Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Semaine 16 (19h) : tous les scores et résumés

ryan-mallett_271215

Grand chamboulement dans l’AFC ! Les Chiefs et Jets sont désormais maîtres de leur destin grâce à des victoires sur les Browns et les Patriots. La décision de Bill Belichick de donner le ballon à l’équipe adverse au début de la prolongation devrait faire débat un moment !

Les Steelers sont les grands perdants de la soirée. Impressionnants ces dernières semaines, ils ont complètement calé contre les Ravens.

Bien-sûr, la surprise la plus énorme est arrivée d’Atlanta, où la saison parfaite des Panthers a pris fin.

Atlanta Falcons (8-7) – Carolina Panthers (14-1) : 20-13

Buffalo Bills (7-8) – Dallas Cowboys (4-11) : 16-6

New York Jets (10-5) – New England Patriots (12-3) : 26-20 (a.p.)

Baltimore Ravens (5-10) – Pittsburgh Steelers (9-6) : 20-17

On peut toujours compter sur les vieux rivaux pour compliquer les choses. Alors que les Steelers semblaient intouchables ces dernières semaines, les Ravens viennent de compliquer leur route vers les playoffs.

Ben Roethlisberger (24/34, 215 yards, 2 int) et son attaque ont été limités à 303 yards au total. Le quarterback s’est fait notamment intercepter en tentant de forcer le ballon vers Antonio Brown (7 rec, 61 yards). À 7mn27 du terme, Jimmy Smith semblait même avoir intercepté une troisième fois Big Ben avant de retourner le ballon pour 101 yards et un touchdown décisif, mais l’action a été annulée à cause d’un défenseur placé dans la zone neutre au moment du snap. Au lieu de tuer le match, cette action a donc offert un first down à Pittsburgh, qui a alors marqué pour revenir à trois longueurs (20-17) avant de stopper les Ravens. Mais avec 2mn55 au chrono, les Steelers n’ont pas réussi à aller chercher la victoire, la faute à une défense de Baltimore dans un bon soir.

Les locaux ont marqué les points nécessaires grâce à un Ryan Mallett (28/41, 274 yards, 1 TD) solide. Sur son premier drive, le nouveau titulaire a trouvé Chris Matthews pour un touchdown (7-0). Justin Tucker a ensuite réussi deux fois pour porter la marque à 13-3 à la pause. Buck Allen (18 courses, 78 yards, 1 TD) a ensuite marqué au debut du quatrième quart pour répondre à un touchdown de DeAngelo Williams (17 courses, 100 yards, 2 TDs) marqué un peu plus tôt (20-10). Williams a donc marqué une seconde fois (20-17), mais la défense des Ravens a tenu bon.

Cette défaite sort les Steelers des places qualificatives pour les playoffs. La semaine prochaine, il faudra gagner et espérer un peu d’aide.

Kansas City Chiefs (10-5) – Cleveland Browns (3-12) : 17-13

La série des Chiefs continue. Neuf victoires désormais, mais les Browns ont donné un peu de suspense à la partie dans les dernières minutes. Johnny Manziel (13/32, 136 yards, 0 int) a tenté de mener le drive de la victoire avec deux minutes à jouer. Mais après une 4e tentative réussie, le lanceur de Cleveland a vu le chrono tomber à zéro alors qu’il était sur les 32 yards adverses.

Les Chiefs semblaient tranquilles avec un avantage de 17-3 à la pause. Mais Manziel est revenu le couteau entre les dents, en menant les siens à un touchdown juste après la pause (17-10). Pendant qu’Alex Smith (15/22, 125 yards, 2 TDs, 1 int) cale, Manziel court (11 courses, 108 yards) ! Un field goal ramène Cleveland à quatre longueurs (17-13). La défense y met du sien, mais il aura donc manqué quelques secondes et quelques yards à Manziel.

Cette victoire qualifie les Chiefs pour les playoffs.

Tennessee Titans (3-12) – Houston Texans (8-7) : 6-34

Promenade de santé pour les Texans. Non seulement Brandon Weeden (15/24, 200 yards, 2 TDs) a joué correctement, mais les Titans ont perdu 4 ballons. Après une première mi-temps tranquillement bouclée 17-0, les visiteurs ont plié l’affaire en début de troisième quart avec un touchdown de DeAndre Hopkins (7 rec, 117 yards, 1 TD), une interception sur Zach Mettenberger (27/51, 234 yards, 1 TD, 1 int) et un touchdown de plus pour Nate Washington. De quoi faire passer l’addition à 31-0.

Circulez, il n’y a rien à voir, en-dehors d’un bon paquet de punts et d’un touchdown de Tre McBride pour sauver l’honneur.

Miami Dolphins (5-10) – Indianapolis Colts (7-8) : 12-18

Les Dolphins n’ont pas réussi à conclure. Il reste 40 secondes à jouer quand Miami arrive sur les 5 yards adverses. Le touchdown de la gagne est proche, mais Ryan Tannehill (26/38, 329 yards, 1 int) lance trois passes incomplètes. Sur sa dernière tentative, il est avalé par la défense, et Robert Mathis l’écrase au sol pour un dernier sack.

Un nouveau match très laid pour Miami. Un safety concédé par Tannehill a permis aux Colts d’ouvrir le score. Deux touchdowns de Frank Gore (15 courses, 85 yards, 2 TDs) ont ensuite creusé l’écart jusqu’à 15-3. En cours de route, les Colts ont perdu Matt Hasselbeck (8/15, 99 yards) dans le second quart suite à une blessure à l’épaule. Charlie Whitehurst (9/14, 78 yards) prend le relais mais n’affole pas les compteurs.

Après la pause, Miami marque deux field goals, Indianapolis en met un. Le score est donc de 18-12 avant un drive d’Indianapolis bouclé par un punt. Les Dolphins ont le drive de la gagne, mais pêchent dans la finition.

Tampa Bay Buccaneers (6-9) – Chicago Bears (6-9) : 26-21

Dans un match peu spectaculaire, les Bears ont profité des pertes de balles de leur adversaire pour faire la différence en s’appuyant sur un jeu au sol solide. Rapidement menés 7-0 à la suite d’un punt bloqué et d’une course d’un yard de Doug Martin sur le drive suivant, Chicago inscrit 13 points consécutifs pour arriver à la mi-temps avec un score de 7-13. En plus de deux field goal, c’est un touchdown d’un yard de Ka’Deem Carey au sol qui permet aux visiteurs de rentrer aux vestiaires avec un tel écart.

En seconde période, Jameis Winston (15/29, 295 yards, 2 TDs, 1 INT) revient plein d’ambitions et lance une passe de 50 yards qui finit dans les mains de Charles Sims III qui se fait un plaisir de rejoindre la end-zone (14-13). Tampa Bay a repris l’avantage mais va encaisser une fois de plus 13 points. Même schéma : deux field goals et un touchdown de Ka’Deem Carey. Toujours d’un yard mais à la passe cette fois (14-26) grâce à Jay Cutler (20/27, 156 yards, 1 TD). Le touchdown final de 43 yards Austin Seferian-Jenkins, bien que spectaculaire, ne changera rien. Entre fumbles et interception, les locaux ont fait trop d’erreurs et ne pouvaient pas rivaliser dans ces conditions.

Detroit Lions (6-9) – San Francisco 49ers (4-11) : 32-17

Ce match n’avait pas d’enjeu, mais il a permis à Matt Stafford (29/37, 301 yards, 2 TDs) de faire bonne impression. Dans une rencontre débridée, le lanceur de Detroit a distribué le ballon, notamment à Calvin Johnson (6 rec, 77 yards, 1 TD). Le score était de 20-17 à la pause, car Blaine Gabbert (22/33, 225 yards, 2 TDs) a aussi bien joué, même s’il a perdu un fumble.

La différence, c’est que les Californiens se sont éteints après la pause, avec seulement 4 first downs. Pendant ce temps là, Detroit creusait l’écart pour de bon grâce à deux field goal et un touchdown de Megatron.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Nov à 20:00CHI2.05pariez1.52DET
19-Nov à 20:00CLE3.2pariez1.2JAX
19-Nov à 20:00GB1.85pariez1.65BAL
19-Nov à 20:00HOU1.6pariez1.92ARI
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une