Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Bears – Eagles (14-29) : Philadelphie l’emporte face à une triste équipe de Chicago

bears_eagles_20092016Chicago Bears (0-2) – Philadelphia Eagles (2-0) : 14-29

La semaine dernière, lors du Monday Night Football, les Rams avaient été affligeants offensivement face aux 49ers. Cette nuit, ce sont les Bears qui ont montré un bien triste visage en attaque, surtout en seconde période.

A l’image de Jay Cutler (12/17, 157 YDS, 0 TD, 1 INT, 1 fumble, et sorti sur blessure) Chicago a sombré face à une équipe de Philadelphie qui n’a eu qu’à profiter des erreurs adverses pour l’emporter sur le score de 14-29. Côté Eagles, Carson Wentz a confirmé ses bons débuts en NFL en terminant avec 190 yards à la passe, un touchdown et aucune perte de balle.

Carson Wentz très propre en première période

Auteur d’une performance convaincante contre Cleveland la semaine dernière, Wentz repart sur les mêmes bases face aux Bears. Sur leur premier drive de la rencontre, les Eagles privilégient beaucoup la passe, avec un quarterback rookie qui réussit huit de ses neuf premières tentatives pour un gain total de 45 yards. Résultat, après avoir réussi un quatrième down, Philadelphie ouvre le score à travers un field goal de 25 yards (0-3).

En face, Chicago réagit avec un Jay Cutler qui parvient à trouver ses receveurs malgré une protection très suspecte. Les Bears enchainent trois premiers downs grâce notamment à une réception de 31 yards d’Eddie Royal (4 REC, 52 YDS) et une autre de 22 yards signée Alshon Jeffery (5 REC, 96 YDS). Dans la zone rouge adverse, Chicago est finalement bloqué par la défense de Philadelphie, qui n’est pas loin d’intercepter Cutler. Mais pire encore, le kicker Connor Barth vendange un field goal de 31 yards, ce qui ne plaît évidemment pas au public local, qui n’hésite pas à scander le nom de l’ancien kicker Robbie Gould.

Cependant, dans le second quart-temps, les Bears vont prendre l’avantage pour la première fois de la rencontre. Suite à une bombe de 49 yards lancée par Cutler en direction de Jeffery, Chicago profite d’une pass interference dans la end zone adverse pour se retrouver à un yard du touchdown. Derrière, le coureur Jeremy Langford (11 courses, 28 YDS, 1 TD) n’a plus qu’à conclure (7-3).

En réponse, Carson Wentz mène le drive suivant tel un vétéran. Malgré la pression de la ligne défensive adverse, il se connecte avec Jordan Matthews (6 REC, 71 YDS) pour un gain de 32 yards puis Trey Burton (5 REC, 49 YDS, 1 TD) sur une passe de 14 yards. Cependant, lorsque Wentz cherche ce dernier dans la end zone, le cornerback rookie Deiondre’ Hall défend parfaitement la passe, obligeant les Eagles à tirer un field goal de 29 yards (7-6).

Il reste alors un peu plus de deux minutes à jouer avant la pause. Sur le drive suivant, l’attaque des Bears ne fait pas long feu puisqu’elle est incapable de convertir le moindre first down. Chicago rend donc le ballon à Philadelphie, qui parvient à remonter suffisamment le terrain pour inscrire un nouveau field goal juste avant la mi-temps, long de 53 yards (7-9). Cependant, les Eagles auraient pu faire bien mieux si Jordan Matthews n’avait pas gâché un touchdown tout cuit sur un vilain drop.

L’attaque de Chicago ridicule

Au retour des vestiaires, ce sont les Aigles qui frappent les premiers à travers leur défense. En effet, Philadelphie récupère le ballon des mains de Jay Cutler, qui laisse filer le cuir sur un sack du rookie non drafté Destiny Vaeao. Cependant, cette belle action ne se traduit pas au niveau du tableau d’affichage, puisque les Eagles sont obligés de punter derrière.

A nouveau en possession du ballon, les Bears se reposent sur leur jeu au sol pour avancer, mais ils sont bloqués au milieu du terrain et sont donc contraints de se dégager. Sur le drive suivant, les Eagles ont évidemment une nouvelle occasion d’accentuer leur avance, et ils ne la laissent pas passer cette fois-ci. En effet, le running back Ryan Matthews (9 courses, 32 YDS, 2 TD) conclut une très belle série de huit jeux et 68 yards par un touchdown à la course (6-16).

Dans l’obligation de passer la vitesse supérieure, Jay Cutler et les Bears vont au contraire rétrograder. En effet, le quarterback de Chicago envoie une interception horrible qui permet à Philadelphie de prendre un avantage confortable, grâce à un nouveau touchdown sur une passe de deux yards de Wentz pour Berton (7-22, puisque la transformation est manquée). Et cerise sur le gâteau, Cutler est obligé de laisser sa place à Brian Hoyer (9/12, 78 YDS) à cause d’une blessure à la main, provoquée probablement sur le fumble.

On pense alors que les choses ne peuvent pas être pires pour les Bears, mais ces derniers trouvent un nouveau moyen de s’enfoncer. Cette fois-ci, c’est au tour de Langford de perdre le ballon sur un fumble. Derrière, Ryan Matthews marche sur la défense de Chicago, à travers d’abord une course de 30 yards puis un nouveau touchdown (7-29).

Nous sommes alors à un peu plus de dix minutes de la fin du match, et le reste du quatrième quart-temps est anecdotique. A noter tout de même le très joli retour de punt d’Eddie Royal, qui sauve un peu l’honneur de son équipe sur un touchdown de 65 yards (14-29).

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF1.92pariez1.6LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une