Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Bears-Packers (23-31) : le métronome Aaron Rodgers trop fort pour Chicago

aaron_rodgers_130915

Grand soleil sur Windy City pour ouvrir la saison des Bears ce dimanche. Et quoi de mieux pour les fans de commencer l’exercice 2015-2016 face à leur ennemi juré de Green Bay ? Malgré un Matt Forte impressionnant (24 courses, 141 yards, 5 réceptions, 25 yards, 1 TD) , la marche reste encore trop haute pour les Bears. Peu aidé par sa défense, Jay Cutler (18/36, 225 yards, 1 TD, 1 INT) n’a pas su capitaliser au contraire de son homologue Aaron Rodgers (18/23, 189 yards, 3 TDs). Dans le sillage d’un James Jones (4 réceptions, 51 yards, 2 TDs) plus fringuant que jamais, les Packers réalisent une très belle prestation et seront très dures à aller chercher dans la NFC Nord. Score final : 31-23.

Les Bears avaient visiblement hâte d’en découdre. Sur la première possession de la rencontre, Robbie Gould inscrit trois points pour Chicago après une belle alternative entre le jeu de passe court et la course. Privé de Jordi Nelson pour la saison, Aaron Rodgers va ensuite nous faire du Aaron Rodgers. Bien aidé par Eddy Lacy (19 courses, 85 yards, 1 TD), le quarterback des Packers va remonter le terrain avant de conclure par une passe millimétrée pour James Jones. Le receveur vétéran réalise l’un des catch de la soirée sur la truffe d’Alan Ball et donne l’avantage à son équipe (3-7) après 15 minutes.

Matt Forte écrase la première mi-temps

L’excellent début de match de Matt Forte (105 yards à la course en première mi-temps) permet aux hommes de John Fox de garder le cuir loin des mains magiques d’Aaron Rodgers. Après une vilaine erreur de Sam Shields, le ballon revient aux Bears à quelques mètres de la ligne. Le running back ne se fait pas prier pour transpercer la endzone et Chicago repasse devant(10-7). Trop souvent pénalisés, les Packers manquent un grand nombre d’occasion de touchdown. Les deux équipes vont s’échanger un field goal avant retourner au vestiaire. 13-10 à la pause.

Au retour des vestiaires, le bras d’Aaron Rodgers et les jambes d’Eddy Lacy sont trop durs à contenir pour la défense de Vic Fangio : Green Bay reprend l’avantage avec un nouveau touchdown de James Jones (13-17). Un Jay Cutler bien inspiré et habile gestionnaire permet ensuite à Windy City de se rapprocher suffisamment pour que Robbie Gould ajuste un nouveau coup de pied. 16-17 après trois quart-temps.

La défense des Packers fait tourner le match

Mike McCarthy et Aaron Rodgers font jouer toute leur expérience sur troisième et quatrième tentative. Le résultat : un drive XXL de presque 10 minutes à cheval entre les deux dernières périodes qui permet aux Packers de creuser l’écart. Mister Rodgers trouve Randall Cobb (5 réceptions, 38 yards, 1 TD) pour son troisième touchdown de la soirée (16-24).

Green Bay arrive à faire la différence sur des stops défensifs cruciaux que n’arrivent pas à réaliser les Bears. Installé dans la redzone et malgré quatre tentatives, Jay Cutler n’arrive pas à inscrire le moindre point. Il sera même intercepté par Clay Matthews. Eddy Lacy, très bon ce soir, corse un peu plus l’addition et malgré un dernier touchdown de Martellus Bennett (5 réceptions, 55 yards, 1 TD) les Packers s’imposent logiquement au Soldier Field, 31-23.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2pariez1.55KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.4pariez1.37NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une