Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Jets – Patriots (26-20, a.p.) : New York gagne et entrevoit les playoffs

Brandon Marshall

New York Jets (10-5) – New England Patriots (12-3) : 26-20

Il se passe toujours des choses incroyables lors des matchs entre ces deux franchises. Cette fois, c’est le fameux « pile ou face » d’avant prolongations qui va faire parler cette semaine. Les Patriots viennent de revenir à 20-20 grâce à un touchdown de James White de 9 yards à moins de deux minutes de la fin. Les Jets n’arrivent pas à marquer avant la fin du temps réglementaire et les deux équipes se dirigent vers une prolongation. Etant à l’extérieur, les Patriots ont le droit de choisir le côté de la pièce. Par chance, celle-ci tombe sur « pile ». Tout le monde imagine que New England va garder la balle mais Matt Slater décide, à la surprise générale, de « kicker ».

On pourrait croire que c’est un coup de Bill Belichick pour mettre la pression sur l’équipe adverse comme il l’a déjà fait (cf: Denver – New England en 2014), mais pas du tout car Slater se rend compte rapidement de son erreur et tente de changer sa décision. Trop tard, l’arbitre a annoncé que les Jets recevraient. Une erreur incroyable et très inhabituelle de la part d’une équipe comme les Patriots. Toutefois, elle n’enlève rien à la victoire des Jets.

La faim des playoffs

Car lors de cette même prolongation Ryan Fitzpatrick a remonté le terrain de manière méthodique pour finir sur une passe de 6 yards vers Eric Decker pourtant bien museler pendant le match. Un touchdown salvateur qui scelle définitivement la victoire de New York. Une victoire méritée tant des joueurs comme Ryan Fitzpatrick (26/41, 296 yards, 3 TDs) ou Brandon Marshall (8 réceptions, 115 yards, 2 TDs) qui n’ont jamais vu les play-offs, semblaient avoir envie de goûter à la post-saison.

Le receveur a inscrit deux touchdown importants pendant que la défense, et notamment la ligne défensive, mettait une grosse pression sur Tom Brady (22/31, 231 yards, 1 TD, 1 INT). Le lanceur a été mis en difficulté tout le match, à tel point qu’il en devenait imprécis. Il faut dire que l’absence de cible commence à être très pesante à New England. Il aura fallu un fumble provoquer par Jabaal Sheard sur Fitzpatrick, récupéré par Jamie Collins jusqu’à la end-zone, pour remettre les champions 2014 dans le match (13-17).

Assurer le dernier match

En fin de match, Tom Brady a tout de même sorti un drive de grande classe s’appuyant notamment sur Rob Gronkowski (4 réceptions, 86 yards) deux fois sur des quatrièmes tentatives et en égalisant grâce à James White (20-20). La mauvaise nouvelle de la soirée, c’est que Sebastian Vollmer est sorti en tout début de match. Délaissant une ligne offensive déjà décimée. A l’inverse, tous les voyants sont au vert du côté de Jets.

Le jeu au sol a fait beaucoup de mal au milieu de la ligne notamment en début de match malgré les douleurs de Chris Ivory. Ryan Fitzpatrick a une fois de plus fait le boulot. Les deux receveurs stars ont été présents au rendez-vous et la défense a été au niveau. A l’image de Darrelle Revis qui intercepte son ancien coéquipier. Bref, les Jets sont bien partis pour faire les play-offs avec la défaite de Pittsburgh. Il ne leur reste plus qu’à battre Buffalo la semaine prochaine, pour, pourquoi pas, retrouver leur adversaire du jour en janvier.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Oct à 2:30PHI1.35pariez2.5WAS
27-Oct à 2:25BAL1.45pariez2.2MIA
29-Oct à 15:30CLE3.2pariez1.2MIN
29-Oct à 19:00BUF1.55pariez2OAK
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une