Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Redskins – Steelers (16-38) : l’attaque de Pittsburgh trop forte pour Washington

redskins_steelers_13092016

Washington Redskins (0-1) – Pittsburgh Steelers (1-0) : 16-38

Porté par son attaque de feu, Pittsburgh n’a eu aucun mal à se défaire d’une équipe de Washington décevante, à l’image de son quarterback Kirk Cousins qui a terminé la rencontre avec aucun touchdown et deux interceptions (30/43, 329 yards).

Côté Steelers, Ben Roethlisberger a été égal à lui-même (27/37, 300 YDS, 3 TD, 1 INT), tout comme Antonio Brown (8 REC, 126 YDS, 2 TD), qui a abusé du cornerback Bashaud Breeland pendant toute la rencontre. A noter également la très belle performance du running back vétéran DeAngelo Williams, auteur de 143 yards au sol et 2 touchdowns.

Washington commence bien, mais Pittsburgh réagit

Durant le premier quart-temps, ce sont les Redskins qui prennent les choses en main. D’abord, ces derniers parviennent à contenir l’explosive attaque des Steelers. Sur les deux premiers drives de Pittsburgh, la défense de Washington provoque un punt puis une interception par l’intermédiaire de Breeland. Ensuite, offensivement, Kirk Cousins et les siens ne se montrent pas forcément très inspirés mais ils parviennent tout de même à ajouter des points au tableau d’affichage, avec l’aide de deux field goals du kicker Dustin Hopkins (6-0).

Dans le second quart-temps, les Steelers trouvent enfin un peu de rythme en attaque, à travers notamment plusieurs courses de DeAngelo Williams. Cependant, ils se retrouvent avec un quatrième down à jouer sur la ligne des 29 yards de Washington, avec un yard à parcourir. Mike Tomlin tente le coup, et ça paye ! Play action, balle lancée en profondeur par Ben Roethlisberger en direction d’Antonio Brown, qui prend le meilleur sur Breeland et DeAngelo Hall pour inscrire le premier touchdown de la soirée (6-7).

Derrière, les Steelers enchaînent. Après avoir récupéré le ballon suite à un stop sur un quatrième down, Pittsburgh se retrouve très vite dans le camp adverse grâce au jeu au sol de Williams. Et une nouvelle fois, les jaunes et blancs n’hésitent pas à prendre des risques en tentant un 4 & 1, qu’ils vont convertir à travers une passe de 19 yards de Roethlisberger pour le receveur sophomore Eli Rogers (6 REC, 59 YDS, 1 TD). Ce dernier va ensuite inscrire son premier touchdown en carrière, sur une réception de 3 yards très chanceuse (6-14). Le score ne bouge plus jusqu’à la mi-temps.

Antonio Brown fait très mal

Au retour des vestiaires, les Steelers confortent leur avance. Comme en première mi-temps, le trio Roethlisberger – Williams – Brown fait très mal à Washington, qui parvient tout de même à limiter Pittsburgh à un field goal de 46 yards (6-17).

A ce moment-là du match, les Redskins sont clairement dans l’obligation de réagir. Malheureusement pour eux, il vont s’enfoncer. En effet, Kirk Cousins envoie une vilaine interception qui offre à Pittsburgh une occasion de prendre une très grosse option sur le match. Et face à une attaque comme celle des Steelers, ça ne pardonne pas. En effet, « Big Ben » trouve d’abord Sammie Coates pour un gain de 42 yards puis envoie Brown sur orbite, ce dernier inscrivant son second touchdown de la soirée sur une réception de 26 yards (6-24).

Dos au mur, Washington tente de se relancer sur le drive suivant, mais c’est poussif avec notamment deux pénalités offensives. Les Redskins parviennent tout de même à se mettre en position pour tirer un field goal, et réduisent le score grâce à leur kicker (9-24).

Washington se réveille mais Pittsburgh est inarrêtable

Il reste alors un quart-temps à jouer. Au début de ce dernier, Cousins est en mode « You Like That ! » et relance les siens en enchaînant les bonnes passes. Il trouve d’abord Pierre Garcon pour 19 yards, puis Jamison Crowder pour 16 yards et Vernon Davis pour 20 yards. Ce bon passage permet à Chris Thompson de trouver la end zone sur une course d’un yard (16-24).

Revenus à une possession d’écart, les Redskins doivent désormais réaliser le plus dur, à savoir stopper l’attaque de Pittsburgh. Mais plus facile à dire qu’à faire. En effet, sur le drive suivant, Roethlisberger trouve Coates pour 14 yards sur un 3 & 13, puis Antonio Brown pour 21 yards sur un 2 & 19. Ensuite, c’est au tour de DeAngelo Williams de faire mal, lui qui inscrit le quatrième touchdown de son équipe sur une course de 15 yards (16-31).

Avec un peu moins de six minutes à jouer, les Redskins n’ont plus le choix et doivent marquer rapidement. Mais à l’image de cette rencontre, Washington ne trouve pas la solution et rend le ballon à l’adversaire suite à un quatrième down non converti. Les Steelers n’ont ensuite plus qu’à gérer la fin de match pour finalement l’emporter sur le score de 16-38, après un ultime touchdown signé DeAngelo Williams.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
20-Oct à 2:25OAK2.1pariez1.5KC
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.6pariez1.33NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une