Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Actu

Raiders – Vikings (14-30) : Terrance Newman et Adrian Peterson assomment Oakland

min-vs-oak-nov-2015-Oakland Raiders (4-5) – Minnesota Vikings (7-2) : 14-30

Moins de 4 minutes à jouer. De 34 yards, Blair Walsh se reprend après un après-midi délicat et donne un bol d’oxygène aux siens. Les Vikings prennent 9 points d’avance (14-23). Derek Carr orchestre le comeback et remonte le terrain à toute vitesse. Terrance Newman enfile son costume de héros et intercepte le passeur dans la endzone. Jeu, set et presque match. Sur l’action suivante, Adrian Peterson porte l’estocade en filant dans la peinture, 80 yards plus loin. Les Vikings sont seuls en tête de la NFC Nord. Les Raiders n’ont pas démérité, mais sont tombés sur une défense bien en place.

Opposition de styles

Teddy Bridgewater (14/22, 140 yards et un touchdown) est bien présent et plus affuté que jamais pour ce duel d’avenir en deux des formations les plus jeunes de la ligue. Courses au milieu, passes courtes, un peu de créativité et les Violets remontent le terrain en cadence. Le quarterback trouve les mains de Rhett Ellison. Le tight end résiste à plusieurs plaquages pour pénétrer dans la endzone. Les Vikings frappent d’entrée (0-7). Les choses ne se passent pas aussi bien pour les Raiders. Un stop express et le ballon retourne dans les bras des visiteurs. Sans plus grand succès. Derek Carr (/, yards, 2 touchdowns et 2 interceptions) essaye de trouver le rythme, au lieu de ça, il trouve les mains de papi Terrance Newman. Une screen pass vers Mike Wallace, une course tout en puissance d’Adrian Peterson (26 courses, 203 yards et un touchdown) et les Vikings cognent aux portes de la peinture. C’est le moment que choisit Kyle Rudolph, seul au monde au fond de l’en-but, pour signer le drop de l’année. Les hommes de Mike Zimmer doivent se contenter de trois points (0-10).

La défense du Minnesota est hermétique, Adrian Peterson en forme olympique et Norv Turner inspiré. Résultat : les Vikings font avancer le ballon, bouffent le chrono et privent Derek Carr de munition. Seul hic, ils calent de nouveau près de la endzone. Blair Walsh pénètre sur le terrain et l’écart se creuse (0-13). Le jeu au sol se met en marche et c’est toute l’attaque californienne qui avance enfin. Clive Walford étend se pointes de pied et ouvre le compteur pour les Raiders (7-13). La défense des Silver & Black se réveille à son tour. Teddy est sans solutions et les Vikings font du surplace. Les hommes de Zimmer se montrent inhabituellement indisciplinés et offrent des yards gratuits à un Derek Carr qui n’en demande pas tant. Le quaterback sait ce qu’il sait faire de mieux : pilonner. L’objectif se nomme Andre Holmes. De 34 yards, le passeur ne manque pas sa cible et les Raiders passent devant (14-13). Le momentum a changé de camp. Ou pas. Sur le retour, Cordarrelle Patterson se rappelle à notre bon souvenir en remontant le terrain sur 93 yards jusque dans la peinture. Les fans des Raiders sont soudainement silencieux. Les Vikings n’auront été menés qu’une poignée de secondes (14-20). Blair Walsh, de 53 yards, rate l’occasion de faire un petit trou juste avant la pause. Fin se série pour le kicker.

Adrian Peterson fait le show

Un punt recouvert sur les 5 yards des Vikings, quelques tampons sur Derek Carr. Le troisième quart temps file à toute vitesse sans qu’aucune équipe ne parvienne à se montrer vraiment menaçante. Résultat : le score reste inchangé. Si les Raiders trouvent des solutions dans les airs, ils ne parviennent pas à enchaîner. Côté Violets, on a presque renoncé à lancer le cuir. Courir, courir, courir, tel est le crédo de cette seconde période pour les visiteurs. Une solution payante, Adrian Peterson a de la dynamite dans les jambes. Pas suffisamment pour atteindre la peinture, mais assez pour mettre Blair Walsh en position. Mais le kicker rate une nouvelle fois la mire, bien aidé en ça par Keith McGill, et les Vikings restent sous la menace. Trois petits jeux et le ballon revient dans les gants de Bridgewater. C’est le moment que Stefon Diggs choisit pour sortir de sa léthargie sur un gain précieux de 37 yards alors que les secondes s’égrainent. Blair Walsh ajoute trois points. Terrance Newman vole une passe de Derek Carr. Adrian Peterson s’enfuit à l’autre bout du terrain et piétine les derniers espoirs des Californiens (14-30).

Les Vikings enchaînent un 5e succès consécutif. Les ingrédients sont toujours les mêmes : un Bridgewater à l’économie, du Peterson en veut-tu en voilà et une défense hermétique. Les hommes de Mike Zimmer sont seuls sur le trône de la NFC Nord et se rapprochent un peu plus des playoffs. Les Raiders calent.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu