Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

Bills – Jets (31-37) : inarrêtable offensivement, New York rebondit à Buffalo

bills_jets_16092016

Buffalo Bills (0-2) – New York Jets (1-1) : 31-37

Après cinq revers consécutifs face aux Bills, les Jets ont vaincu leur bête noire cette nuit et rééquilibrent ainsi leur bilan suite à la défaite de la semaine dernière contre Cincinnati.

Porté par une attaque de feu, New York s’est baladé face à la défense très décevante de Buffalo. Ryan Fitzpatrick a fait ce qu’il voulait (24/34, 374 yards, 1 TD), tandis que les receveurs Eric Decker (6 REC, 126 yards, 1 TD), Brandon Marshall (6 REC, 101 yards) et Quincy Enunwa (6 REC, 92 yards) ont tous soigné leurs statistiques. A noter également la belle performance du running back Matt Forte, auteur de 100 yards au sol et trois touchdowns.

En face, les Bills ont réalisé de nombreux big plays pour rester dans le match, mais ce sont surtout les Jets qui ont contrôlé la rencontre, eux qui ont terminé le match avec presque 40 minutes de possession et 12 premiers downs supplémentaires.

Marquise Goodwin fait chavirer le New Era Field

Sur le premier drive de la partie, c’est New York qui est en possession du ballon. Pendant plus de huit de minutes, l’attaque des Jets reste sur le terrain et progresse grâce notamment au jeune receveur Quincy Enunwa, qui prend le meilleur sur Stephon Gilmore à deux reprises. Finalement, Ryan Fitzpatrick et les siens butent sur la défense des Bills et sont contraints de tirer un field goal de 28 yards (0-3).

Derrière, la réponse de Buffalo est rapide et surtout explosive. Sur le deuxième jeu offensif de son équipe, le quarterback Tyrod Taylor (18/30, 297 yards, 3 TD, 1 INT) envoie une bombe en direction de Marquise Goodwin (2 REC, 112 yards, 1 TD), qui prend de vitesse Darrelle Revis pour inscrire un touchdown de 84 yards (7-3).

Suite à ce coup de massue, les Jets repartent de l’avant et profitent d’une pass interference de Ronald Darby sur Brandon Marshall pour avancer. Ensuite, un lancer de 24 yards de Fitzpatrick pour Eric Decker permet à New York d’atteindre la zone rouge adverse. Mais comme lors de la première série, cela s’arrête là pour les Jets, qui sont limités à un nouveau field goal (7-6).

Les Jets s’envolent

Au début du second quart-temps, New York récupère rapidement le ballon après avoir forcé son adversaire à punter. Très vite, les hommes de Todd Bowles se rapprochent de la end zone des Bills grâce notamment à deux réceptions de Marshall pour 52 yards (sur l’une d’entre elles, le receveur se blesse au genou mais il reviendra sur le terrain dès le drive suivant). Et cette fois-ci, New York ne laisse pas passer l’occasion d’inscrire un touchdown, à travers une course d’un yard de Matt Forte (7-13).

A nouveau mené au score, Buffalo se montre médiocre et indiscipliné en attaque. En effet, les Bills enchaînent les pénalités à tel point qu’il se retrouvent à un moment donné avec un troisième down et 30 yards à parcourir. Évidemment, cela impacte leur défense puisque cette dernière passe beaucoup de temps sur le terrain durant la première mi-temps. Fatiguée, elle ne parvient pas à bloquer l’attaque aérienne des Jets, qui fait très mal avec le trio Enunwa – Marshall – Decker. Après plusieurs gros jeux, ce dernier creuse l’écart avec un touchdown sur une réception de cinq yards dans la end zone de Buffalo (7-20).

Il reste alors un peu moins de quatre minutes à jouer avant la mi-temps. Enfin, l’attaque des Bills trouve un peu de rythme et parvient à remonter progressivement le terrain. Cependant, Buffalo est stoppé sur la ligne des 21 yards de New York, et est donc contraint de tenter un field goal (10-20).

Un troisième quart-temps à rebondissements

Au retour des vestiaires, Tyrod Taylor et ses coéquipiers sont en possession du cuir. Et ils ne perdent pas de temps pour ajouter des points au tableau d’affichage. En effet, sur le troisième jeu de la seconde période, le quarterback des Bills utilise sa mobilité pour résister à la pression des Jets avant d’envoyer sur orbite le receveur Greg Salas (4 REC, 89 yards, 1 TD), qui inscrit un touchdown de 71 yards face à son ancienne équipe (17-20).

Complètement relancés, les Bills vont même prendre l’avantage trois minutes plus tard, en profitant d’un fumble de Jalin Marshall pour inscrire un nouveau touchdown de 36 yards, par l’intermédiaire de Nickell Robey-Coleman (24-20).

Évidemment, à ce moment-là du match, le momentum est complètement à l’avantage de Buffalo, qui est en plus poussé par un public ravi de la tournure des évènements. Cependant, ce dernier va très vite déchanter. En effet, les Jets parviennent à reprendre les commandes du match suite à un superbe drive de 12 jeux et plus de six minutes. A l’image de la première mi-temps, Fitzpatrick trouve facilement ses receveurs et guide son équipe sur la ligne des trois yards adverse, permettant à Matt Forte d’inscrire son second touchdown de la rencontre (24-27).

Une fin de match à l’avantage de New York

Au début du quatrième quart-temps, New York va conforter son avance. D’abord, il y a cette belle interception de Marcus Williams sur une longue passe de Taylor pour Sammy Watkins. Ensuite, les Jets continuent de profiter des largesses de la défense aérienne des Bills, pourtant composé d’un duo de cornerbacks très prometteur avec Darby et Gilmore. Fitzpatrick trouve notamment Jalin Marshall pour 27 yards puis Eric Decker pour 35 yards, offrant ainsi la possibilité à Nick Folk de marquer son second field goal de la soirée (24-30).

De plus, la défense new yorkaise réalise un nouveau stop sur la série suivante, en bloquant le running back LeSean McCoy (15 courses, 59 yards) sur une quatrième tentative avec un yard à parcourir. Derrière, les Jets tuent pratiquement la rencontre par l’intermédiaire de Forte, auteur de son troisième touchdown à la course (24-37).

Nous sommes alors à quatre minutes de la fin, et les Bills n’ont évidemment plus le choix. Dos au mur, ils parviennent à réduire le score grâce à une passe de 18 yards de Taylor pour Mike Gillislee, qui termine dans la end zone new yorkaise (31-37). Dans l’obligation de tenter un onside kick, Buffalo ne parvient pas à récupérer le ballon, scellant ainsi le sort de la rencontre.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
17-Déc à 20:00BUF1.45pariez2.2MIA
17-Déc à 20:00CAR1.52pariez2.05GB
17-Déc à 20:00CLE3pariez1.23BAL
17-Déc à 20:00JAX1.12pariez4HOU
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une