Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

Le journal de la NCAA – Semaine 13 : Adieu les playoffs pour Notre Dame ?

Le match de la semaine

sta-nd

Stanford (9) – Notre Dame (4) : 38-36

Pour continuer de croire aux playoffs, Notre Dame ne devait pas s’incliner sur le terrain de Stanford. Privés de nombreux titulaires, tout au long de la saison, les joueurs de Brian Kelly ont bien failli quitter la Californie avec la victoire. A 30 secondes près.

Le programme de South Bend pourra notamment regretter une fragilité défensive en début de rencontre. Stanford inscrit ainsi deux touchdowns sur ses deux premières séries, avec un Christian McCaffrey redoutable, pour offrir à Remound Wright et Devon Cajuste (5 réceptions, 125 yards, TD) leur réalisation respective dans l’en-but adverse. Notre Dame trouve tout de même les ressources pour répliquer à chaque fois. C.J. Sanders punit d’abord le Cardinal sur un retour de coup de pied de 93 yards, puis Justin Yoon bonifie un très bon travail de Josh Adams (168 yards, TD), pour marquer un field goal de 26 yards. A la fin du premier quart-temps, Stanford est légèrement devant (14-10).

Les Fighting Irish accélèrent encore dans le deuxième acte. Yoon ajoute un nouveau coup de pied, avant un big play, où Notre Dame prend les commandes pour la première fois de la partie. Sur une passe de 73 yards, DeShone Kizer (13/25, 234 yards, TD) trouve Will Fuller dans la end-zone, pour un touchdown longue distance (14-20). Les locaux ont beau repasser devant sur un touchdown à la réception de Michael Rector, la fac de l’Indiana a une nouvelle opportunité de scorer avant la pause. Situé aux portes de la red zone adverse, DeShone Kizer perd cependant un fumble fatal par la suite. Une seule longueur d’avance pour les Californiens, à la mi-temps (21-20).

Un face mask qui coûte cher

La seconde période commence à peu près comme la première. Une partie de ping-pong grandeur nature, où les deux programmes se rendent coup pour coup. Au troisième field goal de Justin Yoon, Remound Wright répond avec son deuxième touchdown personnel, au sol. Après une grosse course de Josh Adams, de 62 yards, le tight end Austin Hooper est trouvé par Kevin Hogan (17/21, 269 yards, 4 TD) pour une réception de 10 yards, dans la end-zone. Ce nouveau chassé-croisé permet à Stanford de mener 35 à 29 en fin de troisième quart-temps.

Le dernier quart sera une succession de punts. Jusqu’à cette dernière série des Fighting Irish, démarrée à sept minutes de la fin. Un drive d’une quinzaine de jeux, pour grappiller plus de 80 yards en près de six minutes. Arrivé à deux yards de l’en-but, DeShone Kizer choisit d’y aller seul, en s’échappant côté gauche. Le quarterback est repris juste devant la ligne, mais tend les bras pour inscrire le touchdown décisif ! Après une longue révision vidéo, l’action est bel et bien validée par les officiels (35-36).

A 30 secondes du terme, Notre Dame entrevoit la victoire, mais les locaux bénéficient toujours de trois temps morts en leur possession. Ils profitent également de cadeaux adverses, à l’image de ce face mask d’Isaac Rochell, qui ramène Stanford tout près des 50. Dans la foulée, Kevin Hogan alerte Devon Cajuste pour une passe de 27 yards, et met enfin le Cardinal en position de field goal. Pour son premier coup de pied lointain de la rencontre, Conrad Ukropina ne se laisse pas déstabiliser, malgré un temps mort de Notre Dame pour geler le kicker. Peine perdue, puisque le coup de pied de 45 yards passe entre les poteaux ! Stanford s’impose à la dernière seconde, et garde la confiance avant la finale de conférence Pac-12, qui l’opposera à USC. Pour Notre Dame, il faudra espérer plusieurs faux pas des favoris la semaine prochaine pour espérer participer aux playoffs.

Autres principaux résultats

Quelques sueurs froides pour Clemson (1) à South Carolina, mais la victoire tout de même (37-32). Le quarterback Deshaun Watson s’est comme toujours montré à son avantage (393 yards au total, 4 TD).

L’Iron Bowl reste la propriété d’Alabama (2). Les joueurs de Nick Saban s’imposent de manière convaincante à Auburn (13-29) pour se qualifier en finale de conférence SEC. Derrick Henry a été une nouvelle fois monstrueux (271 yards, TD).

Oklahoma (3) a confirmé son sans-faute, face aux grosses écuries de la Big 12. Après Baylor et TCU, les Sooners ont épinglé Oklahoma State (11) à leur tableau de chasse (23-58) pour remporter la conférence. Le programme de Norman devrait faire partie des qualifiés en playoffs.

Pas de mauvaises surprises pour Iowa (4). Là où Michigan State a trébuché, les Hawkeyes ont dominé Nebraska, à Lincoln (28-20), grâce à l’excellent running back Jordan Canzeri (140 yards, 2 TD).

La réaction d’orgueil d’Ohio State (8) aura été douloureuse pour le rival Michigan (10). Après une seconde période à sens unique, les Buckeyes l’emportent 42 à 13 à Ann Arbor. Les 214 yards et 2 touchdowns d’Ezekiel Elliott y auront été pour beaucoup.

Malgré son large succès, Ohio State ne sera pas présent en finale de conférence Big Ten. La faute à Michigan State (6), impitoyable face à Penn State (55-16). Les Spartans retrouveront Iowa, dans une semaine, pour un match à gros enjeu.

Ce qui était impensable il y a deux mois est désormais une réalité : USC jouera bien la finale de conférence Pac-12. Les Trojans n’ont pas tremblé au moment de battre les voisins de UCLA (22), sur le score de 40 à 21. Le cornerback freshman Iman Marshall a joué un rôle majeur, avec deux interceptions à son actif.

Navy (13) ne devrait pas être le principal représentant du Group of Five dans un bowl majeur. Les Midshipmen ont perdu contre Houston (52-31). Cornerback reconverti coureur, Brandon Wilson a couvert 111 yards au sol et 2 touchdowns pour les Texans.

Temple (25) reste en embuscade pour obtenir ce ticket en bowl majeur. Connecticut en a fait les frais, en Pennsylvanie. Victoire des Owls (27-3).

La finale de conférence USA opposera Western Kentucky et Southern Miss. Les premiers ont dominé Marshall (49-28), alors que les seconds ont surpris Louisiana Tech à l’extérieur (24-58).

Northern Illinois a validé son ticket pour la finale de la conférence MAC. Les Huskies ont pourtant perdu à domicile face à Ohio (20-28), mais ont profité de la défaite de Toledo pour obtenir leur place.

Dans le match des grands battus de la Big 12, TCU (19) s’est offert Baylor (7) après une double prolongation (28-20).

La rivalité floridienne a tourné court ce week-end. Au Swamp, terre de Florida (12), les Gators n’ont rien pu faire contre Florida State (13), et s’inclinent lourdement (2-27).

Le head coach d’LSU, Les Miles, a sans doute sauvé sa tête chez les Tigers. Les joueurs de Louisiana State ont dû dominer Texas A&M, 19 à 3, pour le maintenir dans ses fonctions.

Le dernier match de Purdue, cette saison, se sera encore soldé par une défaite, face au rival Indiana. Une défaite 54 à 36, contre laquelle Anthony Mahoungou n’a rien pu faire, lui qui n’a pas pu s’offrir la moindre réception.

Pour la dernier match de Frank Beamer à la tête de Virginia Tech, les Hokies ont sauvé une possible qualification dans un bowl, en s’imposant chez les Virginia Cavaliers (20-23). Le head coach de VTech part à la retraite, après 28 ans à la tête du programme !

Les actions de la semaine

Légèrement mis sous pression par la victoire d’Ohio State, Michigan State a écrasé Penn State sur son passage. Une victoire 55 à 16 qui les envoie en finale de conférence. Preuve d’une partie à sens unique, ce touchdown à la course du centre (!) des Spartans, Jack Allen. Avec un joli raffut en prime. Tremble, Dontari Poe !

Dans la catégorie « pas seulement en NFL », le receveur Mike Thomas s’est distingué à Southern Mississippi. Un touchdown spectaculaire à la réception, comme seul Odell Beckham Jr. sait en faire. Les Golden Eagles se qualifient du même coup pour la finale de conférence USA.

https://www.youtube.com/watch?v=3zWlCVaUErE

Quand Auburn nous fait … du Auburn ! Longue passe de Jeremy Johnson, réceptionnée de manière miraculeuse par le receveur Jason Smith pour un touchdown de 77 yards. Les Tigers s’inclinent tout de même dans le Iron Bowl …

Zoom sur : Corey Davis

Loin des projecteurs du Power 5, une pépite s’affirme toujours un peu plus au sein de la conférence MAC. Le receveur de Western Michigan, Corey Davis, aura été le principal poison offensif des Broncos tout au long de cette saison. Dernier exemple en date : ce week-end, à l’occasion d’un déplacement à Toledo. Une rencontre décisive pour les Rockets, dans l’optique d’une qualification en finale de conférence. Mais Davis n’est pas du genre à faire dans le sentiment. Le natif de Wheaton, dans l’Illinois, enregistre 139 yards et 2 touchdowns sur la rencontre, le tout à des moments clés de la partie. Au final, Western Michigan s’impose (35-30) chez un programme longtemps invaincu cette année. Avec cette prestation, Davis enchaine son sixième match consécutif à 105 yards ou plus. Si l’opposition n’a pas toujours été impressionnante, on se rappellera que le numéro 84 avait brillé en première semaine, sur le terrain de Michigan State (154 yards, TD). Dans son style de jeu, Davis n’est pas sans rappeler une ancienne vedette de Western Michigan, un certain Greg Jennings. Culminant à 1,91m, il est aussi redoutable sur les réceptions disputés que sur les tracés rapides en bord de ligne. S’il choisit de se présenter pour la prochaine draft (il est encore junior), une sélection dans les trois premiers tours ne serait clairement pas une surprise …

davis-wmu

A ne pas manquer en semaine 14

Michigan State (5) – Iowa (4)

Cette finale de conférence Big Ten est sans doute plus indécise qu’elle n’y parait, d’autant que le vainqueur de ce match devrait disputer les playoffs. Si la division Est, de Michigan State, est favorite sur le papier, la récente rencontre face à Ohio State pose question sur le réel niveau des Spartans. A l’inverse, Iowa n’a pas joué de cadors mais a évité tous les pièges avec brio. Le facteur clé dans ce match ? L’efficacité du jeu au sol des Hawkeyes.

Alabama (2) – Florida (12)

Alabama avait déjà la faveur des pronostics après les dernières sorties de Florida. Mais la lourde défaite des Gators contre Florida State confirme le statut d’outsider des joueurs de Gainesville. Méfiance tout de même : il y a trois ans, Alabama avait été poussé dans ses derniers retranchements en finale de la conférence SEC, contre un programme de Georgia irrégulier.

Clemson (1) – North Carolina (14)

Finale surprise de l’ACC, ce duel oppose deux des défenses les plus sous-côtés du College Football. Le matchup entre les quarterbacks Deshaun Watson et Marquise Williams vaudra également le détour. En tant que numéro 1, Clemson ne doit pas se louper, mais les Tar Heels semblent inarrêtables ces dernières semaines.

Stanford (9) – USC

Revenu de nulle part, USC retrouve en finale de la Pac-12 une vieille connaissance. Les Trojans avaient perdu en début de saison contre Stanford, au Coliseum. Le Cardinal disputera sa troisième finale de conférence, après avoir remporté les deux premières, contre UCLA en 2012 et Arizona State en 2013. Les hommes de David Shaw sont favoris, mais la Pac-12 nous réserve habituellement beaucoup de surprises.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.75pariez1.75
17-Déc à 20:00BUF1.47pariez2.15MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu