Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Actu

Packers – Lions (34-27) : Detroit se réveille trop tard face à un Aaron Rodgers en mode MVP

nelson-packers-250916Après deux premiers matches compliqués où ils s’en sont sorti de justesse face aux Jaguars avant de lâcher prise face aux Vikings de Sam Bradford, les Packers et Aaron Rodgers ont su se ressaisir face à des Lions mal au point.

Après un début de match tonitruant de Green Bay qui se retrouve rapidement devant au score (31-3 puis 31-10 à la mi-temps), les Lions sont bien remontés à l’aide d’un super Marvin Jones (6 réceptions, 205 yards,2 TD) et d’une belle prestation de Matthew Stafford (28/41, 385 yards, 3 TD, 1 INT). Remontée malheureusement amorcée trop tard pour espérer retourner totalement ce match à deux visages.

Rodgers au top, Jordy Nelson de retour

La première mi-temps est à sens unique en faveur des occupants du Lambeau Field. Les Lions rendent la balle directement après le premier drive, et Aaron Rodgers (15/24, 205 yards, 4 TD) trouve coup sur coup Randall Cobb puis Davante Adams pour un touchdown de 14 yards (7-0).

Alors que Matthew Stafford semble être plutôt en forme à la passe, Jim Caldwell décide d’insister à la course avec Theo Riddick, qui subit deux gros stop, notamment par Julius Peppers. Les Lions doivent se contenter d’un field goal de 42 yards (7-3).

C’est à ce moment que Aaron Rodgers et Jordy Nelson (6 réceptions, 101 yards, 1 TD) décident d’offrir un récital offensif. Une passe de 49 yards tout d’abord, qui permet à Green Bay d’entrer en redzone, puis une autre de 8 yards directement dans la end zone (14-3).

Au début du 2e acte, c’est avec Richard Rodgers que le quarterback deux fois MVP se connecte pour un nouveau touchdown (21-3). Les Lions privilégient alors la passe. Stafford trouve Marvin Jones pour 38 yards, puis dans la foulée une nouvelle fois … Sans compter sur Damarious Randle qui arrache le ballon des mains de Jones et remontent aux 30 yards adverses, permettant à Mason Crosby d’inscrire un field goal (24-3).

Les Packers héritent encore du ballon après un field goal manqué par Mike Prater, et Rodgers trouve Nelson une nouvelle fois pour son 4 touchdowns à la passe (31-3). Alors que la mi-temps est sur le point d’arriver, Matt Stafford parvient à trouver encore Marvin Jones, qui fait tourner la tête de Josh Hawkins et inscrit un long touchdown de 73 yards et permet aux Lions de ne pas rentrer au vestiaire sans le moindre touchdown (31-10).

Au niveau statistique, les 2 équipes sont très proches après 2 quarts temps. 211 yards gagnés en attaque de chaque côté, 11 first down pour Green Bay contre 12 pour les Lions. Pourtant, on ne retrouve pas cet équilibre au score, où les Packers sont largement en avance.

Les Packers se font peur, les Lions trop courts

Le 3e quart temps démarre comme le 2e s’était terminé. Stafford trouve un Marvin Jones qui profite des ouvertures que lui offre les appels de l’expérimenté Anquan Boldin. Après une bonne course de Theo Riddick, puis une bonne passe en sa direction, les Lions sont stoppés en 3e tentatives par Mike Daniels. Jim Caldwell décide de jouer la quatrième tentative, proche de la end zone, et le quarterback arrive à trouver Anquan Boldin (4 réceptions, 22 yards, 1 TD) pour laisser les Lions dans le match (31-17).

Le match perd finalement en intensité dans le 3e acte, et les équipes s’échangent des field goals pour finalement entamer le 4e quart temps avec un écart de 2 touchdowns (34-20).

Les Packers tentent de manger le chronomètre tant bien que mal, mais les Lions retrouvent le ballon. Il n’en faut pas plus pour Matt Stafford qui trouve avec un Marvin Jones en feu pour un touchdown de 35 yards (34-27).

Il reste alors 3 minutes, et la balle est dans les mains des Packers, qui laissent Eddy Lacy (17 courses, 103 yards) couler le temps et offrir la victoire aux joueurs du Wisconsin.

Les Lions peuvent avoir des regrets dans ce match. Après avoir laisser les Packers et un Aaron Rodgers de gala prendre une large avance en première mi temps, en se concentrant sur un jeu de course insuffisant, les joueurs de Detroit ont montré une capacité à remonter le score en 2e période, hélas trop tardivement.

Pour les Packers, la première mi temps a montré une maîtrise parfaite de leur sujet, mais une incapacité à enterrer définitivement les Lions. Il en faudra plus pour rassurer les sceptiques, malgré un grand Aaron Rodgers et le retour en forme d’Eddy Lacy.

 

 

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF1.92pariez1.6LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu