Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

Semaine 7: Ce qu’il faudra surveiller ce week-end

Déjà la septième semaine ! Oui, déjà. Et donc déjà le retour de la NFL à Londres. Le voyage annuel de la ligue est forcément l’évènement de la semaine, surtout de notre côté de l’Atlantique. L’opposition entre les Bears et les Buccaneers pourrait en plus offrir pas mal de spectacle et de suspense.

Ils se passera aussi beaucoup de choses aux Etats-Unis. Dans la NFC, l’opposition entre les Lions et les Falcons sera le choc de la soirée. Les premiers veulent confirmer leur nouveau statut d’équipe de haut de tableau, les seconds veulent redorer leur blason après un début de saison moyen.

Dans l’AFC, Jets et Chargers se retrouvent dans un choc aux airs de playoffs pour lequel les deux coachs ont déjà fait monter la pression par déclaration dans la presse interposées. Le week-end est aussi marqué par beaucoup d’oppositions très déséquilibrées sur le papier.

Tout ça et le reste. Voici tout ce qu’il faudra surveiller ce week-end.

Jay Cutler et Matt Forte vont tenter de gagner devant le public Londonien.

Coup d’envoi dimanche à 19h
Tampa Bay Buccaneers (4-2) – Chicago Bears (3-3)
London calling ! Après des belles victoires en semaine 5, les Bears et les Bucs’ se retrouvent dans la capitale Britannique pour faire le show devant les fans européens. Le fait que ce match se déroule à Londres apporte des questions inhabituelles comme celles de la pelouse et surtout la nécessité de gérer la fatigue du voyage. Sur le jeu, Jay Cutler va encore espérer que sa ligne lui donne un peu de temps. Selon le plan de Mike Martz, Matt Forte pourrait encore être l’homme du match… ou ne pas avoir le moindre ballon. La défense des Bears pourrait se montrer plus dure avec Josh Freeman que celle des Saints. Une belle opposition en perspective. Les fans européens pourraient avoir un match à suspense.

Detroit Lions (5-1) – Atlanta Falcons (3-3)
Gros test pour les deux équipe. En cas de victoire, les Lions prouveront qu’ils savent rebondir après un revers et s’affirmeront définitivement comme un prétendant dans la NFC. Pour les Falcons, c’est l’occasion de frapper un grand coup et de montrer qu’Atlanta est toujours une place forte de la conférence même si le début de la saison a été difficile. Parmi les atouts des Falcons, il y aura le jeu au sol. Non seulement Michael Turner est un bon coureur, mais en plus les Lions ont l’avant dernière défense de la ligue contre la course. Le jeu au sol ne devrait par contre pas être l’atout des Lions puisque Jahvid Best a subi une nouvelle commotion. Le problème pour Atlanta sera par contre le même que pour tout le monde : tenir Calvin Johnson et le pass rush de Detroit.

Carolina Panthers (1-5) – Washington Redskins (3-2)
Les Redskins ont l’air de moins en moins convaincants. Rex Grossman a fini par redevenir… Rex Grossman. L’influence de l’arrivée de John Beck sur le rendement de l’attaque sera donc la première chose à observer dans cette rencontre. Question rendement, Cam Newton et Steve Smith ne déçoivent pas. Étant donné que le jeune quarterback a les moyens physique d’échapper au pass rush adverse – le secteur fort des Redskins – les Panthers ont une bonne chance d’accrocher leur seconde victoire.

Cleveland Browns (2-3) – Seattle Seahawks (2-3)
Les Seahawks vont tenter de confirmer leurs deux bons matchs d’avant semaine de repos. Le problème, c’est que Tarvaris Jackson n’est pas sûr de jouer. La différence de niveau entre lui et Charlie Whitehurst n’est toutefois pas rédhibitoire face à des Browns poussifs depuis le début de l’année. Peyton Hillis est le symbole des difficultés de son équipe avec seulement 211 yards gagnés depuis le début de l’année et 3,5 yards par course en moyenne. Les Browns pourraient toutefois s’en sortir grâce à leur défense qui est la septième de la ligue.

Miami Dolphins (0-5) – Denver Broncos (1-4)
Tim Tebow est dans la place. De retour dans l’état qui l’a vu briller dans les rangs universitaires, le quarterback des Broncos va débuter son premier match de la saison. Si sa technique est suspecte, sa détermination pourrait redonner un peu vie à l’attaque des Broncos. Les deux équipes luttent pour ne pas rester tout au fond du classement. Les deux équipes ont un faible jeu au sol. Dans les airs, c’est censé être mieux du côté de Miami lorsque Brandon Marshall n’a pas les mains qui glissent. Tout est possible dans cette rencontre qui risque de ne pas être d’une fluidité exemplaire.

Mark Sanchez n'a toujours pas montré les progrès attendus de lui cette saison et son attaque peine.

New York Jets (3-3) – San Diego Chargers (4-1)
Pour une fois, ce sont les Chargers qui ont réussi le meilleur début de saison. Avec une attaque toujours aussi explosive et surtout une défense largement capable de faire vivre une nouvelle mauvaise soirée à Mark Sanchez, Norv Turner a clairement les moyens de faire ravaler ses mots à Rex Ryan pour la deuxième fois de la semaine. Le seul problème de San Diego est de savoir si Vincent Jackson et surtout Antonio Gates seront enfin à 100% après la semaine de repos. L’équipe Californienne a gagné en début de saison mais sans bien jouer. Il faudra quand même un niveau un tout petit peu plus élevé pour s’en sortir à New York. C’est largement faisable en ce moment.

Tennessee Titans (3-2) – Houston Texans (3-3)
Un match crucial dans la course aux playoffs puisque ces deux équipes s’affrontent pour la tête de l’AFC Sud. Les oppositions directes étant capitales au moment de départager les égalités en fin de saison, il faut gagner. Les Texans semblent perdus sans Andre Johnson et Matt Schaub a été ralenti à l’entrainement. Les Titans imposent leur puissance dans les lignes et Schaub pourrait donc encore prendre des coups. Arian Foster aura encore la pression pour donner une chance à son équipe tandis que Chris Johnson, lui, peine toujours. La rencontre devrait être serré mais la fraicheur physique et mentale sera du côté des Titans qui sortent d’une semaine de repos.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Oakland Raiders (4-2) – Kansas City Chiefs (2-3)
Le premier épisode de l’expérience Carson Palmer. Bonne nouvelle pour lui, les Chiefs n’ont enregistré que 5 sacks cette saison, l’avant dernier total de la ligue. Palmer n’aura de toute façon pas à faire gagner l’équipe à lui seul. Darren McFadden sera encore une fois l’arme offensive numéro un. Les deux défenses sont faibles. Les Chiefs ont semblé retrouver leurs esprits lors des deux victoires précédant leur semaine de repos. Ils seront donc des challengers sérieux. Les Raiders sont plus solides et ont plus de talent mais rien n’est à exclure en ce moment, surtout avec un nouveau quarterback et le play-calling parfois osé de Hue Jackson.

Arizona Cardinals (1-4) – Pittsburgh Steelers (4-2)
Même si ce match est un remake du Super Bowl de 2009, il y a peu de chance que cela soit aussi serré. L’attaque des Steelers, Rashard Mendenhall en tête, a de quoi empiler les points et Kevin Kolb pourrait avoir du mal à faire progresser son attaque face à l’escouade de Dick LeBeau. Le coaching staff des Cardinals compte trois anciens coordinateurs des Steelers mais ça ne devrait pas les aider beaucoup tant la différence entre ces deux équipes semble grande.

Coup d’envoi dimanche à 22h15
Dallas Cowboys (2-3) – Saint Louis Rams (0-5)
Sur le papier et dans les stats, les Rams semblent au fond du trou et incapables de s’imposer au Cowboys Stadium. Mais l’arrivée de Brandon Lloyd et le retour de Mark Clayton pourrait redonner un peu de vie et d’espoir à Sam Bradford. Il faudra au moins ça pour que Saint Louis ait une chance car la défense semble mal armée pour stopper Miles Austin et Dez Bryant. Les Rams ont de toute façon une chance puisque, cette saison, les Cowboys sont capable de gagner ou de perdre n’importe quel match.

Pour son premier match de titulaire, Christian Ponder va devoir affronter les Packers. Dur.

Minnesota Vikings (1-5) – Green Bay Packers (6-0)
L’opposition la plus déséquilibrée de la semaine. Les Packers ont la quatrième attaque de la ligue et probablement le meilleur quarterback actuel. Les Vikings ont certes le meilleur sackeur de la ligue – Jared Allen, 9,5 sacks – mais leur défense ne devrait pas résister à l’armada de Green Bay. La défense des cheesehead n’est toujours pas aussi efficace qu’en 2010 mais elle semble tout de même toujours trop forte pour Christian Ponder. Le rookie se voit proposé une mission impossible pour la première titularisation de sa carrière.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h20
New Orleans Saints (4-2) – Indianapolis Colts (0-6)
C’est le second remake d’un Super Bowl récent cette semaine (celui de 2010) et encore une fois il ne devrait pas y avoir de suspense. Sans Peyton Manning, les Colts n’ont pas de quoi suivre le rythme de Drew Brees et son équipe. Une semaine après avoir lancé 3 interceptions, le quarterback des Saints devrait en plus avoir à cœur de se rattraper.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Jacksonville Jaguars (1-5) – Baltimore Ravens (4-1)
Une autre opposition qui semble totalement déséquilibrée. Blaine Gabbert risque de vivre un cauchemar face à la terrible défense des Ravens. Les Jaguars ont la huitième défense de la ligue et pourrait donc contenir un peu Joe Flacco mais ça ne sera sûrement pas suffisant. Encore un match du lundi soir qui ne restera pas dans la anales.

Équipes au repos : Patriots, Eagles, Bengals, 49ers, Giants, Bills

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une