Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Le journal des Rookies – Wild Card Round : une histoire de cornerbacks

trae-waynes-vikings_13012016

Chaque mercredi, Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon des meilleures performances des rookies de la NFL. La saison régulière étant terminée, vous aurez désormais droit à une analyse des prestations des débutants pour chaque équipe qui participe aux playoffs.

Kansas City Chiefs
Auteur d’un exercice 2015 très prometteur, Marcus Peters (CB – 4 plaquages, 1 interception) a confirmé à Houston. Grâce à lui et aux membres d’une défense féroce, Kansas City n’a pas encaissé le moindre point. Il faut dire que l’attaque adverse, menée par un Brian Hoyer catastrophique, n’a rien fait pour inverser cette tendance. De son côté, Chris Conley (WR – 1 réception, 9 yards, 1 touchdown) s’est bien battu après la blessure de Jeremy Maclin. Ses efforts ont été récompensés par un voyage acrobatique dans l’en-but texan.

chris-conley-chiefs_13012016

Houston Texans
Face aux Chiefs, c’est tout un collectif qui a manqué son rendez-vous. Dans ces conditions, les novices n’ont pas pu s’exprimer de façon satisfaisante. Ainsi, Jaelen Strong (WR – 1 réception, 17 yards), Kevin Johnson (CB – 3 plaquages) ou Christian Covington (DT, 2 plaquages) se sont rarement distingués et doivent attendre la suite avec impatience.

Pittsburgh Steelers
Élément solide de la rotation défensive de Pittsburgh, Alvin « Bud » Dupree (LB – 3 plaquages) a participé au succès des siens en forçant à plusieurs reprises AJ McCarron à se débarrasser du ballon. Après un été agité, l’ancien de Kentucky a montré de belles choses. Un parcours encourageant à poursuivre dimanche prochain à Denver. Avec une nouvelle danse étrange à la clé ?

Cincinnati Bengals
À Cincinnati, les pépins physiques ont coûté cher. Utilisé en général sur les équipes spéciales, Derron Smith (S – 3 plaquages) a certes tenté de pallier les sorties successives de Reggie Nelson puis Dre Kirkpatrick, mais cela n’a pas été suffisant. Constat identique pour les linemen Cedric Ogbuehi (OT) et Jake Fisher (OT), peu sollicités ce samedi.

Seattle Seahawks
Dans le froid du Minnesota, l’explosif Tyler Lockett (WR – 1 réception, 35 yards) n’est pas souvent sorti de sa boîte. Cependant, c’est sans doute lui qui a provoqué le déclic pour Seattle, en se démarquant de manière brillante lors d’une action pourtant mal embarquée. Frank Clark (DE, 1 plaquage) a également réalisé un match intéressant, en déviant notamment une passe de Teddy Bridgewater au cours de l’ultime série des Vikings.


Can’t-Miss Play: Wilson’s wild recovery par NFL-Official

Minnesota Vikings
Plutôt discret jusqu’ici, Trae Waynes (CB – 1 plaquage, 1 interception) a volé sa première balle au niveau professionnel en captant une tentative aérienne de Russell Wilson. Cette prouesse en appelle d’autres en 2016 de la part du 11e choix de la dernière Draft. Toujours aussi étonnant, Stefon Diggs (WR – 4 réceptions, 26 yards + 1 course, 6 yards) s’est démené avant d’assister, impuissant, à l’échec fatal de son kicker Blair Walsh. Néanmoins, l’avenir d’Eric Kendricks (LB – 8 plaquages), Danielle Hunter (DE – 1 plaquage) et consorts s’annonce rayonnant.


Trae Waynes picks off Russell Wilson par NFL-Official

Green Bay Packers
Au sein de la défense des Packers, les jeunes talents sont nombreux. Suppléant d’un Sam Shields absent contre les Redskins, Damarious Randall (CB – 8 plaquages) ne cesse de progresser. Un chemin que ses camarades Quinten Rollins (CB – 1 plaquage) et Ladarius Gunter (CB – 1 plaquage) semblent pouvoir emprunter s’ils continuent de travailler. Enfin, Jake Ryan (LB – 5 plaquages) possède certainement les qualités d’un futur leader.

Washington Redskins
C’est peut-être à Washington que se trouve la révélation de cette fin de campagne. En effet, Preston Smith (DE – 3 plaquages, 1 sack) est bouillant depuis quelques semaines. Ce weekend, le colosse de 23 ans a ouvert le compteur de sa franchise en écrasant Aaron Rodgers dans sa end zone. Le lanceur star s’est tout de même relever pour repousser les assauts des locaux Jamison Crowder (WR – 3 réceptions, 15 yards) et Quinton Dunbar (CB – 5 plaquages).


Preston Smith sacks Aaron Rodgers for a safety par NFL-Official

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème A la une