Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Le journal des Rookies – Semaine 5 : le bal des nouvelles têtes

quinten_rollins_packers_14102015

Chaque mercredi, Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon des meilleures performances des rookies de la NFL. Vous aurez donc droit au rookie offensif et défensif de la semaine, ainsi qu’à un Top 5 pour les autres débutants qui auront également brillé.

Rookie offensif de la semaine

Thomas Rawls (RB) – Seattle Seahawks : 23 courses, 169 yards, 1 touchdown
Sur le retour après une blessure embêtante, Marshawn Lynch n’a qu’à bien se tenir, son suppléant Thomas Rawls n’est pas à Seattle pour faire de la figuration. Inconnu au bataillon il y a encore quelques semaines, le joueur de 22 ans a parfaitement relayé son aîné, au point d’être aujourd’hui le 11e running back le plus prolifique de la NFL, avec 326 yards parcourus en 58 tentatives. Ce dimanche à Cincinnati, celui-ci s’est déchaîné, perçant notamment les lignes des Bengals sur 69 longueurs pour un superbe touchdown. Ses efforts n’ont pas permis aux Seahawks d’éviter la défaite, mais sa prestation a clairement marqué les esprits. En tout cas, l’éclosion de cette pépite compense largement les départs de Robert Turbin et Christine Michael.

Rookie défensif de la semaine

Quinten Rollins (CB) – Green Bay Packers : 2 plaquages, 2 passes déviées, 2 interceptions, 1 touchdown
C’est le MVP en titre Aaron Rodgers qui le dit, l’attaque des Packers ne tourne pas à plein régime en ce moment. Cependant, la franchise située dans le Nord des États-Unis, toujours invaincue (5-0), peut s’appuyer cette année sur une défense retrouvée qui concède à peine 316,4 yards par rencontre, la 7e meilleure marque jusqu’ici. Pourtant, l’intersaison n’a pas été plus folle que d’habitude à Green Bay. Pour remplacer les vétérans, comme Tramon Williams, partis voir ailleurs, les dirigeants on fait confiance aux jeunes. Bien leur en a pris, puisque Damarious Randall ou Quinten Rollins sont d’excellents compléments pour la secondary. Le dernier cité, cornerback de 23 ans passé par les Miami RedHawks (Ohio), a réalisé un grand match lors du succès des siens face à St. Louis. Dans le Wisconsin, tous les voyants sont au vert (et jaune).

Rams Nick Foles throws INT, Packers Quinten… par NFL-Official

Top 5 des autres rookies de la semaine

1. Todd Gurley (RB) – St. Louis Rams : 30 courses, 159 yards
Arrivé chez les Rams à la 10e position de la Draft 2015 et entré dans le grand bain le 27 septembre contre les Steelers, Todd Gurley semble être déjà la pièce maîtresse du dispositif offensif de son équipe. Pendant que l’escouade aérienne orchestrée par Nick Foles patauge, le coureur de 21 ans écrase tout sur son passage. À la fois rapide, puissant et intelligent, il avance à une remarquable moyenne de 5,7 yards par action terrestre. Ce weekend au Lambeau Field, le natif de Baltimore a également prouvé ses qualités de bloqueur en envoyant valser le redoutable Clay Matthews III. Attention toutefois à ne pas le solliciter à outrance, étant donné son passé fragile sur le plan physique.

Rams rookie Todd Gurley slams Clay Matthews par NFL-Official

2. Kwon Alexander (LB) – Tampa Bay Buccaneers : 5 plaquages, 2 passes déviées, 1 sack
Au sein de l’effectif de Tampa, le défenseur débutant Kwon Alexander se distingue de façon vraiment positive. À chacune de ses sorties, le linebacker de 21 ans progresse et confirme ses bonnes dispositions. Ses aptitudes, particulièrement en couverture, sont surprenantes et font de lui un élément efficace dans tous les compartiments du jeu. En revanche, ses placements pour plaquer sont parfois douteux et conduisent à quelques erreurs. Rien de très inquiétant, surtout de la part d’un sportif aussi talentueux qu’inexpérimenté. De plus en plus impliqué, l’ancien des LSU Tigers est réellement apprécié par le coach Lovie Smith et son coordinateur Leslie Frazier.

3. Jaelen Strong (WR) – Houston Texans : 2 réceptions, 53 yards, 2 touchdowns
Jaelen Strong se souviendra certainement longtemps de la première réception de sa carrière de footballeur professionnel. Une passe hasardeuse de Brian Hoyer captée dans la end zone d’Indianapolis au milieu d’une forêt de bras. La suite est quasiment du même acabit pour le receveur de 22 ans, avec un autre ballon, attrapé dans le coin gauche, synonyme de six points supplémentaires. Difficile de faire plus rentable. Battus à domicile par les Colts de Matt Hasselbeck, les Texans peuvent néanmoins se réjouir de posséder une cible prometteuse pour épauler DeAndre Hopkins. Une petite consolation pour les fans de Houston.

4. Stephone Anthony (LB) – New Orleans Saints : 9 plaquages
Si les Saints ont été dominés par les Eagles en Pennsylvanie, Stephone Anthony a fait ce qu’il a pu pour retarder le naufrage des siens. L’ex-coéquipier de Vic Beasley à Clemson est extrêmement dynamique et, à seulement 23 ans, les décisions qu’il prend ressemblent à celles d’un vétéran. À Philadelphie, son intensité a impressionné les spécialistes. Un comportement exemplaire dont tous les rookies devraient s’inspirer. Entre le 31e choix du précédent repêchage et Hau’oli Kikaha, Delvin Breaux, Bobby Richardson, Willie Snead ou Brandin Cooks, l’avenir est intéressant du côté de la Nouvelle-Orléans.

 5. Jameis Winston (QB) – Tampa Bay Buccaneers : 13/19, 209 yards, 1 touchdown
C’est suffisamment rare pour être souligné, les Buccaneers ont décroché leur 2e victoire de l’exercice 2015-2016 en disposant des Jaguars. Solide et appliqué, Jameis Winston est resté simple, sans prendre trop de risques. Sans doute la recette idéale pour les pensionnaires du Raymond James Stadium. Le quarterback de 21 ans s’est entendu à merveille avec un Doug Martin insaisissable pour les visiteurs venus de Jacksonville. Point important, le lanceur formé à Florida State n’a pas offert d’interception à ses adversaires. Son compteur reste donc bloqué à sept unités dans cette catégorie, pour autant de touchdowns. Un départ correct, à défaut d’être transcendant.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2.1pariez1.5KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.4pariez1.37NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une