Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Steelers – Broncos (34-27) : Pittsburgh s’impose grâce à un superbe comeback !

steelers_broncos_21122015

Pittsburgh Steelers (9-5) – Denver Broncos (10-4) : 34-27

C’était sans doute le match le plus attendu de la semaine, et il a tenu toutes ses promesses. Il y a eu du suspense, il y a eu des rebondissements mais il y a surtout eu un scénario rocambolesque qui a rendu cette rencontre très excitante.

En effet, après une première mi-temps dominée par l’attaque des Broncos, la défense des Steelers a réalisé une seconde période exceptionnelle pour permettre à Ben Roethlisberger (40/55, 380 yards, 3 touchdowns, 2 interceptions), Antonio Brown (16 réceptions, 189 yards, 2 touchdowns) et consorts de réaliser un magnifique comeback pour finalement s’imposer 34-27.

Avec cette victoire, Pittsburgh est virtuellement qualifié pour les Playoffs tandis que Denver s’est compliqué la tâche par rapport aux deux premières places de l’AFC.

Brock Osweiler se balade contre la « défense » de Pittsburgh

Considéré par beaucoup comme l’équipe ayant l’attaque la plus explosive de la NFL, Pittsburgh n’a besoin de l’aide de personne pour inscrire des points cette saison mais les Broncos leur offrent tout de même un beau cadeau en début de match. En effet, profitant d’un fumble de Ronnie Hillman sur la ligne des 20 yards de Denver, les Steelers trouvent la endzone par l’intermédiaire de DeAngelo Williams qui inscrit le premier touchdown de la rencontre (7-0).

Cependant, les Steelers sont également reconnus pour leur ligne arrière médiocre qui a tendance à autoriser beaucoup de gros jeux. C’est donc sans grande surprise que Brock Osweiler (21/44, 296 yards, 3 touchdowns, 1 interception) s’en donne à cœur joie en première mi-temps, où il trouve d’abord Demaryius Thomas (5 réceptions, 61 yards, 2 touchdowns) pour un touchdown de 18 yards (7-7) puis Emmanuel Sanders (10 réceptions, 181 yards, 1 touchdown) sur une passe de 61 yards (7-14). Derrière, il inscrit même un touchdown à la course suite à une interception de Josh Bush (7-20).

Les Steelers réagissent par la suite en remontent bien le terrain grâce à leur jeu aérien redoutable, mais sont limités à un field goal (10-20). Pire, la défense des jaunes et noirs est toujours en mode portes ouvertes sur le drive suivant, conclu par un nouveau touchdown d’Osweiler pour Thomas (10-27). Les deux équipes rejoignent finalement les vestiaires avec deux possessions d’écart après un second field goal des Steelers juste avant la mi-temps (13-27).

Les Steelers sortent les cadenas

Dans le troisième quart-temps, la défense de Pittsburgh se réveille et parvient enfin à limiter l’attaque de Denver, obligée de punter sur ses quatre drives de la période. Mis sous pression, Osweiler est en difficulté et le jeu de course des Broncos est quasiment absent. En face, les Steelers en profitent pour réduire le score sur une passe de Ben Roethlisberger en direction d’Antonio Brown dans la end zone (20-27).

En pleine bourre, les Steelers poursuivent leur très belle remontée et égalise au début du quatrième quart-temps grâce à un nouveau drive impressionnant de 60 yards en seulement cinq jeux, ponctué par un touchdown de Roethlisberger pour Markus Wheaton (6 réceptions, 62 yards, 1 touchdown) (27-27). Il reste alors douze minutes à jouer dans cette rencontre, et le suspense est entier. La pression monte, les deux équipes n’ont plus vraiment le droit à l’erreur car chaque action peut être décisive.

Une fin de match de folie

Et à ce petit jeu-là, ce sont les Steelers qui se montrent les meilleurs en interceptant Osweiler dans un premier temps, puis en inscrivant un nouveau touchdown grâce à « Big Ben » qui trouve l’inarrêtable Antonio Brown sur une passe de 23 yards (34-27). Désormais dos au mur, les Broncos jettent leur dernières forces dans la bataille mais perdent la balle sur un quatrième down. On pense alors que les carottes sont cuites pour Denver, mais Pittsburgh se montre trop gourmand et opte pour la passe au lieu d’essayer d’écouler du temps au sol.

Résultat, Roethlisberger se fait intercepter à deux minutes de la fin par Brandon Marshall, et relance ainsi complètement les Broncos. Malheureusement pour ces derniers, Brock Osweiler et les siens sont incapables d’aller chercher un first down et perdent à nouveau le ballon sur une quatrième tentative. Derrière, les Steelers font le boulot et écoulent le chronomètre pour remporter une victoire cruciale dans la course au Playoffs.

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème A la une