Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Minnesota Vikings

Analyse d’avant saison : Minnesota Vikings

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2010. On continue de remonter le classement de la dernière saison régulière avec les Minnesota Vikings.

Brett Favre est de retour avec un goût d’inachevé. Après avoir échoué aux portes du Superbowl l’an dernier, lui et ses coéquipiers vont tenter de prendre leur revanche et, cette fois, d’aller jusqu’au bout.

Brett Favre a encore une fois été le principal centre d'attention cet été dans le Minnesota.

La saison dernière : 12 victoires – 4 défaites. Éliminés en finale de conférence NFC par les Saints.

Mouvements à l’intersaison : L’enjeu de l’été était bien-sûr le retour de Brett Favre. Au terme d’une nouvelle saga, le numéro 4 a fini par revenir. Et finalement, rien n’a vraiment changé à Minnesota pendant l’intersaison. Le seul départ important est celui de Chester Taylor qui aidait bien Adrian Peterson dans le jeu au sol.

Toutes les arrivées : RB Ryan Moats (Texans), DE Michael Montgomery, CB Lito Sheppard (Jets).

La Draft : CB/FS Chris Cook, RB Toby Gerhart, DE Everson Griffen, G Chris Degeare, ILB Nathan Triplett.

Les départs : RB Chester Taylor (Bears), OT Artis Hicks (Redskins), CB Karl Paymah (49ers).

Les points forts : La ligne défensive des Vikings est peut-être la meilleure de la ligue. Jared Allen est un defensive end exceptionnel. L’an passé il a encore totalisé plus de 14 sacks. De l’autre coté de la ligne, Ray Edwards est également un excellent joueur et entre ces deux la se dressent les montagnes Kevin et Pat Williams. Troisièmes contre la course l’an dernier, les violets sont aussi un cauchemar pour les quarterbacks adverses qui jouent le plus souvent face à une pression de tous les instants. Derrière, le groupe de linebackers n’est pas aussi talentueux mais il profite bien des qualités de la ligne et rend le Front 7 redoutable.
En attaque, Brett Favre est donc de retour. Même s’il y a toujours la crainte de la saison (et de l’interception) de trop, Favre a montré l’an passé qu’il peut apporter énormément à cette attaque en signant une des meilleures saisons de sa carrière. Il devrait encore bien aider cette escouade. Au sol, pas de problèmes non plus. Adrian Peterson est toujours, avec Chris Johnson, un des deux meilleurs coureurs de la ligue.

Les points faibles : La ligne offensive est loin d’être à la hauteur du reste de l’attaque. Les joueurs qui la composent sont vieillissants ou en dessous de la moyenne. Cela pourrait poser un vrai problème puisque Favre n’est plus un jeune homme et qu’il vaudrait mieux protéger sa cheville opérée cet été. En défense, c’est du coté des lignes arrières qu’il y a des soucis. Antoine Winfield prend de l’âge et se blesse souvent tandis que Cedric Griffin se remet encore d’une grave blessure au genou. Derrière ces deux là, Minnesota n’a pourtant pas beaucoup d’options et l’effectif ne compte pas non plus de safety de très grande qualité.

Facteur(s) X : La blessure de Sidney Rice a porté un grand coup à l’escouade de receveurs des Vikings. Pour ne rien arranger, Percy Harvin est toujours embêté par ses migraines. Heureusement, il reste toujours Bernard Berrian et Visante Shiancoe, ce dernier étant notamment une des révélations de l’année dernière. L’absence de Rice n’est pas une bonne nouvelle mais il faut se rappeler que c’est avec l’arrivée de Favre qu’il s’est révélé l’an dernier. En son absence, un autre pourrait profiter des passes du numéro 4 pour exploser. Il vaudrait mieux que ça soit le cas, ou au moins que tous les autres receveurs élèvent un peu leur niveau, pour que le jeu aérien de l’équipe puisse rester aussi efficace que l’an dernier.

En résumé : Malgré quelques incertitudes de poids dans la ligne et les receveurs, les Vikings disposent encore d’un effectif très fort porté par une défense et un jeu au sol redoutables. La différence se fera probablement sur le niveau de Brett Favre. Si le quarterback se montre aussi magique que l’an dernier dans son jeu et sa capacité à rendre les autres meilleurs, alors les violets peuvent rêver de titre.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
15-Déc à 3:25IND2pariez1.55DEN
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:25KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00BUF1.45pariez2.2MIA
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une