Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Seahawks – Steelers (39-30) : Seattle sort vainqueur d’un duel épique

 Jermaine Kearse Seattle Seahawks

Seattle Seahawks (6-5) – Pittsburgh Steelers (6-5) : 39-30

Il reste à peine plus de deux minutes à jouer quand les Steelers forcent les Seahawks à tenter une troisième tentative avec 9 yards à parcourir. Pittsburgh est mené de deux points et compte bien récupérer le ballon pour aller chercher la gagne. Sauf que Russell Wilson trouve Doug Baldwin qui n’en a que faire du chrono et va marquer son troisième touchdown de la partie. Une course de 80 yards qui mets un point d’exclamation sur un match complétement fou avec pas moins de huit changements de leader au tableau d’affichage. Ben Roethlisberger ne revient même pas sur le terrain et les Steelers se résignent à la défaite.

Il y aura tout eu dans ce match. Les hommes de Mike Tomlin avaient clairement décidé d’obliger Russell Wilson à rester dans sa poche. Grand mal les en a pris, car le lanceur leur a fait payer l’addition. Il finit avec 21 passes complétées sur 30 tentées pour 345 yards. Surtout, il bat son record en carrière avec cinq touchdowns. En face aussi on s’en est donné à coeur joie. Les Seahawks attendaient Antonio Brown ou bien Martavis Bryant, ils ont eu le droit à Michael Wheaton (9 réceptions, 201 yards, 1 TD). Toute la partie, ces deux équipes se sont rendues coup pour coup. Si le premier quart temps fut le moins prolifique avec seulement trois points pour les visiteurs (0-3), les suivants furent d’une grande intensité, du moins offensive.

Un chassé-croisé puis un feu d’artifice

Doug Baldwin ouvre d’abord les hostilités sur une passe de 16 yards (7-3), puis Martavis Bryant lui répond sur une course de 11 yards (7-10), puis Jermaine Kearse (14-10), puis DeAngelo Williams (14-18). Bref, on ne sait plus où donner de la tête. Chaque attaque fait mouche. Big Ben (36/55, 456 yards, 1 TD, 2 INTs) enchaîne les longues passes pendant que Richard Sherman s’applique à museler un Antonio Brown discret (6 réceptions, 51 yards). De son côté, Russell Wilson trouve enfin Jimmy Graham (4 réceptions, 75 yards), précieux pour faire avancer son équipe.

Le troisième quart temps est, à l’image du premier, un tour de chauffe, histoire de remettre les machines en marche. Seuls un field goal des Steelers (21-14) et un touchdown à la course d’un yard de Thomas Rawls font évoluer le score (20-21). Toutefois, à l’entrée de l’ultime période, les deux franchises sont (quasiment) dos à dos, Steven Hauschka ayant manqué l’extra-point.

Quinze dernières minutes de folie qui verront d’abord Jermaine Kearse inscrire son deuxième touchdown du match sur une passe de 9 yards (26-21). Sur le drive suivant, Markus Wheaton récupère une bombe de 69 yards en provenance de Big Ben et redonne l’avantage à son équipe (26-27). Une nouvelle fois, Russell Wilson doit s’employer et c’est Doug Baldwin qui est à l’autre bout d’une passe de 30 yards (32-27). Les visiteurs ont donc de nouveau le ballon mais cette fois pas de miracle, seulement un field goal pour revenir à deux points (32-30) et l’espoir d’un stop défensif.

Inquiétudes pour Graham et Roethlisberger

La suite vous la connaissez, Doug Baldwin (6 réceptions, 145 yards, 3 TDs) traverse les trois quarts du terrain et scelle définitivement la victoire des siens. Un succès important puisqu’il permet aux Seahawks de récupérer virtuellement la place des Falcons en wild-card. Toutefois, un élément devrait certainement venir ternir le tableau dans les jours voire les heures qui viennent. Jimmy Graham s’est blessé durant le match. Les images montrent clairement un de ses genoux tourner. Si aucune annonce n’a encore été faite, l’impression visuelle n’est en tout cas vraiment pas rassurante.

Côté Pittsburgh non plus on ne devrait pas être rassuré cette semaine car d’une part, les Steelers ne sont eux virtuellement plus en play-offs virtuellement. Et d’autre part, Big Ben est sorti dans les tout derniers instants du match. Certainement victime d’une commotion. Il devra en tout cas en passer par le protocole.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
12-Déc à 3:30MIA4.25pariez1.1NE
15-Déc à 3:25IND1.85pariez1.65DEN
16-Déc à 23:30DET1.27pariez2.8CHI
17-Déc à 3:25KC1.7pariez1.8
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une