Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

NFL Semaine 2 (22h) : les Jaguars surprennent les Dolphins, Dallas gagne dans la douleur

cowboys1

Baltimore Ravens (0-2) – Oakland Raiders (1-1) : 33-37

Dallas Cowboys (2-0) – Philadelphia Eagles (0-2) : 20-10

Ce match avait tout pour promettre des points mais au final c’est une rencontre dominée par les défenses qui a eu lieu.

Le match débute de la façon la plus lente possible. Aucune des deux attaques n’arrive à avancer. Les deux équipes s’échangent punts sur punts. Vers la fin du premier quart temps les Cowboys arrivent enfin à avancer. Sur une passe de Tony Romo (18/27, 195 yards) vers Gavin Escobar, Dallas se place à deux yards de la end-zone des Eagles. Mais après trois échecs pour marquer Dallas doit se contenter d’un field goal.

Le second quart temps commence comme le premier. C’est un festival de punts et le match semble s’endormir doucement. Les Cowboys arrivent péniblement à rentrer un field goal juste avant la mi-temps. A l’entrée aux vestiaires, les Eagles n’ont obtenu qu’un seul first down et ont cumulé moins de 7 minutes de possession. Sam Bradford (23/37, 224 yards, 1 TD, 2 INT) n’arrive pas à avancer et DeMarco Murray (13 courses, 2 yards, 5 rec, 53 yards) ne gagne pas un seul yard à la course. 6 à 0 pour Dallas.

Tony Romo rejoint Dez Bryant à l’infirmerie

Le retour des vestiaires semble changer un peu les choses. Au bout de 3 minutes, sur un énième punt des Eagles, le ballon est contré et Kyle Wilber amène la ballon en terre promise. L’action semble litigieuse, un mouchoir de pénalité est lancé mais finalement le touchdown reste. Dallas monte à 13 points et laisse les Eagles sur place. C’est 3 minutes plus tard que l’action du match se joue. Tony Romo est sacké derrière sa ligne, lâche le ballon qui est récupéré par Philadelphie. Sauf que Romo ne se relève pas, il vient de se fracturer la clavicule gauche et c’est Brandon Weeden (7/7, 73 yards, 1 TD) qui prend la relève. Les premières estimations promettent 8 semaines d’absence pour Romo.

Cette blessure réveille les Eagles qui arrivent enfin à avancer. Bradford se rapproche mais est intercepté dans la end-zone. Pendant ce temps Weeden avance sans faire d’erreurs mais sans prendre de risque. Le quatrième quart temps commence par un field goal pour Philadelphie qui marque enfin ses premiers points. Quelques minutes plus tard Escobar commet un fumble sur une passe de Weeden. Les Eagles ont le ballon dans le camp adverse mais Bradford est sacké, alors qu’il n’était pas prêt à recevoir le snap et commet lui aussi un fumble que Dallas recouvre. Sur sa possession suivante, Bradford est intercepté une seconde fois.

La fin du match est gérée par Dallas qui se permet le luxe de rajouter des points. Weeden trouve Terrance Williams pour un touchdown de 42 yards. Dans un dernier baroud d’honneur, les Eagles marquent par une passe de Bradford pour Jordan Matthews. Mais le mal est fait, les Cowboys l’emportent 20 à 10 et renvoie les Eagles chez eux avec beaucoup de questions.

Miami Dolphins (1-1) – Jacksonville Jaguars (1-1) : 20-23

Il reste moins de 50 secondes lorsque le rookie Jason Myers (3/3) s’élance avec au bout du pied le field goal de la gagne. Le coup est précis et permet aux Jaguars de créer une petite surprise en l’emportant 23 à 20 face aux Dolphins !

Il faut dire que les Jaguars méritent cette victoire, eux qui ont toujours menés au score dans ce match. C’est même sur leur premier drive que les Jaguars ouvrent le score (0-7) avec une passe de Blake Bortles (18/33, 273 yards, 2TD) pour Allen Robinson. Derrière les équipes se répondent par kicker interposé (6-10) avant que les Jaguars mettent leur deuxième touchdown de la soirée (6-17), il est de nouveau l’oeuvre de Robinson, auteur d’un très gros match ce soir : 6 réceptions, 155 yards, 2 touchdowns.

Avant de rentrer aux vestiaires, les Dolphins marquent enfin leur premier touchdown (13-17) sur une passe de Ryan Tannehill (30/44, 359 yards, 2TD) pour Damien Williams. Sur l’action, le quarterback des Dolphins montre tout son talent en gagant un maximum de temps pour que son receveur se libère. Les locaux reprennent trois points de plus avec un nouveau field goal de Myers juste avant la mi-temps (13-20).

La seconde période sera bien moins intéressante bien qu’ayant débutée par un touchdown. En effet, sur leur premier drive du second acte, les Dolphins trouvent la end zone après un drive de 80 yards sur une réception de Jake Stoneburner (20-20). Si l’on pense à ce moment là le match relancé en intensité, les deux attaques bloqueront totalement à la suite de ce drive.

Après une série de 10 punts échangés, ce sont les Jaguars par l’intermédiaire de leur kicker qui marqueront en dernier. Côté Dolphins, les promesses de l’intersaison tardent toujours à se montrer. Pour les locaux, il y a eu beaucoup de bonnes choses ce soir malgré un Bortles pas toujours rassurant sous la pression.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2pariez1.55KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.4pariez1.37NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une