Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

[Preview] NFL Semaine 12 : la dernière ligne droite

antonio_brown_steelers_15102015

Terminé le repos pour les équipes, à partir de maintenant les 32 franchises seront toutes sur le pont jusqu’à la fin de la saison. Cette semaine en revanche sera un peu spéciale puisque tronquée par Thanksgiving, jeudi, avec trois affiches de jouées. Ce qui n’empêchera pas le week-end d’être chargé. L’expert face au novice, l’attaque des Steelers face à la « Legion of Boom », la course aux play-offs et quatre duels de division : voici le programme de la semaine 12.

Les matchs à ne pas manquer

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Denver Broncos (8-2) – New England Patriots (10-0)

C’est le match de la semaine. Malheureusement, nous n’aurons pas le droit à un nouveau duel Manning-Brady. Mais la rencontre n’en est pas moins intéressante. Les Patriots vont devoir affronter la meilleure défense de la ligue avec un groupe de receveurs décimé. Depuis deux semaines, Giants et Bills ont donné la marche à suivre pour faire tomber les Patriots. Simplement, l’exécution n’était pas au rendez-vous. Les Broncos sont-ils capables de tenir ce niveau durant tout un match ? Certainement. L’escouade défensive est impressionnante. Sans Edelman, il devient plus « facile » d’organiser sa défense autour du Gronk’. Reste maintenant à savoir si l’attaque, et donc Brock Osweiler, pourra marquer assez de points. Car en face, la défense des Patriots est l’une des meilleures depuis longtemps à New England. Malcom Butler devient, match après match, une star. Devin McCourty et Patrick Chung forment une des meilleures paires de safeties de la ligue. Et la ligne défensive domine de plus en plus, à tel point que l’équipe est deuxième de toute la NFL au nombre de sacks… derrière Denver. Vous l’aurez compris, les quarterback ne devront pas garder le ballon longtemps dans leurs mains sous peine d’être châtiés.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Seattle Seahawks (5-5) – Pittsburgh Steelers (6-4)

Peut-être la plus belle opposition de style de cette semaine. Qui de la défense redevenue dominante des Seahawks ou de l’attaque explosive des Steelers prendra le dessus ? Il fut un temps où la question ne se posait même pas tant les locaux étaient injouables dans leur enceinte. Sauf que cette année, la « Legion of Boom » s’est déjà inclinée deux fois à domicile (Panthers et Cardinals). Avec une semaine de repos, Pittsburgh a en tout cas le potentiel offensif pour revenir de l’état de Washington avec une victoire. Antonio Brown et Martavis Bryant composent peut-être le meilleur duo de receveur de toute la ligue. Et quand c’est Ben Roethlisberger qui lance le ballon, c’est aussi beaucoup plus facile. Mais attention, accumuler les points ne servira à rien si les Steelers ne trouvent pas de solution à la nouvelle arme secrète de Pete Caroll : Thomas Rawls. Une bonne chose pour Seattle qui attend toujours l’arrivée de Jimmy Graham en provenance de New Orleans.

La course aux wild-cards

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (6-4) – Minnesota Vikings (7-3)

D’un côté, dans la NFC Sud, Carolina semble intouchable à 11-0. De l’autre, dans la NFC Nord, Minnesota est repassé premier après la défaite jeudi de Green Bay. Mais, même avec un match d’avance sur leur rival de division, les Vikings voudraient s’assurer (au moins) une place en wild-card. Atlanta et Minnesota sont des concurrents directs dans cette conférence. Le match en tout cas promet d’être indécis. Depuis un bon mois et demi, les Falcons n’y sont plus. Matt Ryan n’est plus aussi bon, la défense est revenue au niveau qu’on lui prêtait au début de saison et le jeu au sol n’est plus aussi performant. En face, Minnesota a subi un vrai coup d’arrêt dans un match qui pouvait les faire passer au niveau supérieur. Au lieu de ça, les interrogations à propos de la ligne offensive ne sont toujours pas levées. Une chance que le pass-rush d’Atlanta soit inexistant ces derniers matchs. Attention tout de même, Atlanta possède la meilleure défense au sol de la ligue. De quoi museler l’arme principale des Vikings : Adrian Peterson. Il ne faut, en tout cas, pas forcément s’attendre à un match avec beaucoup de points même si les visiteurs semblent avoir l’avantage.

Xavier Rhodes

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Kansas City Chiefs (5-5) – Buffalo Bills (5-5)

Cette fois-ci, c’est les places de wild-cards en AFC qui sont en jeu dans ce match. La différence est que les Steelers semblent déjà promis à l’une d’entre elles. Ces deux équipes visent donc la deuxième. Elles abordent le match avec deux dynamiques opposées. Les Chiefs impressionnent après leur départ à 1 victoire pour 5 défaites alors que les Bills donnent l’impression d’avoir manqué l’occasion en or de faire tomber les Patriots. Kansas City misera une fois de plus sur sa défense dominante depuis quelques matchs. Buffalo, en revanche, est face à un défi. La défense de Rex Ryan s’appuie beaucoup sur les pertes de balles adverses qu’elle peut provoquer. Or, les Chiefs ne commettent simplement pas de turn-overs. Aucun depuis quatre semaines. Seront-ils capables d’intercepter Alex Smith ou de voler le ballon à Charcandrick West ? Il en va de leurs espoirs de play-offs.

Duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Jets (5-5) – Miami Dolphins (4-6)

Les dernières performances des Jets font peine à voir. Si cette équipe est toujours avec un bilan équilibré et donc potentiellement concurrent aux play-offs, il va falloir qu’elle élève son niveau de jeu. Ce qui faisait sa force en début d’année ne fonctionne plus. Chris Ivory semble marquer le coup, Fitzpatrick accumule les erreurs et surtout, les lignes arrières, qui devaient être LA grande force des Jets cette saison, s’effritent de plus en plus. L’effet Todd Bowles est-il passé (comme à Atlanta avec Dan Quinn) ? Rien de sûr encore. Les joueurs de New York pourraient simplement traverser une mauvaise passe. Il faudra donc se reprendre avec la réception des Dolphins qui, eux aussi, lorgnent, pourquoi pas, sur une place en wild-card. Le faible niveau de l’AFC leur permet en effet d’y croire encore. Celui de Tannehill et de l’attaque en revanche, n’apporte pas beaucoup de garanties. Tout cela donnera certainement un match indécis.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Redskins (4-6) – New York Giants (5-5)

Avec les défaites de Philadelphie et de Dallas, ce match a pris encore plus d’importance. Les Giants peuvent s’échapper alors que les Redskins peuvent se repositionner en tête. Mais enjeu ne rime pas toujours avec jeu, encore moins dans la NFC East. Ces deux équipes sont des énigmes. Washington est capable d’être écrasant au sol et dominant en défense, mais aussi capable de se saboter. Les Giants eux peuvent faire jeu égal avec les Patriots deux semaines après avoir encaissé plus de 50 points face aux Saints. Le repos dont a bénéficié New York pourra certainement être l’élément qui fera pencher la balance du côté des visiteurs.

Alfred_Morris_UNE_670

Coup d’envoi dimanche à 22h05
San Francisco 49ers (3-7) – Arizona Cardinals (8-2)

Certainement le match le plus déséquilibré de la semaine. Les Cardinals ont peut-être le meilleur effectif de la ligue alors que San Fracisco fait clairement partie des équipes avec le moins de talent en NFL. L’effet Blaine Gabbert n’aura pas duré longtemps en Californie, et les 49ers ne devraient pas poser beaucoup de soucis aux Cardinals. L’impression de sérénité et de puissance dégagée par les hommes de Bruce Arians ne laisse que peu d’espoir à leur adversaire de dimanche. Certainement, un nouveau match à sens unique.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Cleveland Browns (2-8) – Baltimore Ravens (3-7)

Après un « Monday Night Football » alléchant la semaine dernière, la ligue retombe dans ses travers. Mis à part les fans de ces deux équipes- et encore -peu attendent se match avec impatience. Ces deux équipes ne sont tout simplement pas de bonnes équipes. Les Ravens perdent au fur et à mesure tous leurs joueurs majeurs. Au moins, quand la saison est pourrie, elle est pourrie jusqu’au bout. Rien de bien mieux du côté de Cleveland. Si Manziel pouvait être la seule chose à surveiller lundi soir, il ne sera finalement même pas sur le terrain. Il avait mieux à faire pendant la semaine de repos. Bref, on ne serait même pas étonné que les deux équipes perdent pendant ce match.

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (5-5) – New Orleans Saints (4-6)

Aussi ridicule que cette franchise pouvait paraître au début de saison avec sa valse des quarterbacks, Houston est maintenant premier de sa division et plus que jamais en course pour les play-offs. Les Texans restent sur trois victoires consécutives. Une performance due à deux facteurs. Le premier est la défense.Ils ont élevé le niveau défensivement. J.J. Watt fait toujours autant de dégâts et grâce à lui, des joueurs comme Whitney Mercilus ou Jadeveon Clowney notamment peuvent en profiter. La deuxième raison à se regain de forme porte un nom : DeAndre Hopkins. Le receveur n’est pas loin d’être le meilleur à son poste cette année. Il pourrait d’ailleurs une nouvelle fois s’amuser face à une défense, qui même si elle a changé de coordinateur, ne devrait pas trop lui poser de problèmes. Probablement une nouvelle après-midi difficile en revanche pour Sean Payton et ses hommes.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Jacksonville Jaguars (4-6) – San Diego Chargers (2-8)

Jacksonville peut toujours rêver aux play-offs. Pour cela, il faudra battre les Chargers à domicile. Rien d’insurmontable en somme. Toutefois, rien ne semble facile pour les Jaguars cette année. Le potentiel est là, le talent déborde, mais les performances sont trop irrégulières. Les Chargers eux par exemple sont réguliers. Médiocres, mais réguliers. Décimé par les absents, même si les blessures n’expliquent pas tout, San Diego n’a plus rien à espérer cette année. Une proie facile donc pour les Jaguars, sur leur propre sol. Toutefois, gare, pour les Jaguars, à Philip Rivers. La bête blessée peut en effet s’avérer parfois plus coriace qu’il n’y paraît.

 

Blake_Bortles_01102015

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Cincinnati Bengals (8-2) – Saint Louis Rams (4-6)

Pour les Bengals, c’est le moment de se remettre dans le sens de l’avancé comme diraient nos amis du rugby. Après un non-match face à Houston, Cincinnati s’est rassuré la semaine dernière contre les Cardinals, malgré la défaite. Arizona était juste meilleur. Cette fois, c’est une autre équipe de la NFC Ouest qui se présente face aux Oranges et Noirs. Le résultat sera certainement différent. D’abord, le match est à domicile et, surtout, les Rams sont loin du niveau des Cardinals. Saint-Louis vient de perdre face aux Ravens et a vu les Seahawks leur passer devant. Chase Keenum n’apporte pas beaucoup plus que Nick Foles et la défense ne peut gagner les matchs à elle seule. Les Bengals devraient profiter de leur effectif impressionnant pour faire la différence. Mais ne vous inquiétez pas pour les joueurs de Jeff Fisher, ils finiront avec un bilan de 8-8 pour la 157e saison consécutive et aborderont la saison prochaine avec de grandes ambitions.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Indianapolis Colts (5-5) – Tampa Bay Buccaneers (5-5)

Difficile à croire en début de saison, mais ces deux franchises ont le même bilan à l’approche de cette semaine 12. Encore plus dur à imaginer, Tampa Bay pourrait bien être la meilleure équipe dans ce match. Avec cinq touchdowns la semaine dernière, Jameis Winston continue de prouver qu’il est bien plus qu’un quarterback rookie en rodage. Il est une vraie menace et derrière lui toute l’attaque prend feu. Ce n’est pas Doug Martin qui dira le contraire. Sans Andrew Luck dans ce match, le meilleur lanceur de la partie sera certainement du côté des visiteurs. Les Colts, eux, déçoivent plus qu’autre chose. Toutefois, ils sont tout de même, avec un bilan équilibré, toujours en course pour les play-offs. Ils arrivent à trouver des moyens de gagner des matchs comme la semaine dernière avec une victoire à l’arraché à Atlanta. On peut s’attendre en tout cas à un match riche en points.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Tennessee Titans (2-8) – Oakland Raiders (4-6)

L’excitation autour des Raiders est un peu retombée. Depuis leur défaite face aux Steelers, ils restent sur trois défaites consécutives qui ont calmé leurs idées de play-offs. L’équipe n’en reste pas moins excitante à voir jouer. Comme les Titans aussi ont tendance à faire le show notamment en attaque, cette rencontre risque de finir avec un score élevé. L’effectif d’Oakland apporte plus de garanties et devrait normalement prendre le dessus sur celui de Tennessee. Le duel de jeune quarterback pourrait en tout cas tourner au feu d’artifice.

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (5-5) – New Orleans Saints (4-6)
Cincinnati Bengals (8-2) – Saint Louis Rams (4-6)
Atlanta Falcons (6-4) – Minnesota Vikings (7-3)
Washington Redskins (4-6) – New-York Giants (5-5)
Indianapolis Colts (5-5) – Tampa Bay Buccaneers (5-5)
Kansas City Chiefs (5-5) – Buffalo Bills (5-5)
Tennessee Titans (2-8) – Oakland Raiders (4-6)
Jacksonville Jaguars (4-6) – San Diego Chargers (2-8)
New-York Jets (5-5) – Miami Dolphins (4-6)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
San Francisco 49ers (3-7) – Arizona Cardinals (8-2)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Seattle Seahawks (5-5) – Pittsburgh Steelers (6-4)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Denver Broncos (8-2) – New England Patriots (10-0)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Cleveland Browns (2-8) – Baltimore Ravens (3-7)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.15pariez1.47BAL
24-Sep à 19:00BUF2.15pariez1.47DEN
24-Sep à 19:00CAR1.33pariez2.6NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une