons, 57 yards, 5 réc, 46 yards, 1 TD à la passe) plonge dans la end-zone et le score s’alourdit pour les visiteurs : 27-6. Un field goal avant la mi-temps pour les Texans ne changera pas grand-chose. Tout comme le dernier touchdown, inscrit par Ryan Mallet (8/13, 98 yards, 1 TD) à 4 minutes de la fin, à nouveau pour DeAndre Hopkins. Score final 27-20 pour Kansas City.

On attendait la défense des Texans mais à part JJ Watt qui a récolté deux sacks, dont un sans casque (!), les lignes arrières ont été criantes de faiblesse sur les deux touchdowns adverses. Pour les Chiefs, la défense aura été plus dominante avec cinq sacks et deux turnovers. Et toujours pas de touchdown pour un receveur pour Kansas City.

Résumés par : Raphaël Masmejean, Raoul Villeroy, Paul Harrer et Alain Mattei

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème A la une