Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Super Bowl 50 : le face à face poste par poste

Greg_Olsen_Panthers_UNE_670

« La défense fait gagner des titres ». Ce Super Bowl 50 est peut-être le moment idéal pour prouver si ce célèbre adage est finalement vrai. Ou pas. En tout cas, lors de cette comparaison poste par poste, on s’aperçoit que les Panthers ont un net avantage en attaque pendant que les Broncos dominent l’autre côté du ballon.

Quelle escouade dominera l’autre ? Quels joueurs faut-il surveiller et où ? Touchdown Actu a passé au crible cet affrontement poste par poste. Analyse.

ATTAQUE

Quarterbacks 

Carolina Panthers : C’est simple, les Panthers ont probablement le futur MVP de la saison régulière dans leurs rangs. Cette année, Cam Newton a passé un nouveau palier au point de faire partie des meilleurs lanceurs de la ligue. L’ancien d’Auburn a distribué les offrandes à ses receveurs toute la saison avec une facilité déconcertante. Même l’absence de Kelvin Benjamin, sa cible préférée l’an dernier, n’a eu aucun effet négatif sur sa performance, au contraire. Dimanche, on peut s’attendre à un Cam Newton habituel : en feu, mais avec le sourire.

Denver Broncos : Là aussi, il y a un MVP. Mais le temps où Peyton Manning enchaînait les records semble bien lointain maintenant. Pourtant, il y a simplement deux ans le « Sheriff » battait le record de touchdowns en une saison avec 55 passes vers la end-zone. Cette saison en revanche, Manning finit avec une fiche de statistique indigne du joueur qu’il a été avec seulement 9 touchdowns pour 17 interceptions. Sans oublier son passage sur le banc.

Pour ce qui semble probablement être le dernier match de sa carrière, Peyton Manning devra éviter les erreurs et, pourquoi pas, sortir un ou deux drives dont il détient détenait le secret, comme au tour précédent.

Avantage : Carolina Panthers
Pour cette première catégorie, il n’y a pas photo. Les Panthers possèdent une véritable force au poste de quarterback pendant que les Broncos espèrent que leur lanceur ne se transforme pas en faiblesse. En revanche, Manning jouera à San Francisco le 4e Super Bowl de sa carrière, pendant que Cam Newton y participera pour la première fois. L’expérience est donc du côté du lanceur du Colorado.

 

Lignes offensives

Carolina Panthers : Sans être exceptionnel, la ligne offensive des Panthers est propre. Utile dans le jeu au sol, elle est bien aidée par un système de read-option qui mets la pression sur le quarterback et le coureur pour prendre ce qui s’offre à eux. Au centre, Ryan Kalil est l’un des tout meilleurs joueurs à son poste de la ligue. Pas étonnant qu’il ait été nommé dans la première équipe All-Pro de cette année.

Denver Broncos : On a beaucoup parlé de la ligne offensive des Patriots lors du match entre New England et Denver, mais celle des Broncos n’était pas beaucoup mieux. Peyton Manning n’a pas été aidé par ses protecteurs, encaissant quelques sacks. Et c’est une constante depuis le début de la saison. L’association de rookie et de joueurs moyens n’inspire pas vraiment confiance. C’est aussi l’une des explications pourquoi le jeu au sol n’est pas constant à Denver.

Avantage : Carolina Panthers
Avec un nombre de sacks encaissés cette année assez similaire (33 pour Carolina, 39 pour Denver), la différence de niveau entre ces deux lignes n’est pas énorme. Avantage toutefois aux Panthers qui semblent mieux armés dans ce secteur et surtout qui peuvent compenser un mauvais jour de la ligne grâce à la mobilité de Cam Newton.

Jeu au sol

Carolina Panthers : Le gros problème que rencontrent les équipes qui affrontent les Panthers se trouve aussi au sol. Carolina possède une véritable double menace à la course. Il y a d’un côté Jonathan Stewart, 989 yards et 6 touchdowns cette saison, et de l’autre, Cam Newton, 636 yards et 10 touchdowns. Le système basé sur la « read-option » permet d’offrir la balle à celui qui aura le plus de chance de prendre des yards. Et comme rarement pour un quarterback, Cam Newton n’hésite pas à courir dans le trafic, quitte à y aller la tête en avant.

Denver Broncos : Pour les champions AFC, c’est plus compliqué. Sur le papier, CJ Anderson et Ronnie Hillman sont de très bons coureurs qui peuvent prendre feu à tout moment. Mais à l’inverse, le système ne les aide pas forcément. L’attaque de Gary Kubiak, qui laisse généralement la part belle aux coureurs, n’a jamais vraiment réussi à mettre ses runnings backs sur de bons rails de manière consistante. C’est maintenant ou jamais.

Avantage : Carolina Panthers
Le monstre a deux têtes que représente Cam Newton et Jonathan Stewart est bien supérieur au jeu au sol de Denver. Sur ce point-là, avantage encore aux Panthers. Attention toutefois au jeu au sol des Broncos qui peut, sur un match, se révélé très utile. On l’a notamment vu contre les Patriots en saison régulière. Cela enlèverait beaucoup de pression à Manning et permettrait aussi de bien gérer le temps.

 

Receveurs – Tight End

Carolina Panthers : Quand Kelvin Benjamin a annoncé son indisponibilité pour toute la saison, il devenait difficile de citer au moins deux receveurs côté Panthers. Pourtant, dans le sillage de Cam Newton, l’escouade de receveurs a élevé son niveau de jeu pour devenir une véritable menace. Ajoutez-y, Greg Olsen, l’un des meilleurs tight end de la ligue et le jeu de passe devient difficile à contenir.

Denver Broncos : Chez les Broncos, à l’inverse, les noms sont ronflants sur le papier. Le duo Emmanuel Sanders-DeMaryius Thomas était en feu il y a à peine un an et représente une paire de receveurs excitante. Oui mais voilà, cela ne se passe pas toujours comme prévu. Entre changements de quarterback et ballons lâchés, Sanders et Thomas n’ont pas du tout impressionné cette année. La venue de Vernon Davis, censée apporter une arme supplémentaire au poste de tight end, déserté par Julius Thomas, n’a pas du tout porté ses fruits. En finale de conférence, Owen Daniels a joué ce rôle, mais il faudra réitérer la performance pour espérer quelque chose.

Avantage : Carolina Panthers
Entre des receveurs peu connus et performants et des stars qui n’ont pas apporté satisfaction, le choix est vite fait. Une fois de plus Carolina est supérieure dans ce domaine même si le défi est immense face aux lignes arrières des Broncos.

von_miller_040216

DEFENSE

Ligne défensive

Carolina Panthers : Avec une défense 4-3, les Panthers possèdent une ligne qui fait peur. Elle est rarement prise à défaut sur le devant de la ligne et encaisse peu de yards au sol. Il faut dire que cette ligne a peu de lacunes. Quelques noms sortent du lot comme celui de Kawann Short qui a montré des progrès énormes cette année. Pour renforcer encore un peu cette partie de la défense, Carolina est allée chercher Jared Allen en milieu de saison. Blessé, l’ancien Viking devrait pouvoir tenir sa place au Super Bowl.

Denver Broncos : Pour trouver les stars de Denver, c’est vers ce côté du ballon qu’il faut se tourner. Avec le plus grand nombre de sacks (52) infligés aux quarterbacks adverses et le moins de yards encaissés par match (283.1), la défense des Broncos est dominante. Un règne qui commence par la ligne défensive. Un homme symbolise cette force : Von Miller. Le linebacker extérieur est en feu cette année et Tom Brady s’en souvient encore. À ses côtes, des joueurs tels que DeMarcus Ware ou Derek Wolfe s’en donnent à cœur joie et barricade le devant de la défense.

Avantage : Denver Broncos
Rares sont les équipes qui peuvent soutenir la comparaison dans ce domaine avec Denver. C’est bien simple, aucune franchise ne possède autant d’armes que les Broncos sur sa ligne défensive. Carolina n’est pas à plaindre, mais reste tout de même un cran en dessous des champions AFC.

Linebacker

Carolina Panthers : Les champions de la NFC possèdent la meilleure paire de linebackers de la ligue. Difficile de faire mieux que Luke Kuechly et Thomas Davis. Ils sont capables de tout faire. Très précieux contre la course, ils peuvent aussi se révéler redoutables en couverture. À tel point que le milieu du terrain devient un endroit à éviter pour les quarterbacks. Avec deux interceptions retournées pour des touchdowns lors des deux derniers matchs, Luke Kuechly est certainement le meilleur joueur de la NFL à son poste. À leurs côtés, le rookie Shaq Thompson a livré une très belle saison.

Denver Broncos : Coincés entre une ligne dominante et des arrières stars, les linebackers sont certainement les joueurs les moins connus de la défense des Broncos. Pourtant, ils n’en sont pas moins talentueux. Nombreuses sont les franchises qui aimeraient pouvoir aligner Brandon Marshall et Danny Trevathan au milieu de sa défense. Les deux joueurs sont polyvalents et sont de bons plaqueurs.

Avantage : Carolina Panthers
Contre n’importe qui, les Broncos auraient certainement l’avantage dans ce domaine. Mais face au duo Kuechly-Davis, personne ne fait le poids cette année. Les deux joueurs sont trop impressionnants. Reste maintenant à savoir si Thomas Davis Sr. pourra jouer dimanche alors qu’il s’est cassé le bras contre les Cardinals.

 

Defensive backs

Carolina Panthers : Difficile d’évoquer les défensive backs sans mentionner Josh Norman. Le cornerback s’est révélé cette année. Et même si sa deuxième partie de saison a été moins flamboyante, il peut toujours prétendre au titre de meilleur défenseur de l’année. Mais à Carolina, le problème se trouve peut-être ailleurs. Charles Tillman blessé, les Panthers alignent régulièrement Cortland Finnegan sur le terrain. Pas forcément l’assurance tout risque. Si cette escouade est bien au-dessus de la moyenne, en dehors de Josh Norman, certains joueurs ne sont pas des plus rassurants.

Denver Broncos : Si les Panthers ont la meilleure paire de linebackers de la ligue, les Broncos ont certainement le meilleur duo de cornerback en NFL. Il y a d’un côté Aqib Talib et de l’autre Chris Harris Jr. Capables de jouer en individuel ou en zone, ces deux défenseurs représentent une force incroyable pour les Broncos. Épaulés notamment de T.J. Ward en safety, et Bradley Roby pour s’occuper du « slot », ces cornerbacks sont de véritables poisons pour l’attaque aérienne adverse.

Avantage : Denver Broncos
Le Super Bowl de l’an dernier nous avait livré un duel de cornerback entre Richard Sherman et Darrelle Revis pour ce qui était peut-être les deux meilleurs joueurs à ce poste lors de la saison régulière. Cette année, bis-repetita avec un bel affrontement à distance entre Chris Harris Jr. et Josh Norman. Toutefois, sur l’ensemble des lignes arrières, Denver semble mieux armé que Carolina dimanche.

 

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF1.92pariez1.6LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une