Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft

Le résumé complet du premier tour de la Draft NFL 2016

Jared_Goff

Cette année, TouchdownActu propose, en plus du podcast live, un résumé écrit en direct du premier 1e tour de la Draft se déroulant à l’Auditorium Theatre de Chicago. Après les huées du public pour Roger Goodell …

1 (1). Los Angeles Rams (Via Tennessee Titans) : Jared Goff, QB, California
With the first pick in the 2016 NFL Draft, the Los Angeles Rams select … Jared Goff. Quarterback, California. Les Rams sélectionnent leur quarterback du futur qui devrait être titulaire en semaine 1 lors du Monday Night Football contre les 49ers. Goff est un pur pocket passer et il aura l’aide de Todd Gurley dans le backfield. Jeff Fisher doit se frotter les mains, mais il a surtout intérêt à ce que son plan fonctionne car avec tout ces choix que les Rams ont abandonnés, Fisher sera rapidement viré, s’il ne ramène pas des victoires à Los Angeles.

2 (2).  Philadelphia Eagles (Via Cleveland Browns) : Carson Wentz, QB, North Dakota State
Carson Wentz s’en va vers la ville de l’amour fraternel et ses fans si exigeants. Il devra aider à régler l’affaire Sam Bradford par son talent et prouver que les Eagles ont fait le bon choix en montant dans la Draft pour s’attacher ses services. Il est le 1e quarterback drafté à la sortie de North Dakota State University.

3 (3). San Diego Chargers : Joey Bosa, DE, Ohio State
Première surprise de la soirée. Joey Bosa s’en va au Sud de la Californie. Pas de tackle pour protéger Philip Rivers donc, mais probablement un des meilleurs pass rushers et run stuffer de cette cuvée. Jusqu’à quelques heures de la Draft, beaucoup pensaient que Bosa tomberait un peu, certains disaient jusqu’au 9e rang des Buccaneers. Ça n’a pas été le cas, au contraire, il est partit plus vite que ce que les pronostics annonçaient.

4 (4). Dallas Cowboys : Ezekiel Elliott, RB, Ohio State
Le meilleur running back de cette Draft s’en va courir derrière probablement la meilleure ligne offensive de la ligue. Ça promet des étincelles pour la saison 2016, mais peut-être aussi dans la tête d’Alfred Morris et Darren McFadden. Les deux running backs pourraient bien se joindre à Sam Bradford dans le camp des mécontents.

5 (5). Jacksonville Jaguars : Jalen Ramsey, CB/S, Florida State
Jalen Ramsey reste en Floride et va prêter main forte aux Jags. Il a été évalué comme le meilleur athlète de cette Draft et Gus Bradley apprécie ce genre de corners « à la Richard Sherman », grands et capables de jouer en press homme à homme. Ramsey devrait être un facteur dans le jeu des Jaguars dès la 1e semaine de la saison 2016.

6 (6). Baltimore Ravens : Ronnie Stanley, OT, Notre Dame
Laremy Tunsil a longtemps été vu comme le meilleur tackle de cette Draft, mais une hype de dernière minute pour Stanley et une vidéo impliquant de la marijuana et Tunsil sortie juste avant la Draft ont dû faire la décision pour les Ravens qui remplacent Kelechi Osemele quelques semaines après son départ.

7 (7). San Francisco 49ers : DeForest Buckner, DE, Oregon
C’est la deuxième saison consécutive que les San Fransisco 49ers sélectionnent un defensive lineman d’Oregon. La seule bonne raison pour laquelle Chip Kelly sélectionne un joueur défensif est que ce joueur sorte tout droit de son ancienne équipe, l’université d’Oregon.

8 (8). Tennessee Titans (Via Cleveland Browns, Miami Dolphins et Philadelphia Eagles) : Jack Conklin, OT, Michigan State
Laremy Tunsil continue de tomber et Jake Conklin protègera Marcus Mariota dès la saison 2016. Les Titans sont donc remontés dans la Draft pour éviter à leur quarterback de prendre trop de tampons. Conklin pourrait bien également ouvrir des brèches pour DeMarco Murray. Les Browns récupèrent dans la foulée

9 (9). Chicago Bears (Via Tampa Bay Buccaneers) : Leonard Floyd, OLB, Georgia
Autant dire tout de suite que la Draft 2016 est plus excitante que la Draft 2015 au niveau des trades. Vic Fangio, coordinateur défensif des Bears, avait drafté Aldon Smith à son arrivée à la même position chez les 49ers. Il aura maintenant un pass rusher pour aller embêter Aaron Rogers et les autres.

Eli_Apple (3)

10 (10). New York Giants : Eli Apple, CB, Ohio State
Voilà un joueur qui était attendu autour de la 20e position, Eli Apple s’en va à la Big Apple … et complète le top 10. Grand corner, physique, Apple a encore beaucoup à apprendre mais son potentiel n’a pas vraiment de limite car pour son gabarit, il bouge extrêmement vite et s’il parvient à assimiler les schémas NFL, il devrait devenir un excellent cornerback.

11 (11).Tampa Bay Buccaneers (Via Chicago Bears) : Vernon Hargreaves, CB, Florida
Les cornerbacks des Bucs seront petits en 2016 avec Vernon Hargreaves et Brent Grimes. Hargreaves devrait peiner contre les grands receveurs au début de sa carrière, mais il devrait être aligné en nickel corner lors de sa première saison. Bonne nouvelle pour lui, il aura justement un petit cornerback à ses côtés pour lui apprendre comment compenser ce déficit de taille.

12 (12). New Orleans Saints : Sheldon Rankins, DT, Louisville
Les New Orleans Saints étaient tout simplement horribles en défense en 2015. Rankins viendra renforcer cette défense dès la 1e semaine de la saison 2016. Un puissant defensive tackle avec un excellente technique qui peut pousser un offensive lineman directement dans son quarterback.

13 (13). Miami Dolphins (Via Philadelphia Eagles) : Laremy Tunsil, OT, Ole Miss
Le voilà enfin, celui qui a été longtemps vu comme le 1e choix de la Draft est tombé jusqu’au 13e rang à cause de cette vidéo le montrant en train de fumer de la marijuana dans un masque à gaz. Malgré cela, Tunsil est un athlète hors du commun et il devra être bien suivi par le staff des Dolphins pour ne pas sortir du droit chemin.

14 (14). Oakland Raiders : Karl Joseph, S, West Virginia
Karl Joseph était plutôt vu au début du 2e tour de cette Draft et cela ressemble à un reach de la part des Raiders, mais le staff d’Oakland voit certainement en ce jeune safety quelque chose en plus que les autres équipes. D’un autre côté, Oakland sélectionne à un poste que Charles Woodson avait quitté en prenant sa retraite à la fin de la saison 2015.

15 (15).Cleveland Browns (Via Tennessee Titans et Los Angeles Rams) : Corey Coleman, WR, Baylor
Le premier receveur s’est fait attendre dans cette Draft et il s’appelle Corey Coleman. Il s’en va attraper les passes d’un autre ancien de Baylor, Robert Griffin III (ou de Josh McCown, qui, lui, n’a pas été à l’université à Baylor). Coleman court peu de tracés, mais il les court bien et c’est un vrai playmaker. Petit évènement puisque les Browns sélectionnent un receveur au 1e tour.

16 (16). Detroit Lions : Taylor Decker, OT, Ohio State
Matthew Stafford se sentira plus en sécurité en 2016 puisque les Lions sélectionnent un solide tackle pour le protéger. De plus, les Lions se donnent une année pour voir s’il prolongent Riley Reiff, le left tackle titulaire durant la saison 2015 qui n’a jamais véritablement satisfait jusqu’ici.

17 (17). Atlanta Falcons : Keanu Neal, S, Florida
Dan Quinn est arrivé de Seattle avant la saison 2015 et Keanu Neal était une sorte de Kam Chancellor en NCAA, distribuant les tampons à ses adversaires. Neal est capable de couvrir d’un côté à l’autre du terrain et il devrait très bien convenir à ce que Dan Quinn tente de construire en défense à Atlanta.

18 (18). Indianapolis Colts : Ryan Kelly, C, Alabama
Ryan Kelly devrait être un starter week 1, comme on dit aux États-Unis. Il peut jouer aux 3 positions intérieures et supporter un nose tackle NFL. Il ressemble à Ryan Kalil, mais en plus grand et plus massif. Il en profitera aussi pour protéger Andrew Luck, qui en a bien besoin.

19 (19). Buffalo Bills : Shaq Lawson, DE, Clemson
Shaq Lawson a vécu dans le backfield adverse en NCAA. Il ressemble à Brian Orakpo au niveau physique et il pourrait, au mieux ressembler à Tamba Hali. Ses mains sont violentes et très difficiles à arrêter. Les Bills avaient besoin d’un pass-rusher autre que Jerry Hughes, ils l’ont.

Laremy_Tunsil

20 (20). New York Jets : Darron Lee, LB, Ohio State
La fusée Darron Lee va combler le manque au pass rush extérieur chez le Jets. Pas de Paxton Lynch donc, mais un joueur qui va donner le tournis aux lignes offensives adverses par sa vitesse. Par ailleurs, c’est le 5e joueur d’Ohio State sélectionné dans les 20 premiers choix.

21 (21). Houston Texans (Via Washington Redskins) : Will Fuller, WR, Notre Dame
Houston ajoute de la vitesse à son attaque en sélectionnant Will Fuller. Brock Osweiler a donc tous les atouts en mains pour réussir à Houston. Fuller n’a pas d’excellentes mains, mais sa vitesse et sa capacité à gagner des yards après la réception sont excellentes. Il faudra juste que les Texans acceptent les quelques réceptions qu’il manquera

22 (22).Washington Redskins (Via Houston Texans) : Josh Doctson, WR, TCU
Alors que l’équipe de la capitale était attendue avec une sélection défensive ici, ils sélectionnent Josh Docston. Les Washington Redskins semblent vouloir mettre Kirk Cousins en confiance en lui ajoutant un receveur faisant office de menace dans la red zone. You like that Kirk ?

23 (23). Minnesota Vikings : Laquon Treadwell, WR, Ole Miss
C’est la première fois de l’histoire de la Draft NFL que 3 receveurs sortent consécutivement au 1e tour. Par ailleurs, Laquon Treadwell devrait donner un sacré coup de main à Teddy Bridgewater, notamment dans la end zone où le jeune receveur sait se faire un place.

24 (24). Cincinnati Bengals : William Jackson III, CB, Houston
Grand et rapide, Jackson a couru 4,37 au 40 yard dash du Combine. 5 interceptions et 23 passes défendues en 2015, les statistiques parlent d’elles-mêmes. Il permet de rajeunir le secondary des Bengals qui a également perdu Reggie Nelson durant cette intersaison.

25 (25). Pittsburgh Steelers : Artie Burns, CB, Miami
Encore un grand corner dans ce premier tour après Eli Apple et William Jackson III. Il comble le vide laissé par Antwan Blake, même si Senquez Golson devrait être plus apte à être le titulaire en 2016 auc côtés de William Gay. Les Steelers, comme leur rivaux les Bengals, avaient besoin d’aide dans le secondary et ils ont été la chercher directement au 1e tour.

26 (26).Denver Broncos (Via Seattle Seahawks) : Paxton Lynch, QB, Memphis
Les Broncos ont dû sentir que s’ils ne montaient pas dans la Draft, ils pourraient se faire voler Paxton Lynch. Cette sélection annule donc apparemment la possibilité d’un trade pour Colin Kaepernick. Lynch devrait avoir besoin d’un année pour s’habituer au jeu pro, lui qui a pris tous ses snaps en shotgun durant sa carrière universitaire.

27 (27). Green Bay Packers : Kenny Clark, DT, UCLA
Myles Jack aurait dû, de loin, être le premier joueur d’UCLA à être sélectionné. À cause de sa blessure au genou, c’est Kenny Clark qui est le premier joueur d’UCLA à être sélectionné dans cette Draft. Avec la retraite de B.J. Raji, les Green Bay Packers étaient à la recherche d’un defensive tackle et il en ont trouvé un très puissant.

28 (28). San Francisco 49ers (Via Kansas City Chiefs) : Joshua Garnett, OG, Stanford
Avec 12 choix dans cette Draft, les 49ers avaient les moyens de remonter dans le 1e tour, et ils l’ont fait pour sélectionner un guard très solide et connu pour sa capacité à bloquer pour la course. Les 49ers ajoutent donc de la valeur à une ligne offensive qui était une vraie passoire en 2015.

29. New England Patriots (Retiré dans l’affaire du Deflategate)

30 (29) . Arizona Cardinals : Robert Nkemdiche, DT, Ole Miss
Un des joueurs les plus talentueux de cette Draft est aussi tombé dans le classement à cause de l’inquiétude de certaines équipes autour de ses problèmes en dehors du terrain. Nkemdiche aura besoin de soutien, mais avec Bruce Arians à la barre, il trouvera un des meilleurs coaches et un des meilleures personnes en NFL.

31 (30). Carolina Panthers : Vernon Butler, DT, Louisiana Tech
Charles Johnson a 30 ans et il sort d’une saison difficile avec une blessure à la cuisse et vient de re-signer un contrat d’un an. Cela donne juste la possibilité à Vernon Butler pour prendre un temps partiel dans la ligne défensive de Carolina. Les Panthers ne prennent donc pas un cornerback pour combler le vide laissé par Josh Norman, mais il restera  de la valeur dans les prochains tours à ce poste.

32 (31).Seattle Seahawks (Via Denver Broncos) : Germaine Ifedi, OT, Texas A&M
Texas A&M est une usine à offensive lineman (Cedric Ogbuehi, Jake Matthews et Luke Joeckel ces dernières années) et en voici encore un choisi au premier tour. Ifedi sera coaché par un des meilleurs spécialistes de ligne offensive, Tom Cable qui pourrait faire d’Ifedi un des meilleurs offensive linemen de la ligue.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00BUF1.45pariez2.2MIA
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une