Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Atlanta Falcons New Orleans Saints Résumés

Saints – Falcons (32-45) : sans défense, New Orleans s’incline face à Atlanta

saints_falcons_27092016

New Orleans Saints (0-3) – Atlanta Falcons (2-1) : 32-45

Il y a quasiment dix ans jour pour jour, les Saints et les Falcons s’affrontaient pour la réouverture officielle du Louisiana Superdome, fortement endommagé par l’ouragan Katrina de 2005. A l’époque, New Orleans avait étrillé Atlanta dans un match qui est depuis devenu le symbole de la renaissance d’une ville qui a été frappée de plein fouet par l’une des plus grosses catastrophes naturelles de l’histoire des États-Unis.

Cette nuit, les choses se sont passées un peu différemment puisque les Falcons se sont imposés assez facilement face à une équipe des Saints complètement dépassée en défense (même s’il est vrai que cette dernière est décimée par les blessures). Matt Ryan n’a eu aucun mal à trouver ses receveurs (20/30, 240 YDS, 2 TD) tandis que le running back Devonta Freeman s’est baladé avec 152 yards au sol, 55 dans les airs et un touchdown. A noter également les trois touchdowns inscrits par le coureur Tevin Coleman, et la performance discrète du receveur star Julio Jones (1 REC, 16 YDS).

La défense des Saints aux abonnés absents

Sur le premier drive de la rencontre, les Saints alternent bien la course et la passe et avancent progressivement dans le camp des Falcons. Drew Brees (36/54, 376 YDS, 3 TD, 1 INT), parfait en ce début de match, trouve notamment Brandon Coleman (7 REC, 78 YDS) pour un gain de 28 yards sur un flea flicker, avant de servir Coby Fleener (7 REC, 109 YDS, 1 TD) dans la end zone pour le premier touchdown de la partie (7-0).

Derrière, la défense de New Orleans fait le boulot mais les Saints gâchent tout en bafouant un retour de punt, qui permet aux Falcons de se retrouver sur la ligne des 11 yards des locaux. Résultat, le running back d’Atlanta Tevin Coleman punit ces derniers en égalisant au sol (7-7).

Au début du second quart-temps, les Falcons vont même prendre les devants pour la première fois du match. En effet, Matt Ryan trouve son coureur Devonta Freeman à travers une swing pass qui débouche sur un touchdown de 13 yards (7-14). Cette action conclut un drive de 11 jeux, 74 yards et cinq minutes, durant lequel les Falcons n’ont pas hésité à tenter un quatrième down pour avancer.

Sur la série suivante, les Saints profitent d’une pénalité sur un punt pour se retrouver dans le camp adverse. Une belle course de 17 yards signée Mark Ingram (15 courses, 77 YDS + 30 yards dans les airs, 1 TD) permet ensuite à New Orleans d’atteindre la zone rouge d’Atlanta, avant que Drew Brees ne se charge du reste. Le quarterback des Saints trouve d’abord Brandon Cooks pour neuf yards, puis Coleman pour six yards et enfin le rookie Michael Thomas (7 REC, 71 YDS, 1 TD) sur un slant qui remet les deux équipes à égalité (14-14).

En réponse, les Falcons utilisent leur jeu au sol pour progresser. Devonta Freeman fait notamment très mal, lui qui réalise une grosse course de 36 yards. Cinq jeux plus tard, Matt Ryan sert Mohamed Sanu pour un gain de 16 yards qui place Atlanta tout près de la end zone. Derrière, Tevin Coleman redonne l’avantage à son équipe en inscrivant son second touchdown de la rencontre (14-21).

A nouveau devants au score, les Falcons vont accentuer leur avance lors des deux dernières minutes de la première période. Débutant sur leur propre ligne des six yards, les hommes de Dan Quinn profitent notamment d’une pass interference adverse pour progresser. Mais surtout, Matt Ryan fait ce qu’il veut face à la « défense » des Saints, incapable de stopper le jeu aérien d’Atlanta. Après plusieurs gros gains, le quarterback des Falcons trouve Justin Hardy sur une showel pass qui termine en touchdown (14-28). Il reste alors 28 secondes à jouer en première mi-temps, ce qui est suffisant pour les Saints qui parviennent à réduire le score via un field goal de 57 yards du rookie Wil Lutz (17-28).

New Orleans trop court

Au retour des vestiaires, Atlanta continue sa balade de santé. En effet, sur leur premier drive de la seconde période, les Falcons n’ont besoin que de six jeux pour parcourir 75 yards et inscrire un nouveau touchdown, par l’intermédiaire de Tevin Coleman sur une course de six yards (17-35).

Dans l’obligation de réagir, les Saints peuvent toujours compter sur Drew Brees, qui met sur orbite Michael Thomas et Travaris Cadet pour deux gains de 25 yards chacun. Arrivé dans la zone rouge des Falcons, New Orleans réduit le score par un touchdown au sol de John Kuhn, suivi d’une conversion à deux points (25-35).

Derrière, les hommes de Sean Payton ont désespérément besoin d’un stop défensif. Malheureusement pour les fans de la « Who Dat Nation », les portes sont toujours grandes ouvertes pour l’attaque d’Atlanta, qui n’a aucun mal à avancer au sol ou dans les airs. Cependant, les Saints parviennent à limiter la casse en obligeant les Falcons à tirer un field goal (25-38).

Le souci, c’est que lorsque la défense montre des signes d’amélioration, c’est l’attaque de New Orleans qui flanche. En effet, sur le drive suivant, Drew Brees est intercepté par le rookie Deion Jones, qui s’en va inscrire un touchdown de 90 yards (25-45).

Dos au mur, les Saints n’ont plus le choix, il faut marquer très vite. Et c’est ce qu’ils font. En un peu moins de quatre minutes, Brees et les siens parcourent 75 yards et inscrivent un nouveau touchdown par l’intermédiaire de Mark Ingram, sur une passe courte de son quarterback (32-45).

Il reste alors exactement dix minutes à jouer. Et là, miracle, la défense des Saints stoppe l’attaque adverse et permet à New Orleans de récupérer le ballon sans avoir encaissé le moindre point. Malheureusement pour les locaux, ils n’en profitent pas puisqu’ils perdent le ballon sur un quatrième down qui les condamne. Du coup, les Falcons n’ont plus qu’à faire tourner l’horloge et gérer la fin de match.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Déc à 3:30TB2.9pariez1.25ATL
23-Déc à 23:30BAL1.08pariez4.7IND
24-Déc à 20:00CHI1.23pariez3CLE
24-Déc à 20:00CIN2.25pariez1.42DET
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une