Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Course au MVP – Semaine 8 : Tom est vraiment « Terrific »

Le jeudi c’est Course au MVP ! Alors que cette saison semble avoir à peine commencé, nous voila déjà rendu à mi saison pour une majorité des équipes. Les tendances en vogue en 2015 sont désormais bien connues même si le week end a été difficile pour pas mal d’habitués de ce classement, notamment pour Aaron Rodgers, complètement éteint par une défense des Broncos en feu. 

1) Tom Brady (-) Quarterback – New England Patriots (7-0)
2410 yards à 68,9% – 20 touchdowns pour 1 interception, 19 courses, 20 yards, 2 touchdowns, 3 fumbles – 115,8 d’évaluation.
Opposé à des Dolphins en pleine reconquête depuis leur changement de coach, la méfiance s’imposait pour Tom Brady et les Patriots. Le quarterback a pourtant su dérouler son jeu à merveille pour lancer pour 356 yards et quatre touchdowns. Lancé sur les bases d’une saison à plus de 5000 yards tout en effaçant la barre des 40 touchdowns lancés, Brady est redevenu le meilleur quarterback de la NFL. Jusqu’à un deuxième Super Bowl consécutif ?

2) Aaron Rodgers (-) Quarterback – Green Bay Packers (6-1)
1568 yards à 67,6% – 15 touchdowns pour 2 interceptions, 31 courses, 191 yards, 2 fumbles – 110,9 d’évaluation.
Aaron Rodgers est-il vraiment revenu de sa semaine de repos ? Blague à part, le lanceur des Packers a été totalement éteint par une défense des Broncos de plus en plus impressionnante. Limité à 77 yards sans le moindre touchdown lancé A-Rod a connu l’une des pires soirées de sa carrière. Et cela ne s’arrangera pas forcément la semaine prochaine au moment d’aller affronter les Panthers en Caroline.

3) Andy Dalton (-) Quarterback – Cincinnati Bengals (7-0)
1992 yards à 66,2% – 15 touchdowns pour 4 interceptions, 33 courses, 57 yards, 2 touchdowns, 3 fumbles – 107,6 d’évaluation.
Andy Dalton continue sa saison solide. Opposé cette semaine aux Steelers, ses Bengals sont parvenus à s’imposer malgré une performance légèrement en dessous par rapport à ce qu’avait eu l’habitude de produire le lanceur de Cincinnati. Auteur de 231 yards pour un touchdown, Dalton a aussi doublé son nombre d’interceptions sur la saison. Opposé ces deux prochaines semaines à Cleveland et à Houston à la maison, il devrait avoir l’occasion de faire grimper ses statistiques.

4) Devonta Freeman (-) Running back – Atlanta Falcons (6-2)
152 courses, 709 yards et 9 touchdowns – 40 réceptions et 353 yards et 1 touchdown
Pour la deuxième semaine consécutive, Devonta Freeman n’a pas marqué de touchdown. Pourtant, il a encore flirté avec les 100 yards au sol et les 50 yards à la réception. Véritable homme à tout faire de l’attaque des Falcons, le coureur n’a pas pu empêcher la défaite des siens face à Tampa Bay. En déplacement à San Francisco la semaine prochaine, Freeman et les Falcons pourraient pourtant se faire du bien statistiquement.

5) Cam Newton (+3) Quarterback – Carolina Panthers (7-0)
1523 yards à 54,2% – 11 touchdowns pour 8 interceptions, 64 courses, 286 yards, 4 touchdowns, 1 fumble – 78,1 d’évaluation.
Avec des statistiques tout juste supérieures à celle du très décrié Colin Kaepernick, Cam Newton montre que ce classement n’est pas qu’une affaire de chiffres. Comme souvent cette saison, le lanceur des Panthers a su mettre le petit coup de rein pour tout juste faire gagner son équipe. En manque de cibles, Newton impressionne au point de faire quasiment à lui tout seul de son équipe la dernière équipe invaincue en NFC. Très clairement la plus grosse surprise de la saison.

6) Carson Palmer (-1) Quarterback – Arizona Carinals (6-2)
2386 yards à 64,6% – 20 touchdowns pour 6 interceptions, 15 courses, 18 yards, 3 fumbles – 110,2 d’évaluation.
D’abord tenu en respect par une défense des Browns agressive, Carson Palmer est finalement parvenu à dérouler. Avec 374 yards et quatres voyages dans la end zone, le quarterback des Cardinals a confirmé sa première moitié de saison exceptionnelle. Et si en plus, il parvient à rester à l’abris des pépins physiques chroniques dont il est coutumier, les Cardinals deviendront une équipe à surveiller de très près en janvier.

7) Julio Jones (-1) Receveur – Atlanta Falcons (6-2)
70 réceptions, 892 yards et 6 touchdowns
Si il y en a un qui n’a pas chomé face aux Buccaneers, c’est bien Julio Jones. Au four et au moulin pendant ce match, Jones a amassé douze réceptions pour atteindre les 162 yards avec un touchdown en prime. Si cette belle performance n’a pas permis aux Falcons de l’emporter, elle a au moins le mérite de ramener le receveur au tout premier plan et de renouer avec son exceptionnel premier quart de saison.

8) Rob Gronkowski (-1) Tight End – New England Patriots (7-0)
40 réceptions, 646 yards et 7 touchdowns
En deux semaines et sans faire de bruit, Rob Gronkowski vient de réceptionner deux touchdowns tout en parcourant 221 yards. Le Gronk est carrément en route pour réaliser la meilleure année de sa carrière. Si la saison devait s’arrêter tout de suite, Gronkowski aurait déjà réalisé la troisième meilleure de sa carrière. Pourtant, il lui reste encore huit matchs pour battre les 1327 yards et 17 touchdowns inscrits en 2011.

9) Larry Fitzgerald (-3) Receveur – Arizona Cardinals (6-2)
55 réceptions, 706 yards et 7 touchdowns
Larry Fitzgerald suit-il la course au MVP de TouchdownActu.com ? En tout cas, force est de constater qu’il a clairement réagi cette semaine après s’être vu glisser tout doucement vers le bas de ce classement. Auteur de 84 yards et un touchdown, Fitzgerald a largement contribué à la belle victoire des Cardinals face à Cleveland. Son fumble perdu vient malgré tout ternir sa prestation.

10) Todd Gurley (+1) Running back – Saint Louis Rams (4-3)
94 courses, 575 yards et 3 touchdowns – 10 réceptions, 68 yards
En seulement cinq matchs joués et quatre titularisation, le rookie Todd Gurley fait déjà mieux que la plupart des coureurs de la NFL. Le jeune running back affiche même la moyenne folle de plus de 6 yards par course. Il s’inscrit d’ores et déjà parmi les tout meilleurs coureurs rookies de l’histoire. Et le pire la dedans, c’est que, selon son coach, il n’est pas encore à 100%.

Mentions spéciales :
J.J. Watt (40 plaquages, 8,5 sacks, 5 passes défendues, 1 fumble forcé)
Charles Woodson (33 plaquages – 7 passes défendues, 5 interceptions)
Julian Edelman (584 yards et 6 touchdowns à la réception – 23 yards à la course)
Brandon Marshall (686 yards et 4 touchdowns)
A.J. Green (649 yards et 4 touchdowns)
Chris Ivory (518 yards et 4 touchdowns à la course – 98 yards et 1 touchdown à la réception)
DeAndre Hopkins (870 yards et 6 touchdowns)
Drew Brees (2376 yards et 15 touchdowns pour 6 interceptions, 10 courses, 0 yard, 4 fumbles – 100,8 d’évaluation)
Greg Olsen (518 yards et 4 touchdowns)
Josh Norman (28 plaquages – 1 fumble forcé – 12 passes défendues, 4 interceptions, 2 touchdowns)
DeMarcus Ware (19 plaquages, 5,5 sacks, 1 fumble forcé)

 

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Oct à 2:30TEN1.26pariez2.9IND
20-Oct à 2:25OAK2pariez1.55KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00GB2.7pariez1.3NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une