Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New Orleans Saints

Giants – Saints (16-13) : Victor Cruz, le libérateur

victor-cruz-giants-180916

Qu’on se le dise : Victor Cruz a faim depuis son retour de blessure. Auteur d’un touchdown décisif, la semaine dernière à Dallas, le danseur patenté a récidivé avec une réception ô combien précieuse en fin de match, contre New Orleans (16-13). Une action venue ponctuer de belle manière un match relativement fermé.

Car il faut rapidement oublier le florilège offensif de 2015, qui avait vu les Saints s’imposer 52 à 49. Les attaques respectives peinent à progresser, et commettent en plus des erreurs fatales. Les G-Men sont par exemple les premiers dans la zone rouge adverse, mais aux portes de l’en-but, Eli Manning (32/41, 368 yards) concède un turnover on downs sur une passe incomplète vers Odell Beckham Jr. (8 réceptions, 86 yards). Pas plus de réussite sur les séries suivantes, avec même trois fumbles perdus par les locaux.

Heureusement pour les New-Yorkais, la défense excelle, même quand il s’agit d’inscrire des points. Sur un field goal adverse, situé à 37 yards de leurs poteaux, les Giants parviennent à bloquer la tentative pour offrir à Janoris Jenkins un superbe retour dans l’en-but des Saints (7-0). De quoi permettre aux joueurs de Ben McAdoo de rentrer aux vestiaires avec l’avantage au score, malgré un field goal de Will Lutz pour la Nouvelle-Orléans (7-3).

Les mains sûres de Victor Cruz

En seconde mi-temps, les progressions offensives sont plus significatives. Mais c’est rarement suffisant pour atteindre la terre promise. Sur les deux premières séries, New York doit se résoudre à taper un field goal à chaque fois, pour un réussi et un manqué. Une aubaine pour Drew Brees (29/44, 263 yards, TD) qui alerte Willie Snead (54 yards, TD) à deux reprises sur le drive qui suit, avec pour conclure un touchdown à la passe de 13 yards.

10-10, puis 13-13 entre les deux formations, après deux nouveaux coups de pieds validés par Josh Brown et Will Lutz. Le dernier mot reviendra aux New York Giants, dont la possession démarre à trois minutes de la fin. Une première interférence sur Odell Beckham Jr. amène rapidement le ballon près des 50. Victor Cruz (4 réceptions, 91 yards) sort ensuite du chapeau pour réceptionner une offrande de 11 yards.

Aux portes des 30 yards adverses, avec une 2e tentative et 8 yards à parcourir, Eli Manning joue la passe profonde vers Beckham Jr. Le receveur prend Sterling Moore de vitesse, mais relâche le ballon juste devant la end-zone. L’occasion est avortée pour New York, qui va persister avec un playbook agressif. Sur le jeu suivant, une nouvelle passe profonde est jouée de l’autre côté pour Victor Cruz. Le numéro 80 prend le dessus sur Ken Crawley avant de s’écrouler à deux yards de la ligne d’en-but. Avec un seul temps mort en sa possession, à moins de deux minutes de la fin, New Orleans dit adieu à ses dernières illusions. Les Giants posent le genou à plusieurs reprises avant de prêter le costume de vedette à Josh Brown, sur un field goal de 23 yards.

La franchise de la Grosse Pomme enregistre un deuxième succès en deux matches, et conserve la première place de la NFC Est, avant le futur déplacement de Philadelphie à Chicago. Pour les Saints, il s’agit d’un nouveau revers crève-cœur en fin de match, pour un bilan de 0-2 désormais.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.15pariez1.47DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème New Orleans Saints