Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Panthers – Cardinals (49-15) : Carolina surclasse Arizona et se qualifie pour le Super Bowl

carolina_panthers_25012016

Carolina Panthers (1) – Arizona Cardinals (2) : 49-15

Ça y est, l’affiche du Super Bowl 50 est connue ! Après la victoire des Denver Broncos face aux New England Patriots, les Carolina Panthers ont réussi à se qualifier en battant nettement les Arizona Cardinals sur le score de 49-15.

Dominants d’entrée, Cam Newton et les siens n’ont jamais tremblé dans cette rencontre. Que ce soit en défense ou en attaque, les Panthers se sont montrés largement supérieurs et ont donc logiquement gagné leur billet pour San Francisco.

Le moment clé

Difficile de sortir une action en particulier tant les Panthers ont dominé cette rencontre. Cependant, l’interception de Carson Palmer juste avant la mi-temps a sans doute mis un gros coup au moral des Cardinals, qui avaient l’occasion de revenir à seulement dix points au moment de rejoindre les vestiaires. Au lieu de ça, Arizona était mené 24-7 à la pause.

Le film du match

A l’image de leur match de la semaine dernière face à Seattle, les Panthers réalisent un premier quart-temps de rêve. Défensivement, Carolina parvient à mettre Carson Palmer sous pression tandis qu’en attaque, Cam Newton et les siens se montrent inspirés et inarrêtables.

En effet, après un premier field goal inscrit par Graham Gano (3-0), les Panthers utilisent un reverse play qui prend à défaut les Cardinals, incapables d’arrêter la course de 22 yards signée Ted Ginn Jr. (10-0). Derrière, après un nouveau stop défensif, Newton trouve Corey Brown (4 réceptions, 113 yards, 1 TD) pour un touchdown de 86 yards qui fait chavirer le stade de bonheur (17-0).

Dans le second quart-temps, les Cardinals parviennent à sortir un peu la tête de l’eau grâce notamment à leur running back rookie David Johnson (15 courses, 60 yards, 1 TD + 9 réceptions, 68 yards). Ce dernier, auteur de 83 yards au total en première période, réduit en effet le score en inscrivant un touchdown sur une course d’un yard (17-7). Malheureusement pour Arizona, Patrick Peterson commet ensuite un fumble au moment de réceptionner un punt, ce qui permet à Newton d’inscrire un nouveau touchdown suite à plusieurs belles courses de Jonathan Stewart (19 courses, 83 yards) (24-7).

A ce moment-là, il reste deux minutes à jouer avant la mi-temps et le match devient alors complètement fou. En effet, suite à un autre fumble des Cardinals, Carolina a l’occasion d’enfoncer le clou mais Newton est intercepté par Peterson, qui en profite pour remonter une grande partie du terrain. Arizona possède donc une occasion inespérée pour recoller un peu au score avant la pause, mais Palmer se fait à son tour intercepter par Kurt Coleman dans la end zone.

Au retour des vestiaires, les Panthers possèdent le ballon et ils en profitent pour faire tourner le temps et ajouter trois points de plus au tableau d’affichage (27-7). Mieux encore, Cam Newton se montre tout simplement intouchable en enchainant les courses et en inscrivant son deuxième touchdown au sol de la rencontre (34-7).

Dans le dernier quart-temps, les Cardinals réduisent rapidement la marque grâce à un touchdown de Palmer pour Darren Fells, suivi d’une conversion à deux points (34-15). Cependant, une deuxième interception de Coleman met définitivement fin aux maigres espoirs d’Arizona. Les Panthers vont même en rajouter une couche en fin de match avec d’abord un nouveau touchdown de Newton pour Devin Funchess (42-15), puis un autre de l’inévitable Luke Kuechly suite à une interception (49-15).

Le MVP : Cam Newton

Sur une autre planète durant la deuxième partie de saison, Cam Newton était une nouvelle fois sur un nuage face à Arizona. Précis avec son bras (19/28, 335 yards, 2 TD, 1 INT), puissant avec ses jambes (10 courses, 47 yards, 2 TD), le quarterback des Panthers a parfaitement assumé son surnom de « Super Cam » et son probable titre de MVP.

Le flop : Carson Palmer

Mis sous pression d’entrée, Carson Palmer est complètement passé à côté de son match. Il s’était déjà montré un peu hésitant face aux Packers la semaine dernière, mais là il a carrément été l’un des gros points faibles de son équipe. Finissant avec une fiche de statistiques tout simplement catastrophique (23/40, 235 yards, 1 TD, 4 INT, 2 fumbles), le quarterback des Cardinals a semblé dépassé par l’enjeu et a notamment envoyé une interception très vilaine à la fin de la première mi-temps alors qu’il était en bonne position pour relancer les siens.

La stat : 7

Quand une équipe perd sept ballons dans un match, c’est pratiquement impossible qu’elle l’emporte. Auteur de trois fumbles et d’une interception rien qu’au cours de la première période, Arizona s’est tiré une balle dans le pied et ça ne pardonne pas à ce niveau de la compétition.

La suite

Pour la première fois depuis février 2004, les Panthers vont retrouver le Super Bowl où ils affronteront les Denver Broncos, vainqueurs des New England Patriots plus tôt dans la journée. Quant aux Cardinals, leur très belle saison s’achève de manière brutale, eux qui étaient vus par beaucoup comme l’équipe la plus complète de la NFC.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une