Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Patriots – Jets (30-23) : New England fait craquer New-York en fin de match

Rob Gronkowski

New England Patriots (6-0) – New-York Jets (4-2) : 30-23

Il reste 12 minutes à jouer. Les Jets mènent d’un point au Gillette Stadium (17-16). New York est à l’intérieur des 20 yards de New England pour une troisième tentative et 7 yards à parcourir. Ryan Fitzpatrick, auteur d’un match correct par ailleurs (22/39, 295 yards et 2 touchdowns), lance le ballon en direction de Brandon Marshall, le receveur s’est libéré de son cornerback et a le ballon entre les mains. Il est à l’intérieur de la end-zone. C’est un touchdown tout fait. Sauf que le numéro 15 laisse échapper le ballon. Les Jets sont obligés de se contenter d’un field goal (16-20) et reste à porter de fusil de Tom Brady.

Une action qui restera certainement comme le tournant du match car sur le drive suivant les Patriots traversent tout le terrain et reprennent l’avantage. Tom Brady (34/54, 355 yards, 2 touchdowns et 1 touchdown au sol) trouve Danny Amendola sur 8 yards. Il reste alors 7 minutes à jouer et la fin de match sera totalement à l’avantage des locaux. Un punt des Jets plus tard, Tom Brady se retrouve de nouveau avec le ballon en main et cette fois-ci c’est Rob Gronkowski (11 réceptions, 108 yards et 1 touchdown) qu’il envoie en terre promise sur une passe de 15 yards. Un jeu sur lequel les Jets avaient tenté le tout pour le tout avec plusieurs blitz, laissant le tight end complétement seul (20-30). New-York essayera bien de revenir notamment grâce à un field goal de plus de 50 yards (30-23) et un onside kick recouvert mais il est trop tard.

Une rivalité qui tient ses promesses

Les hommes de Todd Bowles auront toutefois posé beaucoup de soucis aux Patriots. Mise à part, un début catastrophique avec un fumble de Fitzpatrick dès le deuxième snap recouvert par Dont’a Hightower qui donnera suite aux premiers points du match (3-0), les Jets ont tenu la cadence des leaders de division. Le lanceur new-yorkais a réussi à prendre la défense des Patriots à défaut deux fois. D’abord en deuxième quart-temps avec une passe de touchdown de 5 yards vers Jeremy Kerley (3-10) puis aux retour des vestiaires cette fois avec une offrande de 9 yards vers Chris Ivory pour repasser devant à l’entame du dernier quart (16-17).

Entre temps Tom Brady lui avait répondu avec un touchdown au sol, le 16e de sa carrière, à un yard de la end-zone au deuxième quart-temps. Les Jets auront manqué d’un jeu au sol efficace. Touché à la cuisse gauche, Chris Ivory (17 courses, 41 yards) n’aura constitué qu’une faible menace. En face, les Patriots ont fait du classique avec un Tom Brady qui distribue à tous ses receveurs. Toutefois, le quarterback n’a pas été aidé ce dimanche par de nombreuses passes relâchées par ses cibles et notamment Brandon LaFell qui faisait son retour et qui responsable de 5 d’entre elles.

Au final, ce match aura été serré jusqu’au bout et, une fois n’est pas coutume dans l’histoire de cette rivalité, aura été spectaculaire. Les Patriots confortent leur position en tête de la division et restent invaincus, pendant que les Jets peuvent nourrir de légitimes ambitions quant à leur participation aux playoffs avec ce qu’ils ont montré dans le Massachusetts ce dimanche.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une