Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

[Preview] NFL Semaine 11 : les quarterbacks remplaçants prennent le pouvoir

ap-mark-sanchez_0

Il faudra veiller cette semaine pour voir les plus beaux matchs. La session de 19h sera fournie et indécise, mais sans véritable affiche alors que les plus beaux matchs arriveront en deuxième partie de soirée. Cette semaine, six équipes vont changer leur quarterback titulaire par rapport à leur dernier match (Broncos, Rams, Eagles, Texans, Colts, Cowboys). Des lanceurs remplaçants en pagaille donc, quatre duels de division dont deux à ne manquer sous aucun prétexte et une rencontre en prime time de folie : voici le programme de la semaine 11.

Les matchs à ne pas manquer

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Arizona Cardinals (7-2) – Cincinnati Bengals (8-1)

Dès cette semaine, les Bengals ont l’occasion de prouver que la défaite face à Houston n’était qu’un simple accident. Andy Dalton est passé à travers, pas aidé par ses cibles préférées, Tyler Eifert et A.J. Green pour ne citer qu’eux. Le problème est que les Bengals affrontent dimanche une défense d’un tout autre calibre. Comme d’habitude avec Bruce Arians, les blitz seront fréquents, déguisés et surprenants. Le quarterback devra donc rapidement lire la couverture mise en place, compartiment du jeu où il a pêché contre les Texans. De l’autre côté du terrain, Carson Palmer joue (presque) à un niveau MVP. Un sacré défi pour la défense de Cincinnati. Finalement, ces deux équipes sont plutôt similaires avec un effectif complet et profond. Reste à savoir qui l’utilisera le mieux dimanche en prime time.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Minnesota Vikings (7-2) – Green Bay Packers (6-3)

Qui aurait cru que ce match de semaine 11 pourrait presque sceller la tête de la division pour Minnesota en cas de victoire ? Pourtant, c’est bien le cas. Un résultat positif permettrait aux Vikings d’avoir deux matchs d’avance sur leur adversaire du soir. Un bon matelas avant d’attaquer la partie du calendrier la plus difficile. Comme depuis trois semaines, on attend la réaction de Green Bay. Mais pour l’instant, elle n’a pas l’air d’arriver. En plus de remettre l’attaque en état de marche, le grand défi des Packers dimanche aura un nom : Adrian Peterson. La défense au sol des visiteurs laisse à désirer et AP pourrait s’amuser comme avec celle des Raiders. En revanche, si les Packers arrivaient à museler le coureur, ils feraient un grand pas vers la victoire.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
New England Patriots (9-0) – Buffalo Bills (5-4)

A chaque fois que Rex Ryan affronte les Patriots c’est un événement. Souvent, la semaine qui précède le match est aussi intéressante que la rencontre elle-même. Mais cette fois, le coach a fait dans la sobriété, il n’a pas (encore) fait parler de lui. Après avoir battu son ancienne équipe, les Jets, on parie qu’il serait ravi d’abattre l’équipe qui lui donne tant de mal. Pour cela, il peut compter sur une attaque qui a une gueule totalement différente avec Tyrod Taylor à sa tête. Justement, en face, on se demande bien quel visage aura celle des Patriots délaissée par Julian Edelman blessé. Certes, les Patriots ont pour habitude de sortir des joueurs de nulle part mais comme l’a dit Brady, tout le monde ne peut pas faire ce que faisait Edelman. New England va-t-il simplement remplacer Edelman par Danny Amendola ou bien changer de système complètement avec moins de jeu avec trois receveurs et plus de courses ? Il faudra attendre lundi pour le savoir.

lesean-mccoy-buffalo_300915

Les seconds couteaux sur le pont

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Chicago Bears (4-5) – Denver Broncos (7-2)

Le match est certainement plus indécis que les deux bilans ne peuvent le laisser deviner. Les Broncos ont chuté face à Kansas pendant que les Bears faisaient exploser les Rams. Le match est clairement entre les mains de Brock Osweiler. Le quarterback, propulsé titulaire après la blessure de Peyton Manning, va enfin avoir la possibilité de montrer ce dont il est capable. Avec une telle défense qui même face aux Chiefs n’a pas été mauvaise, Osweiler n’est pas dans l’obligation de faire des miracles. En résume, il ne sera pas forcément obligé de gagner le match, il devra simplement ne pas le perdre. Jay Cutler, lui devra aller chercher le match et face à la meilleure défense de la ligue ce ne sera pas facile. Mais les Bears sont sur une bonne dynamique, et ce match pourrait définitivement leur permettre de regarder de l’avant surtout que les deux premiers de la division jouent l’un contre l’autre.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (2-7) – Saint-Louis Rams (4-5)

Cette fois, pas de blessure pour le quarterback des Rams. Juste des performances très contestables qui ont obligé Jeff Fisher à remplacer Nick Foles par Chase Keenum. Là aussi, l’entraîneur ne demande pas de miracle au quarterback sachant que l’équipe est articulée autour du jeu au sol et d’une grosse défense. Mais les Rams ont toutefois besoin d’un minimum, que Nick Foles n’apportait plus. Le hasard du calendrier fait que Keenum tombe contre une défense plutôt docile. Chez les Ravens les portes sont ouvertes depuis le début de l’année et même quand ils sont devant, ils trouvent un moyen de perdre le match. Une nouvelle preuve que la saison est vraiment à oublier du côté de Baltimore.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (6-3) – Indianapolis Colts (4-5)

Deux équipes qui sortent d’une semaine de repos. Un week-end sans match qui est arrivé à point nommé pour chaque franchise. Atlanta avait besoin de casser une spirale très négative (3 défaites en 4 matchs) pendant que les Colts préparaient au mieux la (re)mise en place d’Hasselbeck titulaire. Sur le papier, les Falcons paraissent supérieurs. Mais la défense, un temps en progrès grâce au coach, Dan Quinn, pose de plus en plus de questions.  Pour Indianapolis, la victoire de Houston face aux Bengals a mis la pression. Les Texans sont désormais à égalité avec les Colts en tête de la division. Une victoire à Atlanta ferrait ainsi beaucoup de bien.

desmond-trufant-falcons

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Philadelphia Eagles (4-5) – Tampa Bay Buccaneers (4-5)

Mark Sanchez est de retour. Avec la double blessure de Sam Bradford, l’ancien Jet va avoir deux matchs pour montrer qu’il peut encore être titulaire. Pour sa première titularisation, le duel n’est pas insurmontable mais dangereux. L’attaque des Buccaneers est réglée sur courant alternatif. Elle peut prendre feu, comme être réduite à 10 points à l’image de la semaine dernière. La bonne nouvelle, c’est que Jameis Winston semble trouver un moyen de faire gagner son équipe même quand il est dans un mauvais jour. Attention donc pour la défense des Eagles. Avec le même bilan (4-5), chacune des deux franchises voudra revenir au niveau des 50% de victoire pour, pourquoi pas, encore croire aux play-offs.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (4-5) – New-York Jets (5-4)

Avec sa surprenante victoire face aux Bengals, Houston s’est repositionné en tête de l’AFC Sud (à égalité avec les Colts). Une place un peu inespérée, et possible grâce au faible niveau de cette division, pour cette franchise que l’on avait enterrée dès le début de saison. Face aux Jets, les Texans auront un nouveau changement de quarterback avec la titularisation de T.J. Yates. A l’inverse, New York vient de perdre face à un adversaire direct dans l’AFC Est. Les hommes de Todd Bowles ont besoin de ce match pour rester « play-offables ». Les deux défenses devraient dominer les attaques dans le match. Le gagnant sera sûrement celui qui arrivera à enchaîner quelques bons drive malgré la défense adverse.

Duels de division

Coup d’envoi dimanche à 22h05
San Diego Chargers (2-7) – Kansas City Chiefs (4-5)

Les Chiefs sont sur leur lancée. Après un début de saison difficile, ils viennent d’enchaîner trois victoires consécutives et notamment une contre un rival de division : Denver. Cette semaine encore Kansas City affronte un pensionnaire de l’AFC Ouest. San Diego est à la peine cette saison. Même cette semaine de repos ne servira probablement pas à régler leur principal problème : les blessures. En effet, les Chargers sont décimés. Le jeu au sol est aussi un point faible cette année. Melvin Gordon n’est pour l’instant pas à la hauteur des attentes mises en lui pendant la draft. Du coup, Philip Rivers lance 60 passes par match. Les lignes arrières de Kansas City seront donc normalement souvent sollicitées dimanche. Et si elles font le même match que contre Peyton Manning (4 interceptions), les Chiefs devraient s’en sortir.

Tamba hali Draft 20056

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Seattle Seahawks (4-5) – San Francisco 49ers (3-6)

Ce match qui était un véritable choc il y a deux ans à peine, a cette année perdu de sa superbe. Les 49ers ont totalement sombré et les champions 2013 sont en difficulté cette année. Du coup, le match n’est plus aussi intéressant. Ces deux franchises se sont déjà affrontées cette année. Résultat : une victoire sans grands éclats des Seahawks 20-3. Même si la défense de Seattle a explosé face aux Cardinals, il ne faut certainement pas s’attendre à un match avec un gros score. A domicile, les hommes de Pete Carroll devraient faire le travail et retrouver le goût de la victoire pour rester en vie dans la course aux play-offs.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Detroit Lions (2-7) – Oakland Raiders (4-5)

Les Raiders viennent de perdre deux matchs consécutifs alors qu’on commençait déjà à les voir en wild-card. Du coup, Oakland est retombé et a laissé quelques adverses directs pour la post-saison (Steelers, Bills,…) filer. Toutefois, la jeunesse et surtout le talent sont toujours là et les Raiders n’ont pas dit leur dernier mot. Même si Green Bay n’a pas réussi à faire sauter le verrou de Detroit la semaine dernière, on peut imaginer que l’insouciance de la Bayy arrive. En tout cas, s’ils veulent gagner ce sera obligatoire, car ce n’est pas la défense qui leur fait gagner des matchs pour l’instant. Côté Lions, on le sait depuis quelques semaines déjà, ils ne leur restent plus qu’à tenter quelques coups pour accrocher leurs adversaires et,pourquoi pas, les battre comme la semaine dernière.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Carolina Panthers (9-0) – Washington Redskins (4-5)

Cela risque de faire tout drôle à Kirk Cousins. Le quarterback va passer de la défense des Saints, la pire du pays, aux Panthers, l’une des meilleures escouades de la ligue. Pas sûr qu’il enregistre les mêmes stats. Attention tout de même pour Carolina car la confiance peut parfois faire des miracles. Si les DeSean Jackson, Jordan Reed et autres Matt Jones prennent feu, l’après-midi pourrait être plus compliquée que prévu. Cependant, les Panthers ont les armes pour contrer cette formation des Redskins avec notamment un Cam Newton qui semble chaque week-end trouver une solution pour faire gagner son équipe (avec la danse en prime).

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Miami Dolphins (4-5) – Dallas Cowboys (2-7)

Ce match aussi sera l’occasion de voir un changement de quarterback. Mais cette fois, le remplaçant reprendra sa place sur le banc et le titulaire se replacera derrière sa ligne. Exit donc Matt Cassel et retour de Tony Romo. Et il était temps pour Dallas qui n’a pas gagné depuis que son lanceur s’est blessé… en semaine 2. Sept défaites consécutives qui les placent bons derniers de la NFC Est, mais, paradoxalement, toujours pas éliminés pour la première place. Pour cela, il faudra aller battre Miami en Floride. Les Dolphins, qui s’en sont sortis un peu miraculeusement face aux Eagles qui croient eux aussi à une place en wild-card. L’issue du match dépendra certainement du niveau de Romo. Si le quarterback est à 100%, il risque de faire exploser la défense des locaux.

jarvis-landry_151115

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Detroit Lions (2-7) – Oakland Raiders (4-5)
Atlanta Falcons (6-3) – Indianapolis Colts (4-5)
Baltimore Ravens (2-7) – Saint-Louis Rams (4-5)
Philadelphia Eagles (4-5) – Tampa Bay Buccaneers (4-5)
Miami Dolphins (4-5) – Dallas Cowboys (2-7)

Chicago Bears (4-5) – Denver Broncos (7-2)
Houston Texans (4-5) – New-York Jets (5-4)
Carolina Panthers (9-0) – Washington Redskins (4-5)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
San Diego Chargers (2-7) – Kansas City Chiefs (4-5)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Minnesota Vikings (7-2) – Green Bay Packers (6-3)
Seattle Seahawks (4-5) – San Francisco 49ers (3-6)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Arizona Cardinals (7-2) – Cincinnati Bengals (8-1)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
New England Patriots (9-0) – Buffalo Bills (5-4)

Au repos : Steelers, Browns, Saints, Giants.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une