Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Actu

Le résumé complet du 3e tour de la Draft 2016

Shilique_Calhoun

1 (64). Tennessee Titans : Kevin Byard, S, Middle Tennessee State
Issu d’une petit université, Byard a la capacité de trouver le ballon dans les airs et surtout de le réceptionner. Par contre, il devra travailler en salle de musculation pour avoir une carrure de joueur NFL.

2 (65). Cleveland Browns : Carl Nassib, DE, Penn State
Nassib est très brut comme défensive end, mais il n’a aucune idée de ce qu’il fait jusqu’ici puiqu’il n’avait pas joué au football avant d’arriver à l’université. Il a le gabarit pour être une force à son poste en NFL.

3 (66). San Diego Chargers : Max Tuerk, C, USC
Très athlétique, Tuerk devra prendre du poids pour survivre en NFL, mais il peut devenir un très bon élément à son poste, moyennant une année d’adaptation. Le bon point chez Max Tuerk, c’est qu’il ne sort jamais du terrain. 

4 (67). Dallas Cowboys : Maliek Collins, DT, Nebraska
Pas beaucoup de production en 2015 pour Collins avec seulement 2,5 sacks à Nebraska. Il semble un bon projet pour Rod Marinelli qui aime ce genre de joueur assez brut, mais très doué athlétiquement. Collins a montré des passages de domination physique, mais ils ont été trop peu fréquents, un peu à la manière de Robert Nkemdiche.

5 (68). San Francisco 49ers : Will Redmond, CB, Mississppi State
Très bon instinct, très athlétique, Redmond aurait pu faire partir de la discussion pro un 1e tour de Draft s’il n’avait pas été blessé au genou. Il comble un véritable besoin de cornerback chez les Niners.

6 (69). Jacksonville Jaguars : Yannick Ngakoue, DE, Maryland
Jacksonville continue à améliorer cette défense et Ngakoue aidera Dante Fowler Jr. à pourchasser le quarterback adverse. Ngakoue est un pur pass-rusher, mais il n’a pas vraiment eu d’impact contre la course à Maryland.

7 (70). Baltimore Ravens : Branson Kaufusi, DE, BYU
Grand, athlétique, Kaufusi est bon au pass-rush, il peut dévier les passes adverses et pourchasser le coureur. À l’image de Jacksonville, Baltimore amène de la profondeur à sa défense avec Kaufusi.

8 (71). New York Giants : Darian Thompson, S, Boise State
Le safety de Boise State compte 19 interceptions durant sa carrière universitaire, très bien n’est-ce pas ? Le problème, c’est que Thompson a trop tendance à faire confiance à ses yeux et trop peu à respecter les consignes des coaches. Il devra être plus discipliné en NFL et ne pas manque les plaquages qu’il manquait en NCAA.

9 (72). Chicago Bears : Jonathan Bullard, DT, Florida
Très puissant, le défensive tackle va pouvoir aider à mettre à terre Aaron Rodgers, Matthew Stafford et Teddy Bridgewater deux fois par année. Il est également efficace dans le jeu de course où il sait déplacer les bloqueurs.

10 (73). Miami Dolphins : Kenyan Drake, RB, Alabama
Retourneur, 3 downsVoici le remplaçant de Derrick Henry à Alabama. Il est capable de devenir un running back jouant les 3 downs. De plus, il est un excellent retourneur de punts et de kicks. Il ira prêter main forte à Jay Ajayi.

11 (74). Kansas City Chiefs (Via Tampa Bay Buccaneers) : KeiVarae Russell, S, Notre Dame
Il a joué corneback à Notre Dame, mais il est évalué comme safety par les équipes NFL. C’est un dur à cuire car il a jouer la fin de la saison 2015 avec une fracture du tibia !

12 (75). Oakland Raiders : Shilique Calhoun, DE, Michigan State
Véritable leader de la défense de Michigan State, Shilique Calhoun va aider les Raiders au pass-rush, mais il devra s’endurcir pour devenir un facteur contre la course. Il a trop souvent été battu dans ce registre à Michigan State.

13 (76). Cleveland Browns (Via Tennessee Titans et Los Angeles Rams) : Shon Coleman, OT, Auburn
Ce jeune homme qui avait annoncé la sélection d’Aaron Donald en 2014 après avoir triomphé de la leucémie est aujourd’hui un joueur professionnel de football. Une belle histoire qui pourrait continuer, tant il est fort physiquement (mais encore brut techniquement).

14 (77). Carolina Panthers (Via Cleveland Browns et Philadelphia Eagles et Detroit Lions) : Daryl Worley, CB, West Virginia
Il semblerait qu’il faille donc 2 cornerbacks pour remplacer Josh Norman puisque après James Bradberry au 2e tour les Panthers vont chercher un autre cornerback. Daryl Worley na’ pas peur de prendre sa chance  

15 (78). New England Patriots (Via New Orleans Saints) : Joe Thuney, OG, NC State
Polyvalent, il peut jouer tackle et guard. Un choix typique des Patriots pour renforcer leur ligne et suppléer par exemple Sebastian Vollmer qui n’a plus 20 ans et qu’il faudra remplacer un jour.

16 (79). Philadelphia Eagles : Isaac Seumalo, OG, Oregon State
Les Eagles tentent d’apporter un peu de protection pour Carson Wentz avec un joueur qui a dû se battre contre les blessures tout au long de son cursus.

17 (80). Buffalo Bills : Adolphus Washington, DT/DE, Ohio State
Très bon pass-rusher, il peine un peu plus face à la course. Il a une technique excellente et très variée et son moteur ne s’arrête jamais. Washington devra sérieusement améliorer sa défense contre la course s’il veut jouer les 3 downs en NFL.

18 (81). Atlanta Falcons : Austin Hooper, TE, Stanford
Très bon à courir ses tracés et à la réception, Austin Hooper recevra les passes de Matty Ice en 2016, rien de tel pour réussir une bonne saison rookie que de réceptionner les passes de celui qui a régalé Tony Gonzalez 

19 (82). Indianapolis Colts : LaRaven Clark, OT, Texas Tech
Après avoir drafté le meilleur centre de la Draft au 1e tour, les Colts continuent à rajeunir leur ligne offensive et d’ajouter du talent pour pour protéger leur franchise quarterback, Andrew Luck.

20 (83). New York Jets : Jordan Jenkins, LB, Georgia
Leonard Floyd a été sous le feu des projecteurs à Georgia et Jordan Jenkins a fait le sale boulot tout au long de sa carrière universitaire. Jenkins est d’ailleurs un bien meilleur joueur de football qu’il n’est un athlète.

21 (84). Washington Redskins : Kendall Fuller, CB, Virginia Tech
Quatrième d’une lignée de quatre frères ayant été draftés en NFL, le dernier en date étant Kyle, actuellement cornerback pour les Chicago Bears. Kendall Fuller aurait été sélectionné bien plus haut, mais cela donne l’occasion à Washington d’améliorer son secondary.

22 (85). Houston Texans : Braxton Miller, WR, Ohio State
Le voilà, l’un des joueurs les plus connus au niveau universitaire ayant passé de quarterback à wide receiver lors de sa saison senior. Il est encore brut au poste de receveur, mais sa vitesse et ses mains sont excellentes. De plus, c’est un leader né et un coéquipier modèle.

23 (86). Miami Dolphins (Via Minnesota Vikings) : Leonte Carroo, WR, Rutgers
Leonte Carroo est un excellent receveur ayant une bonne pointe de vitesse. C’est un vrai playmaker et il était de loin le meilleur joueur offensif de Rutgers en 2015.

24 (87). Cincinnati Bengals : Nick Vigil, LB, Utah State
C’est un meilleur joueur de football qu’un athlète. Il a réussit 144 plaquages lors de la saison 2015 et il peut jouer contre la passe, mais il est plus habile contre la course.

25 (88). Green Bay Packers : Kyler Fackrell, LB, Utah State
Deuxième joueur consécutif à sortir de Utah State, Fackrell est très bon dans la poursuite du quarterback ou du running back. C’est un excellent blitzeur et il a la vitesse pour déborder les linemen offensifs en NFL.

26 (89). Pittsburgh Steelers : Javon Hargrave, DT, South Carolina State
Un autre joueur issu d’une petite université et comme souvent dans ce cas de figure, un excellent athlète, mais encore plutôt brut au niveau technique. Très puissant, il pourrait être spécial s’il est bien coaché.

27 (90). Seattle Seahawks : C.J. Prosise, RB, Notre Dame
C.J. Prosise a eu beaucoup de succès à Notre Dame et il devra maintenant partager le travail avec Thomas Rawls pour se faire un nom dans la grande ligue. Prosise est un ancien receveur, il est donc un bon complément à Rawls qui pourra se concentrer sur la tâche de courir Nord-Sud.

28. Kansas City Chiefs (Retiré pour avoir négocié avec Jeremy Maclin avant l’ouverture de la free agency)

29 (91). New England Patriots : Jacoby Brissett, QB, NC State
Toujours pas de Connor Cook, mais ici un quarterback capable de jouer dans les mauvaises conditions que peut parfois offrir le Massachusetts. De plus, Brissett commet prend généralement de bonnes décision et lance très peu d’interceptions

30 (92). Arizona Cardinals : Brandon Williams, CB, Texas A&M
Excellent athlète, mais trop agressif sur certaines action il se fera prendre par les feintes des receveurs. Il devra être bien coaché pour effacer ces erreurs et pour avoir un impact dans la grande ligue.

31 (93). Cleveland Browns (Via Carolina Panthers) : Cody Kessler, QB, USC
Les Browns sélectionnent ici un quarterback à développer et pour compléter leur effectif. Il sera donc en compétition avec Robert Griffin III et Josh McCown.

32 (94). Seattle Seahawks (Via Denver Broncos) : Nick Vannett, TE, Ohio State
Nick Vannett est un tight end excellent dans le jeu de passe. Il possède d’excellentes mains et sait courir une bonne variété de tracés. Vannett est aussi capable de bloquer et il a la taille idéale pour un tight end NFL, mais il devra prendre de la masse en salle de musculation.

33 (95). Detroit Lions (Sélection compensatoire) : Graham Glasgow, C, Michigan
Après la sélection de Taylor Decker au 1e tour, les Lions continuent à améliorer la protection de Matthew Stafford qui avait été catastrophique en début de saison 2015 avant de se ressaisir quelque peu.

34 (96). New England Patriots (Sélection compensatoire) : Vincent Valentine, DT, Nebraska
Ce joueur doit se construire une éthique de travail car c’est une force de la nature lorsqu’il n’est pas ralenti par son poids. Il est capable de casser une poche à lui tout seul.

35 (97). Seattle Seahawks (Sélection compensatoire) : Rees Odhiambo, OL, Boise State
Tom Cable va avoir du travail jusqu’au début de la saison 2015 avec la reconstruction de la ligne offensive des Seahawks. Il devra inculquer les principes de la ligne offensive NFL à Germain Ifedi, Rees Odhiambo et peut-être d’autres encore. 

36 (98). Denver Broncos (Sélection compensatoire) : Justin Simmons, S, Boston College
Petit gabarit pour un safety, Justin Simmons joue comme s’il faisait 20 kilos de plus et il n’a pas peur de prendre des risques pour réaliser une grosse action. Il a aussi prouvé sa valeur contre des gros programmes tels que Clemson et Notre Dame.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.25pariez1.42BAL
24-Sep à 19:00BUF2.15pariez1.47DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu