Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Chicago Bears Dallas Cowboys Résumés

Cowboys – Bears (31-17) : porté par ses rookies, Dallas écarte facilement Chicago

cowboys_bears_26092016

Dallas Cowboys (2-1) – Chicago Bears (0-3) : 31-17

Cela faisait plus d’un an que les Cowboys n’avaient pas remporté le moindre match à domicile. Dimanche soir, la série de sept défaites consécutives a pris fin puisque Dallas s’est imposé face à Chicago sur le score de 31-17.

Bien aidés par une ligne offensive toujours aussi impressionnante, les rookies Dak Prescott (19/24, 248 YDS, 1 TD + 36 YDS au sol, 1 TD) et Ezekiel Elliott (30 courses, 140 YDS) ont particulièrement brillé, eux qui ont sans doute réalisé leur meilleur match en carrière. Ce résultat est donc très encourageant pour les Cowboys, et plutôt inquiétant pour une équipe de Chicago qui continue son mauvais début de saison.

Dallas commence fort

Dès le premier jeu de la rencontre, les Cowboys donnent le ton à travers une belle course de 21 yards signée Ezekiel Elliott. Ensuite, ce dernier se montre décisif en permettant à son équipe de convertir un quatrième down et ainsi d’atteindre la zone rouge de Chicago. Derrière, Dak Prescott trouve Jason Witten pour un gain de 18 yards, puis conclut lui-même grâce à un QB sneak (7-0).

Sur le drive suivant, les Bears tentent de réagir mais une pénalité les met en difficulté. Du coup, ils rendent le ballon aux Cowboys, qui avancent bien grâce notamment à une réception de 17 yards de Terrence Williams (4 REC, 88 YDS) et une course de 11 yards d’Elliott. Cependant, Chicago arrive à stopper l’hémorragie en limitant Dallas à un field goal (10-0).

Dans le second quart-temps, les Cowboys vont accentuer leur avance. En effet, après avoir récupéré le ballon en provoquant un punt, Dallas enchaîne en attaque où Prescott est toujours aussi impressionnant de sérénité. Mobile, calme et précis, le jeune quarterback trouve à plusieurs reprises Cole Beasley (7 REC, 73 YDS) et permet à son équipe de se retrouver à un yard de la end zone adverse. Le coureur Lance Dunbar n’a ensuite plus qu’à conclure (17-0).

La tête sous l’eau, les Bears essayent de se donner un peu d’air, eux qui sont quasiment déjà dans l’obligation de marquer. Ça tombe bien, c’est le moment choisi par le rookie Jordan Howard pour réaliser une course de 36 yards, qui est suivie par une réception de 22 yards d’Alshon Jeffery (5 REC, 70 YDS). Malheureusement pour Chicago, ce drive se termine par un simple field goal (17-3).

Pire encore, sur la série suivante, la défense a beaucoup de mal à contenir les rookies Prescott et Elliott, qui permettent à Dallas d’avancer progressivement tout en faisant tourner l’horloge. Finalement, après 11 jeux et 70 yards parcourus, le running back Alfred Morris inscrit le troisième touchdown des Cowboys sur une course de 3 yards (24-3). C’est sur ce score que s’achève la première mi-temps.

Les Cowboys assurent l’essentiel en seconde période

Au retour des vestiaires, on attend évidemment une réaction de la part de Bears, mais c’est bien Dallas qui repart sur les chapeaux de roues avec une passe de 47 yards de Prescott pour Terrence Williams. Heureusement pour Chicago, ce dernier ne sécurise pas le ballon et réalise un fumble.

Derrière, les hommes de John Fox trouvent enfin un certain rythme offensif et se rapprochent de la end zone adverse, grâce notamment à une course de 23 yards de Jeremy Langford et une réception de 11 yards de Zach Miller (8 REC, 78 YDS, 2 TD). A trois yards du touchdown, Chicago est bloqué à trois reprises par la défense de Dallas mais décide de tenter la quatrième tentative, qui est finalement la bonne puisque Brian Hoyer trouve Miller pour la réduction du score (24-10).

Relancés, les Bears parviennent à récupérer le ballon très vite en obligeant Dallas à punter. Le souci, c’est que Cameron Meredith fumble à son tour. Cependant, cela ne se retourne pas contre Chicago puisque le kicker des Cowboys Dan Bailey rate le field goal derrière.

On rentre alors dans le dernier quart-temps, et Dallas est à nouveau en possession du ballon après avoir stoppé l’attaque adverse. Les Cowboys ont donc la possibilité d’enfoncer le clou, et ils ne laissent pas passer l’occasion. En effet, Elliott continue de faire mal et Prescott donne toujours l’impression d’être un quarterback vétéran. Ce dernier va d’ailleurs inscrire son premier touchdown à la passe en carrière à travers un lancer de 17 yards vers Dez Bryant (3 REC, 40 YDS, 1 TD), qui conclut un drive de 10 jeux et 88 yards (31-10).

Il reste alors neuf minutes à jouer dans cette partie, et il faudrait un miracle pour voir Chicago revenir. Un second touchdown de Hoyer pour Miller sur une passe de 6 yards permet aux Bears de continuer d’y croire (31-17), mais ces derniers partent de beaucoup trop loin pour espérer quoi que ce soit. Le score en reste là, et Dallas s’impose donc assez aisément face une équipe de Chicago qui n’a toujours pas remporté le moindre match cette saison.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Oct à 2:30PHI1.33pariez2.6WAS
27-Oct à 2:25BAL1.45pariez2.2MIA
29-Oct à 15:30CLE3.35pariez1.18MIN
29-Oct à 19:00BUF1.55pariez2OAK
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une