Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Giants – Cowboys (27-20) : Matt Cassel craque, Dallas dernier de la NFC Est

dominique_rodgers-cromartie_26102015

New York Giants (4-3) – Dallas Cowboys (2-4) : 27 – 20

Sur une série de trois défaites consécutives, Dallas débarquait au MetLife Stadium avec un nouveau quarterback en la personne de Matt Cassel. En face, les Giants avaient bien l’intention de rebondir devant leur public après leur piètre prestation face aux Eagles lundi dernier. Et au final, ce sont les locaux qui ont retrouvé le goût de la victoire au terme d’un match équilibré qui aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre.

En effet, les Cowboys auraient très bien pu l’emporter grâce à leur jeu au sol qui a accumulé 233 yards au total (dont 152 en 29 courses pour Darren McFadden, avec 1 touchdown) et qui a aidé les Texans à contrôler le chronomètre avec près de 40 minutes de possession. Malheureusement pour eux, ils ont également enchainé les pertes de balles en deuxième mi-temps, avec notamment trois interceptions de Cassel qui ont coûté cher à Dallas.

Un jeu de course efficace de chaque côté

Réputés pour leur excellente ligne offensive, les Cowboys dominent le début de match grâce à cette dernière qui permet à Dallas d’imposer son jeu au sol. Ainsi, après plusieurs belles courses de Joseph Randle (2 courses, 24 yards) et Darren McFadden, les hommes de Jason Garrett se retrouvent dans la zone rouge, mais sont finalement limités à un field goal de 30 yards de Dan Bailey (0-3).

Il faut ensuite attendre les premières minutes du deuxième quart-temps pour voir les Giants réagir, par l’intermédiaire notamment du running back Orleans Darkwa (8 courses, 48 yards, 1 touchdown) qui marche véritablement sur la défense texane. Ce dernier va d’ailleurs donner l’avantage à son équipe en inscrivant le premier touchdown du match sur une superbe chevauchée de 15 yards (7-3). Derrière, Dallas répond avec d’abord un nouveau field goal, obtenu en grande partie grâce à une passe de 27 yards de Matt Cassel (17/27, 227 yards, 1 touchdown, 3 interceptions) pour Terrance Williams (4 réceptions, 70 yards) (7-6), puis un superbe drive caractérisé par une réception de 35 yards du tight end Jason Witten (6 réceptions, 73 yards) permettant à McFadden de conclure (7-13). Il reste alors un peu plus de deux minutes à jouer avant la mi-temps, ce qui est largement suffisant aux Giants pour réduire le score sur un field goal de Josh Brown suite à une très belle connexion de 38 yards entre Eli Manning (13/24, 170 yards) et l’ancien Cowboy Dwayne Harris (2 réceptions, 43 yards) (10-13).

New York profite des erreurs de Dallas en deuxième mi-temps

Au retour des vestiaires, les Cowboys ont la possession du ballon et donc l’occasion d’accroitre leur avance, mais c’est tout le contraire qui se passe étant donné que Matt Cassel se fait intercepter par le cornerback Dominique Rodgers-Cromartie, qui redonne l’avantage aux siens en allant inscrire un touchdown défensif de 58 yards (17-13). Sur le drive suivant, rebelote puisque le quarterback de Dallas envoie à nouveau une passe dans les mains adverses, cette fois-ci dans celles du safety Brandon Meriweather tout près de la endzone des Giants. A ce moment-là, le momentum est évidemment du côté de ces derniers, et c’est encore plus le cas après une réception exceptionnelle à une main de Rueben Randle (2 réceptions, 64 yards) pour 44 yards puis une course de 39 yards signée Shane Vereen (4 courses, 56 yards). Finalement, la défense des Cowboys parvient à limiter la casse en obligeant New York à taper son deuxième field goal de la rencontre (20-13).

Dans l’obligation de redresser la barre, Matt Cassel débute le quatrième quart-temps comme il avait commencé le troisième, c’est-à-dire avec une nouvelle interception de Rodgers-Cromartie. Cependant, les Giants n’en profitent pas et Dallas réussit même à revenir à la hauteur de son adversaire après un drive de cinq minutes, dominé grâce au jeu de course et conclu par une très belle réception de 25 yards de Devin Street (1 réception, 25 yards, 1 touchdown) (20-20). On pense alors que les Cowboys ont fait le plus dur sauf que le bonheur est de courte durée pour les Texans, qui encaissent un touchdown de Dwayne Harris sur le kickoff qui suit (27-20).

Dallas possèdera bien sept minutes pour espérer égaliser, mais le score ne bougera plus puisque la défense de New York fera le boulot pour forcer une perte de balle sur un quatrième down, avant que Cole Beasley ne tue définitivement les espoirs des Cowboys sur un muff punt. Les Giants s’imposent donc 27-20 et envoient ainsi Dallas à la dernière place de la NFC Est.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2.05pariez1.52KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.5pariez1.35NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une