Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Houston Texans – Kansas City Chiefs (0-30) : Les Chiefs en patrons à Houston

Chiefs

Houston Texans – Kansas City Chiefs : 0-30

Sans le moindre suspense et avec très peu de spectacle, les Chiefs se sont imposés facilement à Houston. Kansas City a su profiter des erreurs des Texans et notamment des pertes de balles de Brian Hoyer (4 interceptions et un fumble). La défense s’est montrée solide pendant que l’attaque faisait le travail. Alex Smith (17/22, 190 yards, 1 TD et 1 INT) a été propre.

Les visiteurs n’ont jamais tremblé pour cette première rencontre de playoffs de l’année qui restera presque comme un non-match. Mauvaise nouvelle toutefois pour Andy Reid et les siens car Jeremy Maclin est sorti en larmes en plein match. Sa participation pour la suite de la post-saison semble très compromise.

Le moment clé

Dans le milieu du deuxième quart temps, Houston se retrouve à 3 yards de la end zone. Déjà menés 13-0, les Texans trouvent enfin du rythme avec une attaque qui avance. Un touchdown ici (ou même un field goal) ferait du bien aux locaux qui ouvriraient enfin leur compteur et mettraient un peu de pression à l’attaque des Chiefs qui elle, est assez bien muselée. Mais Brian Hoyer va annihiler tous ces espoirs en lançant une deuxième interception.

En plein milieu de la ligne, Dontari Poe se débarrasse de son vis-à-vis pour foncer sur Hoyer. Le quarterback panique et balance une passe vers un receveur pris en sandwich. Une aubaine pour Josh Mauga qui récupère l’offrande. Les Chiefs n’en feront rien mais garderont leur end zone inviolée jusqu’à la fin du match. Un touchdown à ce moment aurait permis un retour à 7-13 et la physionomie aurait peut-être été différente.

Le film du match

Dès la première action du match, les Texans ont dû comprendre que peu de choses tourneraient en leur faveur. Sur le kick-off, Knile Davis traverse 106 yards pour marquer le premier touchdown de ces playoffs (0-7).  Un début en fanfare qui sera finalement qu’un coup d’épée dans l’eau car le reste fera peine à voir.

En première mi-temps, Houston enchaîne les pertes de balle (trois interceptions et un fumble) pendant que Kansas City construit doucement mais surement son avance. Cairo Santos ajoute deux field goals et les Chiefs regagnent les vestiaires avec une avance de 13 points (0-13). En deuxième mi-temps, on imagine que Houston va revenir avec d’autres intentions. Pas du tout, l’attaque n’avance pas malgré les efforts de DeAndre Hopkins et la défense arrive de moins en moins à résister.

Alex Smith en profite alors pour trouver Chris Conley sur 9 yards et fait grimper l’écart (0-20). En quatrième quart temps, Spencer Ware, avec une course de 5 yards jusqu’à la end-zone (0-27), et Cairo ajouteront le point final à cette copie bien maitrisée par les visiteurs (0-30).

Le MVP : Travis Kelce

On aurait pu mentionner Alex Smith dans cette rubrique. Le quarterback a était propre, comme depuis plus de dix matchs. Mais c’est vraiment Travis Kelce qui sort du lot ce soir. Huit réceptions pour 128 yards, le tight end a été un poison pour la défense aérienne des Texans. Une grande performance digne de son surnom (mini-Gronk) qu’il faudra réitérer la semaine prochaine.

Le flop : Brian Hoyer

Brian Hoyer Texans

La défense a tout tenté pour garder Houston dans le match, DeAndre Hopkins s’est démené pour faire avancer son équipe, mais Brian Hoyer était trop en difficulté pour espérer quoi que ce soit ce soir pour les locaux. Trois interceptions et un fumble rien qu’en première mi-temps, le bilan est lourd pour le quarterback. Le lanceur n’a jamais été en rythme, a souvent pris des décisions (très) contestables. En plus de ça il n’a pas forcément été aidé par les nombreux ballons lâchés par ses receveurs ainsi qu’un manque de réussite (sur le fumble par exemple). Bref, Hoyer affiche un 15/34 pour 136 yards et surtout 0 point inscrit. Brandon Weeden n’aurait pas fait pire.

La stat : 22 ans

C’est la première victoire en playoffs des Chiefs depuis 22 ans. Le dernier succès remonte au 16 janvier 1994. Alex Smith avait 10 ans et les Chiefs étaient menés par Joe Montana. Entre temps, Kansas City a enchaîné 8 défaites d’affilées en post-saison. Ironie du sort, cette victoire était aussi contre Houston, les Oilers. Le nom a changé mais l’issue est la même.

La suite

Pour Kansas, le parcours continue. Le prochain adversaire n’est pas encore connu car il dépend du résultat du match entre Cincinnati et Pittsburgh. Si les Bengals l’emportent, les Chiefs affronteront Denver. Si, à l’inverse, les Steelers sortent victorieux, alors les hommes d’Andy Reid se retrouveront face aux Patriots. Une chose est sûre, ce sera à l’extérieur.

Les Texans eux en ont fini avec la saison 2015. Force est de constater que celle-ci laissera un goût amer. Houston a eu le mérite d’aller en playoffs et de remporter l’AFC Sud mais n’a jamais donné l’impression d’être dominant. Il serait surprenant que Bill O’Brien perde son poste. La défense est bonne et l’attaque possède des éléments forts (surtout si Arian Foster revient et RESTE en pleine forme). Toutefois, le principal chantier est le poste de quarterback car même si Brian Hoyer a été satisfaisant cette année, il est encore capable de sortir ce genre de performance.

Marcus Peters Chiefs

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Oct à 2:30TEN1.26pariez2.9IND
20-Oct à 2:25OAK2pariez1.55KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00GB2.7pariez1.3NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une