Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Le journal de la NCAA – Semaine 11 : Oklahoma reprend son destin en main !

shepard-baylor

Le match de la semaine

Baylor (6) – Oklahoma (12) : 34-44

La conférence Big 12 a connu un tournant majeur, lors de cet exercice 2015. Pour son premier vrai test cette saison, les Baylor Bears ont chuté à domicile, remettant en cause leurs chances de playoffs. Comme souvent, les joueurs d’Art Briles sont pourtant les premiers en action, face aux Oklahoma Sooners. Sur la première série des locaux, le coureur Shock Linwood (21 courses, 103 yards) réalise une course de 34 yards pour amener le cuir dans la moitié de terrain adverse. Quelques secondes plus tard, c’est son remplaçant Devin Chafin (49 yards, 3 TD) qui boucle le drive, sur un jeu de cinq yards au sol. Baylor tente d’en remettre une couche avec une conversion à deux points, mais cette dernière est manquée (6-0).

L’autre problématique pour les Bears concerne la discipline, en ce début de rencontre. Une faute personnelle et un hors-jeu défensif permettent à Oklahoma d’atteindre la zone rouge. Il n’en faut pas plus au running back Samaje Perine (166 yards, 2 TD) pour faire repasser les siens devant, sur une course de 6 yards (6-7). S’en suit une partie d’échecs, où chaque équipe répond presque instantanément au touchdown de l’équipe adverse. Les Sooners refrappent les premiers, au début du deuxième quart-temps. Mais au touchdown de 39 yards inscrit par Sterling Shepard (177 yards, 2 TD) à la réception, Devin Chafin réplique avec un deuxième score personnel, toujours à la course. Oklahoma rentre tout de même en tête à la pause, après une course de Baker Mayfield (24/34, 270 yards, 3 TD, INT) dans la end-zone adverse. 13-20 à la mi-temps.

Le break décisif

Le chassé-croisé se poursuit au retour des vestiaires. Les deux programmes marquent un touchdown sur leur première série de la seconde période, avec encore une fois Sterling Shepard et Devin Chafin qui se mettent chacun en évidence à la conclusion des drives (20-27). Les visiteurs finissent tout de même par prendre un léger ascendant en milieu de troisième quart. Exploitant une brèche parfaite, plein centre, Perine prend l’espace et s’en va punir Baylor, au terme d’une course de 55 yards (20-34). Les Sooners ont même l’occasion d’enfoncer le clou, peu de temps après, mais un turnover on downs est concédé dans les 32 yards adverses.

Passés près de la correctionnelle, les Bears réagissent enfin. Le quarterback Jarrett Stidham (16/27, 257 yards, 2 TD, 2 INT) s’offre deux touchdowns à la passe, à destination du massif tight end LaQuan McGowan et de son receveur Jay Lee. Mais une interception du cornerback Zack Sanchez rend le ballon aux Sooners dans le camp adverse. De quoi permettre au kicker Austin Seibert d’ajouter trois points pour sa formation (34-37). A moins d’un touchdown d’écart, Baylor continue d’y croire, mais se heurte à une excellente gestion de l’horloge des pensionnaires de Norman. Un long drive de près de six minutes atterrit d’ailleurs dans la zone rouge des Bears. Moment choisi par Baker Mayfield pour se déplacer avec brio dans sa poche et prolonger un jeu mal parti. Près de huit secondes à s’échapper avant de trouver Dimitri Flowers dans l’en-but pour le touchdown de la délivrance (34-44).

Baylor aura bien une ultime occasion pour recoller, mais une longue passe de Stidham est interceptée par Ahmad Thomas. Comme Oklahoma et TCU, Baylor subit sa première défaite de la saison, et devra se relancer dès le week-end prochain, sur le terrain d’Oklahoma State, dernier invaincu de la conférence. Pour les Sooners, la défaite à Texas semble digérer, au vu d’une fin de saison régulière en boulet de canon …

Autres principaux résultats

Pas de soucis pour Clemson (1). Les Tigers s’imposent aisément sur le terrain de Syracuse (27-37). Deshaun Watson a ajouté de sérieuses pièces à son dossier Heisman, avec une fiche totale de 465 yards et 3 touchdowns.

Qu’on se le dise : Alabama (2) est lancé dans la course aux playoffs. Mississippi State (20) s’est retrouvé inoffensif face au Crimson Tide, pour une victoire des visiteurs (6-31). Comme toujours, le coureur Derrick Henry a régalé (22 courses, 204 yards, 2 TD).

En déplacement à Illinois, Ohio State (3) n’a pas flanché, pour s’imposer 28 à 7. A cette occasion, Ezekiel Elliott enregistre 181 yards et 2 touchdowns au sol.

Une avalanche de blessures à Notre Dame (4), mais pas de soucis pour autant. Sans le running back C.J. Prosise, les Fighting Irish ont dominé Wake Forest (28-7). Coureur remplaçant, Josh Adams a cumulé 141 yards et un touchdown.

Succès beaucoup plus compliqué pour Iowa (5). Les Hawkeyes étaient pourtant favoris contre Minnesota, mais ont tremblé jusqu’au bout, avant de s’imposer 40 à 35. Les joueurs de Kirk Ferentz ont comme toujours été redoutables au sol, avec 195 yards et 3 touchdowns pour le coureur backup, LeShun Daniels Jr.

Peur bleue également pour Oklahoma State (8), pas mal chahuté à Iowa State. Menés 31 à 21, les Cowboys ont dû inscrire deux touchdowns dans le dernier quart pour s’imposer 35-31. Mason Rudolph a encore été précieux à la passe, avec 372 yards et un touchdown.

Malgré la sortie sur blessure de Trevone Boykin, et un Josh Doctson diminué, les TCU Horned Frogs (15) ont su s’en sortir pour battre Kansas (23-17). Mais les pépins physiques commencent à poser problème sur le campus de Fort Worth, avant les matches contre Oklahoma et Baylor.

Stanford (7) a sans doute dit adieu à ses derniers espoirs de playoffs. Passé à l’arrache sur le terrain de Washington State, le Cardinal a été surpris à domicile par Oregon (36-38), avec une conversion à deux points manquée à la dernière seconde.

Pas mieux pour Utah (10), dans la Pac-12 Sud. Les Utes ont dû s’incliner après prolongation, devant Arizona (37-30). Le quarterback des Wildcats, Anu Solomon, a été décisif (17/27, 277 yards, 2 TD).

Dans la SEC, LSU (9) subit un deuxième revers consécutif, face à l’équipe en forme d’Arkansas. Les Razorbacks l’emportent 31 à 14, avec les 141 yards et 2 touchdowns du running back Alex Collins. Pour les Tigers, la finale de conférence s’envole.

Houston (24) se rapproche d’un bowl majeur en fin de saison. Les Cougars ont enregistré une courte victoire d’un point face à Memphis (21), sur le score de 35 à 34. Les coéquipiers de Paxton Lynch menaient pourtant 34 à 14 dans le dernier quart, avant de s’écrouler totalement. Les derniers obstacles seront tout de même de taille pour Houston, avec un duel face à Navy, le 27 novembre, puis la finale de conférence AAC, pour tenter de rester invaincus.

Pas de réceptions pour Anthony Mahoungou, lors de la courte défaite de Purdue à Nortwestern (21-14).

Les actions de la semaine

Battu par Arkansas, LSU tentera de se consoler avec l’action la plus chanceuse de la semaine. Sur une passe de Brandon Harris, dans la red zone, le ballon ricoche sur les mains d’un receveur avant d’être récupéré par Malachi Dupre, en fond d’en-but.

https://www.youtube.com/watch?v=fDJ0qTfFF2k

Pharoh Cooper est l’un des receveurs les plus sous-estimés de la ligue. Le joueur des Gamecocks est pourtant la menace principale de son programme, de par sa polyvalence. Capable de réceptionner, de courir … et même de passer, comme sur ce touchdown du quarterback Perry Orth face à Florida (14-24).

Zoom sur : Jordan Howard

Certes, les Indiana Hoosiers ont fini par craquer, en double prolongation, face aux Michigan Wolverines (41-48). Mais le programme de Bloomington a longtemps fait douter les hommes de Jim Harbaugh. Principale menace pour les locaux : le running back junior Jordan Howard. Le transfuge d’Alabama-Birmingham s’en est donné à coeur joie, avec une rencontre à 238 yards et 2 touchdowns, en 35 portés. Le coureur pensait même offrir la victoire aux siens à deux minutes de la fin, sur son premier TD et la conversion à deux points qui s’en est suivi. Mais une connexion Jake Rudock-Jehu Chesson aura permis aux Wolverines d’arracher la prolongation à la dernière seconde. Recruté par la fac de UAB en 2013, Howard s’était notamment révélé l’année passée, en inscrivant plus de 1 500 yards (record de l’université) et 13 TD. De quoi permettre aux Blazers de revenir au premier plan après une longue période de disette. Les refontes opérées par l’université au sein de ses programmes sportifs auront finalement raison du programme de football, mis entre parenthèses en 2015. Talent émérite, le running back profite alors de l’intérêt des Hoosiers pour déménager dans l’Indiana. Objectif: suppléer Tevin Coleman, parti en NFL, après une saison canon. Dur de remettre en doute l’impact de Howard sur son nouveau campus. 1 200 yards enregistrés et 9 touchdowns au sol. Le tout dans un système offensif beaucoup plus alterné qu’en 2014. Il ne serait donc pas étonnant de retrouver le numéro 8 des Hoosiers en NFL très prochainement …

howard-michigan

A ne pas manquer en semaine 12

Ohio State (3) – Michigan State (13)

La défaite de Michigan State à Nebraska a redistribué les cartes dans la Big Ten Est, mais les Spartans ne restent qu’à une victoire d’Ohio State au classement. Un succès leur permettrait de reprendre les commandes de la division. De leur côté, les Buckeyes pourraient définitivement s’assurer une place en finale de conférence, en faisant chuter un adversaire direct.

Oklahoma State (8) – Baylor (6)

La course au titre de Big 12 se poursuit. Dernière équipe invaincue dans la conférence, Oklahoma State reçoit des Baylor Bears assommés par le voisin Oklahoma, et toujours privés de leur quarterback titulaire Seth Russell, jusqu’en fin de saison. Les Cowboys doivent s’imposer pour disputer une finale dantesque face aux rivaux Sooners, dans quelques semaines.

Oklahoma (12) – TCU (15)

Les Sooners, justement, ont frappé un gros coup à Baylor et pourraient jouer les Horned Frogs sans Trevone Boykin. Depuis sa défaite à Texas, Oklahoma monte en puissance et reste un programme à prendre très au sérieux dans la dernière ligne droite.

Utah (10) – UCLA (19)

Si la Pac-12 a sans doute perdu ses derniers espoirs de playoffs, ce week-end, la finale de conférence se gagnera au forceps. Dans le Sud, Utah et UCLA ne sont qu’à une victoire d’écart. Les Bruins pourraient donc totalement se relancer à Salt Lake City, avant de défier le voisin USC, dans le derby californien. Cette fin de saison n’a jamais semblé aussi indécise …

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.25pariez1.42BAL
24-Sep à 19:00BUF2.15pariez1.47DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une