Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Kansas City Chiefs Los Angeles Chargers Résumés

Chiefs – Chargers (33-27 OT) : Folle remontée pour Kansas City

travis-kelce-spencer-ware-chiefs-11092016

Kansas City Chiefs (1-0) – San Diego Chargers (0-1) : 33-27 OT

Il est un peu plus de 16h30 à l’Arrowhead Stadium de Kansas City. Les spectateurs assistent dans un état second à cette dernière action de la prolongation, une prolongation dont il n’osait pas rêver après une mi-temps. Pourtant Alex Smith (34/48, 363 yards, 2 TD, 1 int) vient bien de s’écrouler dans la end-zone de San Diego pour remporter ce premier match version 2016. Un neuvième touchdown au sol en 10 ans de carrière, il n’en fallait pas plus pour achever un match de dingues comme seul San Diego est capable de les perdre. Après avoir mené 21-3 à la pause, les Chargers se sont écroulés, laissant Kansas City se promener sur la pelouse pour l’emporter en prolongation. Pour les Chargers, c’est une soirée cauchemar. Avec la défaite s’annonce en plus une blessure grave au genou pour le receveur Keenan Allen.

Melvin Gordon ressuscité

Dès le début du match, un fait surprend : Melvin Gordon( 14 ballons, 57 yards, 2 TD) est bon. Très bon même. En un peu plus de 15 minutes, le coureur de deuxième année inscrit deux touchdowns coup sur coup. Un résultat inattendu dans la mesure où il n’en avait pas inscrit un seul lors de sa saison rookie.

Tout se passe à merveille pour San Diego qui enchaîne en attaque tout en bloquant bien Alex Smith. Le pass-rush des Chargers met à mal le quarterback adverse, le jeu au sol des Chiefs, privé de Jamaal Charles est inexistant et pendant ce temps, Rivers déroule. Il trouve même Danny Woodhead (16 ballons, 89 yards + 5 réc, 31 yards, 1 TD) pour un touchdown à la réception sur le troisième drive du match. San Diego mène à présent 21-3 et on ne voit pas ce qui pourrait freiner cet élan. Malheureusement, le sort s’acharne une première fois sur les visiteurs. Sur une route Keenan Allen (6 réc, 63 yards) s’écroule sans contact, visiblement touché au genou. Lui qui a manqué une grosse partie de la saison précédente, le voilà évacué sur voiturette, en larmes. Les premiers rapports ne sont pas rassurants du tout. Derrière, les Chargers calent pour la première fois et les deux équipes s’en retournent au vestiaire sur le score de 24-3.

On a échangé nos QB

De retour sur la pelouses, les Chargers donnent le sentiment de vouloir calmer le jeu. Terrible erreur. Alors que San Diego inscrit un petit field goal pour conforter leur avance, les Chiefs décident de se réveiller soudainement. Et la défense des Chargers n’était manifestement pas prête. Sur un drive entaché de plusieurs plaquages ratés par la défense de San Diego, notamment par le linebacker Denzel Perryman, les locaux parviennent à trouver l’en-but pour la première fois de la saison. C’est le receveur rookie Tyreek Hill qui a l’insigne honneur de recevoir la première passe de touchdown de Smith. Les Chiefs reviennent à 24-10. Normalement, rien d’inquiétant. D’autant que San Diego enchaîne avec un nouveau field goal qui les remet à 17 points d’écart. Mais les supporters des Chargers savent qu’un match n’est jamais gagné avant le coup de sifflet final. Et Kansas City a les ressources mentales pour tenir une fin de match haletante.

Sur le drive suivant, fait suffisamment rare pour être noté, Alex Smith se fait intercepter. C’est Jason Verrett qui est l’auteur du crime, se permettant même d’aller chercher le ballon dans les mains de Jeremy Maclin. Verrett était d’ailleurs l’un des rares joueurs à avoir intercepté Smith l’an dernier. Mais les Chargers ne concrétisent pas. Josh Lambo rate le field goal suivant et le doute s’installe dans les esprits des Bolts.

Là où la défense de San Diego imposait sa loi en première mi-temps, Alex Smith ne rencontre quasiment plus d’opposition et progresse facilement. Bien aidé par Jeremy Maclin (5 réc, 63 yards, 1 TD) et Chris Conley (4 réc, 43 yards), les Chiefs inscrivent un deuxième touchdown grâce à Maclin pour revenir à 27-17. Derrière, les Chargers sont complètement muselés alors qu’il reste moins de dix minutes à tenir. Alex Smith reprend le jeu à son compte, enchaîne les actions en no-huddle et trouve Spencer Ware (7 réc, 129 yards) dans les airs, cocasse pour un running back , pour avancer. San Diego respire en obtenant des Chiefs qu’ils ne prennent que trois poins au pied.

Avec trois minutes à faire, San Diego reprend la balle en menant de 7 points. Les supporters osent à peine regarder, persuadés de revivre une soirée noire d’un match du jeudi soir face à Denver. La suite leur donnera raison. Rivers n’ose plus lancer et le jeu au sol de San Diego se fait manger par la ligne des Chiefs. Le punter rookie Drew Kaser manque complètement son dégagement et Alex Smith n’a que 42 yards à parcourir pour égaliser en deux minutes. Facile. Il suffit de la donner à Ware, en forme sur cette fin de match, pour atteindre l’en-but et l’égalisation 27 partout. San Diego a à peine le temps d’essayer de marquer que le match se finit.

Il faut aller en prolongation. Et en NFL, l’équipe qui démarre peut l’emporter sans avoir à défendre. Mot d’ordre compris pour les Chiefs qui gagnent le coup d’envoi. En neuf jeux, Smith revient de l’autre côté du terrain pour finir le travail lui-même au sol. 33-27, incroyable remontée de Kansas City devant son public. La saison commence très mal pour San Diego.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Déc à 20:00BUF1.45pariez2.2MIA
17-Déc à 20:00CAR1.52pariez2.05GB
17-Déc à 20:00CLE3pariez1.23BAL
17-Déc à 20:00JAX1.12pariez4HOU
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu