Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

NFL semaine 3 (22h) : première victoire pour les Seahawks, les Bills enfoncent les Dolphins dans le doute

seahawks

San Francisco 49ers (1-2) – Arizona Cardinals (3-0) : 7-47

Chicago Bears (0-3) – Seattle Seahawks (1-2) : 0 – 26


Enfin ! Les Seahawks ouvrent leur compteur victoire après deux défaites. Une victoire qui s’est dessinée assez tardivement en raison de l’incapacité de l’attaque des locaux à conclure en red zone. Quand à la défense, elle rend une copie parfaite, aidée par l’absence de danger dans le camps d’en face mais surement aussi un peu portée par le retour de Kam Chancellor.

La victoire fut longue à venir car les locaux rentrent aux vestiaires en ne menant que 6 à 0 après deux field goals de Steve Hauschka. Durant les deux premiers quart-temps, les attaques sont quasiment systématiquement bloquées avec un total de 8 punts ! Ce sont les défenses qui font la loi, même si l’on sent qu’elles profitent surtout faible niveau des attaques adverses.

Il faut attendre le second acte pour voir Seattle dynamiser le match à l’image de Tylor Lockett. Si le rookie a du mal à se montrer dans le jeu de passe pour le moment, il continue en revanche de briller sur les phases d’équipe spéciale. Ce soir encore, le joueur a retourné le coup d’envoi du second acte sur 105 yards pour le touchdown (0-13)!

Après un nouvel échange de punts, les Seahawks prennent définitivement le large avec Russell Wilson (20/30, 235 yards, 1TD) qui trouve Jimmy Graham (7rec, 83 yards, 1TD) pour une réception et un touchdown de 30 yards (0-20) puis un nouveau field goal (0-23).

Derrière, les Seahawks se content de gérer en forçant les Bears à plusieurs 3rd and out. Les locaux ajoutent même un field goal (0-26) pour clore leur soirée.

Cette victoire fait sans aucun doute du bien à la franchise de Seattle, mais attention car l’attaque montre de nombreuses lacunes et la sortie sur blessure de Marshawn Lynch n’a pas de quoi rassurer. La défense devra confirmer son retour face à une plus grosse attaque. Côté Bears, le chemin à la bannière continue pour cette équipe pas épargnée par les blessures et un début de calendrier difficile (Packers, Cardinals et Seahawks).

Buffalo Bills (2-1) – Miami Dolphins (1-2) : 41-14

Il aura fallu attendre 40 minutes pour que les Dolphins ouvrent leur compteur. Ryan Tannehill (26/49, 297 yards, 2 TD, 3 int) trouve enfin Rishard Matthews (6 réc, 113 yards, 2 TD) dans la end-zone et Miami revient à 27-8. Le chemin sera bien trop long pour les locaux qui ont subi la pression de la défense de Buffalo qui continue sur sa bonne lancée du début de saison. Alors que de l’autre côté du ballon, Tarod Taylor (21/29, 277 yards, 3 TD) et Karlos Williams (12 ballons, 110 yards, 1TD) continuent de porter cette équipe des Bills.

Les Bills ont frappé d’entrée de jeu avec un premier touchdown pour le tihgt-end Charles Clay (5 réc, 82 yards, 1 TD). Derrière c’est LeSean McCoy (11 ballons, 16 yards, 1 TD à la passe) qui est trouvé à la passe pour un deuxième touchdown. Preston Brown se paie même le luxe d’intercepter Tannehill avant la pause et Miami est mené de 27 points à la pause. Finalement, les Dolphins vont marquer au retour des vestiaires en convertissant à deux points. Mais les Bills ne s’arrêtent pas là. Taylor va chercher Chris Hogan (3 réc, 42 yards, 1 TD) pour sept nouveaux points. On voit mal les locaux revenir dans ce match.

Tannehill va trouver une nouvelle fois Matthews à l’entrée de l’en-but. Ce dernier se retrouve au sol mais sans être touché et il a la présence d’esprit de se relever pour franchir le dernier yard. 34-15 pour Buffalo. Et même 41-14 puisque Karlos Williams va aggraver le score au sol à six minutes du terme en transperçant la défense de Miami sur 41 yards. Après trois semaines, les Dolphins sont derniers de l’AFC Est avec un bilan de 2 défaites, derrière les Jets et leurs bourreaux du jour. La suite de la saison va être compliquée à ce rythme pour Miami. Pour Buffalo et Rex Ryan, tout reste possible.

Résumés par : Raphael Masmejean, Raoul Villeroy de Galhau

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2.1pariez1.5KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.6pariez1.33NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une