Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Semaine 8 (21h): Pittsburgh vient enfin à bout de Brady, les Lions renouent avec le succès

Il n’y a pas eu beaucoup de suspense en deuxième partie de soirée. La seule affiche serrée a été celle entre les Steelers et les Patriots. Pittsburgh a encore montré que la clé pour battre New England est de stopper Tom Brady.

Dans les autres rencontres, les 49ers et les Bills ont confirmé leur statut de prétendant aux playoffs. Les Lions ont mis fin à leur série de deux défaites en corrigeant les Broncos d’un Tim Tebow impuissant. Les Bengals continuent également leur bon début d’année.

Avec 9 réceptions, 67 yards et 1 TD, Antonio Brown a bien comblé l'absence d'Hines Ward.

Pittsburgh Steelers (6-2) – New England Patriots (5-2) : 25 – 17
Le gros match de la soirée opposait les deux meilleures équipes des années 2000. Triple champions, les Patriots se déplaçaient chez Pittsburgh, double champion avec Big Ben. Les Steelers prennent le meilleur départ et mènent rapidement 10-0 grâce au bras de Roethlisberger (36/50 pour 365 yards, 2 TD et 1 INT). Les deux équipes ne vont cesser de marquer tour à tour jusqu’à ce que la défense de Pittsburgh ne fasse la différence face à une attaque au sol des Patriots dépassée et qui n’a cumulé seulement que 43 yards au sol et 170 dans les airs si on retire les yards perdus sur  les sacks. Dans la dernière minute, Tom Brady (24/35 pour 198 yards, 2 TD) aura une chance de l’emporter mais l’action se termine par un safety. Pittsburgh enchaîne sa 4ème victoire consécutive et démontre n’avoir rien perdu de sa superbe malgré l’âge de ses cadres et les nombreux blessés.

Denver Broncos (2-5) – Detroit Lions (6-2) : 10 – 45
Tim Tebow n’aura pas réussi un deuxième miracle d’affilée, et les Lions n’ont rien à voir avec les Dolphins. Malgré un avantage de 3 points au début du match, et un score serré en fin de premier quart-temps (3-7), Denver n’a pas existé dans cette rencontre. Bouclant la première mi-temps à 24-3, Matthew Stafford (21/30 pour 267 yards et 3 TD) avait déjà assuré l’essentiel. Concluant la partie avec un rating de 130,8 il confirme qu’il est en grande forme cette saison. Son meilleur allié, Calvin Johnson alias « Megatron » termine le match avec 6 réceptions, 125 yards et un touchdown. Tim Tebow (18/39 pour 172 yards, 1 TD et 1 INT) a affiché ses faiblesses, et l’absence de Willis McGahee s’est faite ressentir plus que prévu. Detroit relève donc la tête après deux défaites consécutives.

San Francisco 49ers (6-1) – Cleveland Browns (3-4) : 20 – 10
Cinquième victoire d’affilée pour les 49ers qui s’envolent en tête de la NFC West. Derrière un Frank Gore (31 courses pour 134 yards et un TD) des grands soirs, une habitude ces temps-ci, San Francisco a maîtrisé un match sans soucis. Menant 17-3 à la mi-temps, les 49ers se sont appuyés sur le jeu au sol et sur une défense de fer n’autorisant que 66 yards au sol à des Browns en manque de solution sans Peyton Hillis. Les playoffs se rapprochent à grande vitesse pour San Francisco. Cleveland peine toujours offensivement …

Fred Jackson continue d'empiler les yards, et Buffalo continue de gagner.

Buffalo Bills (5-2) – Washington Redskins (3-4) : 23-0
Washington continue sa descente aux enfers, après les blessures de Hightower, Cooley et Santana Moss, l’équipe des Redskins enchaîne une troisième défaite d’affilée. Buffalo menée par son quarterback fraichement prolongé, n’a même pas autorisé l’équipe de Mike Shanahan a inscrire des points au tableau d’affichage. Menée par un Fred Jackson qui réalise la saison de sa carrière (26 courses pour 120 yards) et Ryan Fitzpatrick, auteur d’un match sérieux (21/27 pour 262 yards, 2 TD, 1 INT), Buffalo renoue avec le succès après sa courte défaite à New York la semaine dernière. Rien de tel avant d’affronter les Jets dans LE choc de la AFC East la semaine prochaine.

Seattle Seahawks (2-5) – Cincinnati Bengals (5-2) : 12 – 34
Andy Dalton continue de gagner des matches et les Bengals continuent de surprendre. Certes, Seattle n’est pas Green Bay, mais rappelons que les Seahawks ont tout de même gagné dans le New Jersey face aux Giants. Cedric Benson suspendu, l’attaque reposait surtout sur le duo de rookies, Andy Dalton (18/29 pour 172 yards, 2 TD et 2 INT) et A.J. Green (4 réceptions pour 63 yards et 1 TD). Bernard Scott auteur d’un match respectable a permis aux Bengals de contrôler le match avec 76 yards gagnés au sol en 22 courses. Pete Caroll doit continuer à se faire des cheveux blancs avec ses quarterbacks, incapable de se montrer efficace en attaque, Tarvaris Jackson (21/40 pour 323 yards et 1 INT) n’aura pas fait mieux que Charlie Whitehurst la semaine dernière. La saison s ‘

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Nov à 19:30 DET 2.4 pariez 1.42 CHI
22-Nov à 23:30 DAL 1.23 pariez 3.25 WAS
23-Nov à 3:20 NO 1.1 pariez 4.7 ATL
25-Nov à 20:00 BAL 1.13 pariez 4.2 OAK

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une