Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

NFL Semaine 1 (22h) : les Lions s’écroulent, les Cardinals verrouillent, les Bengals déroulent

matt_stafford_140915

La deuxième série de rencontres du dimanche a encore été riche en émotions. Le grand fait à retenir, c’est l’éclosion éclair de Marcus Mariota, auteur d’un match parfait contre les Buccaneers.

Prime à la jeunesse, car les vétérans ont été en difficulté. Drew Brees n’a rien pu faire contre les défense des Cardinals. Peyton Manning n’a pas été brillant, mais il a gagné.

Du côté de San Diego, les Lions ont pris un coup de chaud.

Tampa Bay Buccaneers (0-1) – Tennessee Titans (1-0) : 14-42

San Diego Chargers (1-0) – Detroit Lions (0-1) : 33-28

Mais comment les Lions ont-ils fait pour perdre ce match ? Bien rentrée dans son match, l’équipe de Détroit mène rapidement 21-3 après un touchdown au sol d’Ameer Abdullah (7 portées, 50 yards, 1TD ; 4rec, 44 yards), puis une interception retournée en touchdown par Glover Quinn, et enfin une réception d’Eric Ebron (4 rec, 53 yards, 1TD).

En face les Chargers sont sonnés et ne répondent qu’avec un field goal. Petite éclaircie au tableau avant la mi-temps avec le touchdown (21-10) du revenant Danny Woodhead (12 courses, 42 yards, 2TD ; 4rec, 20 yards), qui aura fait un bien fou à l’attaque des Chargers toute la soirée.

En revanche la seconde mi-temps voit les Lions traverser un trou noir de manière assez inexplicable, rappelant encore une fois les carences de cette équipe, et notamment de son quarterback Matthew Stafford (19/30, 246 yards, 2TD/2INT). Le joueur des Lions sera à l’origine de deux interceptions en seconde mi-temps.

Les Chargers n’en demandaient pas tant, eux qui après un field goal de Josh Lambo pour commencer le second acte étaient revenus à un touchdown d’écart (13-21). Un touchdown qu’ils réalisent sur le drive issu de la seconde interception lancée par Stafford. Stevie Johnson (6rec, 82 yards, 1TD) est à la réception d’une passe de 12 yards de Philip Rivers (35/42, 404 yards, 2TD/2INT), cependant avec la conversion à un point, les Chargers restent derrière au score : 21-20.

L’équipe de San Diego finit par se détacher dans le dernier quart grâce à un touchdown à la reception de Ladarius Green puis une course de 1 yard droit dans la end zone de Woodhead (21-33). Les Lions réagiront en toute fin de match lorsque Stafford trouve Theo Riddick (28-33), mais il est déjà trop tard et Rivers n’a plus qu’à poser le genou au sol sur le drive suivant pour sceller la victoire des siens.

Une victoire qui aura mis du temps à se dessiner mais méritée tant les Lions se sont montrés inconstants. Côté Chargers il y a de quoi se réjouir avec le retour gagnant de Woodhead et un Keenan Allen (15rec, 166 yards) qui semble retrouvé toutes ses sensations.

Denver Broncos (1-0) – Baltimore Ravens (0-1) : 19-13

Il semble bien loin le temps où Peyton Manning (en saison régulière) et Joe Flacco (en playoffs) enflammaient les défenses adverses. Les deux hommes ont semblé bien ordinaires ce dimanche, notamment un Manning dont le bras laisse parfois penser que les rumeurs sur sa santé sont fondées. Mais bien aidé par une défense décisive, c’est le vétéran qui a tout de même pris le dessus. Les deux hommes n’ont pas été aidés par le jeu au sol.

Malgré sa contre-performance, Flacco (18/32, 117 yards, 2 int) a pourtant eu l’opportunité d’être le héros de la soirée. À trois minutes de la fin, il récupère le ballon sur ses 20 yards avec six points de retard. Les passes s’enchainent, notamment sur une 4e et 9 yards convertie. Baltimore se retrouve sur les 16 yards adverses. Avec 36 secondes à jouer, Flacco tente une passe dans la end zone, mais la couverture est parfaite. Interception, et fin des espoirs de Baltimore.

Dans ce match fermé par les défenses, les kickers sont les seuls à s’illustrer en première mi-temps. Brandon McManus passe le ballon entre les poteaux trois fois, et son équipe mène 9-3 à la pause. Le troisième quart est pour les défenses. Justin Smith intercepte Manning (24/40, 175 yards, 1 int) et remet les Ravens devant en allant au touchdown (9-10). Un field goal de plus creuse même l’écart (9-13). Sauf que Flacco lance à son tour le ballon dans les mains adverses. Aqib Talib profite de ce ballon pour un petit slalom qui va au bout et redonne l’avantage aux Broncos (16-13).

Denver enfonce le clou dans le dernier quart grâce à son jeu au sol, qui porte un drive de plus de dix minutes bouclé par un field goal (19-13). Il reste quand même trois minutes et une dernière chance à Flacco. Mais ce n’était pas un bon soir face à une bonne défense de Denver.

Arizona Cardinals (1-0) – New Orleans Saints (0-1) : 31-19

rucker_brees_140915

La défense des Cardinals est toujours là. Encore une fois privé de l’aide d’un jeu au sol correct, Drew Brees (30/48, 355 yards, 1 TD, 1 int) s’est heurté à des maillots rouges en ordre de marche pour lui compliquer la vie. Le lanceur des Saints a distribué, mais il était difficile pour ses coéquipiers de trouver des espaces pour courir. L’audace de Bruce Arians a fait le reste en fin de match pour assurer le succès des locaux.

En s’appuyant sur sa bonne défense, Carson Palmer (19/32, 307 yards, 3 TDs) a pu mener sereinement la manoeuvre. Dès la première série du match, les Cardinals prennent l’avantage sur un touchdown de John Brown (4 rec, 46 yards, 1 TD). Les Saints réduisent l’écart au pied (7-3), mais un bon Andre Ellington (12 courses, 69 yards, 1 TD) enfonce le clou (14-3). Réponse immédiate de Brees, qui lance pour Brandon Coleman dans la end zone. Le score à la pause est de 14-10.

Les défenses serrent le jeu au retour des vestiaires. Ellington perd un fumble. Brees est intercepté. Au milieu de tout ça, les kickers dégainent, et New Orleans revient à 17-16 dans la dernière période. Sauf que les Cardinals ne plieront jamais. Palmer trouve Daniel Fells pour un touchdown qui creuse l’écart (24-16), avant que la défense ne limite encore les Saints à un coup de pied (24-19).

Avec un ballon récupéré à 2 minutes de la fin et moins d’un touchdown d’écart, les Saints ont l’occasion de gagner. Mais la défense des Cardinals est trop sérieuse, et New Orleans doit punter après seulement trois actions. Audacieux, les Cardinals ne jouent pas la montre. Palmer passe le ballon au rookie David Johnson, qui file sur 55 yards pour le touchdown du K.O à 1,44mn du terme.

Oakland Raiders (0-1) – Cincinnati Bengals (1-0) : 13-33


Soirée cauchemardesque pour les Raiders… Menés assez rapidement 7-0 après un touchdown du très bon Jeremy Hill (19 courses, 63 yards, 2 TD), puis 10-0 après un field goal de Mike Nugent, l’équipe de la Baie a en plus perdu son quarterback titulaire, Derek Carr, en plein milieu du second quart, à cause d’une blessure à la main.

Derrière, le jeune Matt McGloin (23/31, 142 yards, 2TD/1INT) a eu la lourde tâche de le remplacer. Une mission qui va être un échec tant le joueur ne va pas parvenir à faire avancer son équipe.

De leur côté, les Bengals tuent le match avant la mi-temps avec un nouveau touchdown de Hill à la course puis le premier touchdown (24-0) de la saison pour Tyler Eiffert (9rec, 104 yards, 2TD) sur une réception de 13 yards.

La seconde mi-temps reste à peu près du même acabit avec des Raiders incapables d’avancer et des Bengals qui enfoncent le clou via une nouvelle connexion entre Andy Dalton (25/34, 269 yards, 2TD) et Eifert (30-0 suite à une conversion ratée) et un nouveau field goal. Les locaux trouvent finalement l’ouverture dans le dernier quart avec deux réception pour des touchdowns (33-13) de Marcel Reece (3rec, 22 yards, 2TD).

Plus que la grosse défaite, l’important pour les Raiders est de retrouver rapidement un Carr en bonne santé. Les belles promesses de l’intersaison n’ont pas encore été au rendez-vous cependant…Côté Bengals, l’équipe prouve qu’elle sera encore à prendre au sérieux cette saison avec une défense affûtée et une attaque qui semble très en jambe notamment au sol.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF1.85pariez1.65LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une