Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Arizona Cardinals Preview 2016

Analyse d’avant-saison : Arizona Cardinals

larry-fitzgerald-cardinals-preview-050916Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2016. Au programme aujourd’hui : Les Arizona Cardinals.

Après une grosse désillusion l’an passé en finale de conférence NFC contre les Panthers, les Cardinals auront à coeur de se racheter cette saison, avec en ligne de mire le Super Bowl. Depuis l’année dernière, Arizona apparaît, devant les Seahawks, comme le favoris légitime dans la conquête du titre de la NFC Ouest.

Meilleure attaque et 5e défense sur l’exercice 2015, les hommes de Bruce Arians constituent une équipe des plus complète. La blessure de leur cadre défensif Tyrann Mathieu lors de la semaine 16 contre Philadelphie en décembre dernier ne les a pas empêché d’aller loin en playoffs.

Une équipe très expérimentée mais aussi âgée. Les principaux piliers offensifs, comme Carson Palmer (36 ans) ou encore Larry Fitzgerald (33 ans) arrivent au crépuscule de leur carrière. Attention aux blessures graves qui pourraient faire très mal à cette talentueuse équipe.

La saison dernière : 13 victoires – 3 défaites

Mouvement à l’intersaison

Quantité ne veut pas forcément dire qualité. Le staff des Cardinals l’a bien compris. Très peu d’arrivées enregistrées, mais de très bon joueurs sont venus renforcer les rangs. La franchise s’est faite remarquer sur l’un des plus gros échanges de l’été en récupérant le defensive end Chandler Jones. Ce dernier a cumulé 30 sacks sur les trois dernières saisons. Un apport qui sera sans aucun doute bénéfique pour le pass rush et le front seven.

Evan Mathis, l’offensive guard, lui, était agent libre. Même si l’ancien joueur des Broncos et des Eagles n’est plus tout jeune, à 34 ans, il peut encore apporter son énorme expérience. Tyvon Branch, s’il n’est pas aussi talentueux que ses deux nouveaux coéquipiers, reste tout de même une valeur sûre pour soutenir Mathieu au poste de safety.

Arrivées notables : DE Chandler Jones (Patriots), OT Evan Mathis (Broncos), S Tyvon Branch (Chiefs).
Re-signatures : Drew Stanton (QB), Jermaine Gresham (TE), Red Bryant (DT), Chris Johnson (RB).
Draft : Robert Nkemdiche (DT), Brandon Williams (CB), Evan Boehm (C), Christian Marqui (SS), Cole Turner (OT), Harlan Miller (CB)
Pertes notables : Rashad Johnson (S), Jerraud Powers (CB)

Points forts

Incontestablement, le poste de receveur est l’atout majeur de la franchise de l’Arizona. Le trio composé de Larry Fitzgerald, John Brown et Michael Floyd est le fer de lance de l’attaque des Cards. Ces trois joueurs représentent 22 touchdowns et 3067 yards parcourus l’an passé. Ils ont fortement aidé Carson Palmer a réaliser sa meilleure saison en carrière, toutes statistiques confondues. Le quarterback a lancé pour 35 touchdowns, 11 interceptions mais aussi 4 671 yards, avec 63,7 % de ses passes ont été complétées et une évaluation de 104.6. Il est un élément clé des Cardinals et du dispositif offensif de Bruce Arians.

Arizona peut aussi se reposer sur une des défenses aérienne les plus féroces de la ligue. Patrick Peterson et Tyrann Mathieu (89 plaquages, 5 int, 1 sack, 1 fumble forcé)sont deux des jeunes joueurs les plus talentueux du monde sur le poste de cornerback. Peterson n’a autorisé une réception que tous les 19,5 snaps lorsqu’il était en couverture l’an dernier, mieux que n’importe quel cornerback ! Mathieu, lui, peut rendre des services partout dans la défense.

Oui, il y a de l’incertitude au poste de second cornerback. Oui, les postes de safety seront occupés par Tyvon Branch ou Tony Jefferson, des joueurs solides mais pas exceptionnels. Mais leurs deux leaders portent l’ensemble.

carson-palmer-cards-sicard-02-09-16

Points faibles

Chandler Catanzaro, le kicker, a manqué 5 extra points la saison dernière ! Drew Butler, le punter, a terminé dernier sur la moyenne nette en terme de coups de pied de dégagement ! Pas vraiment rassurant sur les équipes spéciales, donc. Et ce n’est pas vraiment mieux du côté des retours, puisque les Cardinals ont concédé plus de yards qu’il n’en ont gagné.

Facteur X

Auteur d’une première saison très aboutie, autant au sol que dans les airs. David Johnson est tout à fait capable de soulager son attaque en cas de baisse de régime de ses receveurs ou de son quarterback. Avec 587 yards à la course, il est encore loin des Adrian Peterson, Doug Martin ou encore Todd Gurley. Mais il est redoutablement efficace, avec 4,6 yards de moyenne par courses, ainsi que 36 réceptions pour 457 yards. Juste derrière le trident Fitzgerald-Brown-Floyd. L’ancien de Northern Iowa représente le futur de la franchise et tentera de faire progresser son niveau de jeu. Ses dirigeants sont en tout cas enthousiastes à son sujet.

La ligne offensive solide a autorisé seulement 27 sacks l’an dernier. Si une telle performance est rééditée, l’attaque sera quasiment inarrêtable. Mais attention. Si le côté gauche devrait toujours êtres très solide, les choses pourraient se compliquer à droite. Evan Mathis pourrait commencer à sentir le poids des années, et D.J. Humphries n’a jamais débuté un match. Le rookie Evan Boehm pourrait aussi se frayer une place jusqu’au poste de centre titulaire.

Le pass rush n’a accumulé que 36 sacks l’an dernier, le 20e total de la ligue. Cela pourrait changer avec les arrivées de Chandler Jones (12,5 sacks) et Robert Nkemdiche. Les deux hommes ont eu des soucis en-dehors du terrain, mais ils ont un talent incroyable lorsqu’ils sont concentrés. Ils devraient aussi libérer de l’espace pour Alex Okafor (2 sacks), Markus Golden (4 sacks) et Calais Campbell (5 sacks). Si tout ce petit monde est dans des bonnes dispositions, les lignes offensives adverses pourrait ne plus savoir où donner de la tête, et la défense pourrait prendre une dimension supplémentaire, même avec des linebackers relativement moyens pour compléter le front seven.

Calendrier : Patriots, Buccaneers, @Bills, Rams, @49ers, Jets, Seahawks, @Panthers, 49ers, @Vikings, @Falcons, Redskins, @Dolphins, Saints, @Seahawks, @Rams.

En résumé

Capable d’attaquer efficacement, mais aussi de devenir un véritable coffre fort sur le plan défensif, les Cardinals sont une des équipes les plus complètes de la ligue.

Un objectif : le Super Bowl.

Attention aux blessures, qui seraient fatales si un ou plusieurs piliers de l’équipe étaient touchés. C’est évidement le cas pour toutes les équipes, mais les Cardinals ont beaucoup de joueurs fragiles. Les 49ers et les Rams n’ont clairement pas les armes pour lutter. Les Seahawks sont la seule équipe de la division à pouvoir faire jeu égal avec eux, mais ils sont peut-être un cran en-dessous, en tout cas pour la saison régulière.

Pronostic : 12 victoires – 4 défaites. Champion NFC Ouest, prétendant au titre.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND1.92pariez1.6DEN
16-Déc à 23:30DET1.3pariez2.7CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une