Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

[preview] NFL Semaine 4 : Patriots, Broncos et Ravens veulent la tête de l’AFC, la NFL à Londres

jaguars-londres-300916Dimanche, le mois de septembre aura laissé sa place à octobre et les franchises s’appreteront à clotûrer leur quatrième semaine de compétition. Du moins 28 d’entre elles puisque les Bengals et les Dolphins se sont affrontés lors du Thursday Night Football alors que les Packers et les Eagles profitent eux, d’une semaine de repos. Une première cette saison.

Pour le reste, le calendrier nous reserve encore quelques belles affiches et à coup sûr des surprises. Un match à Londres, quatre équipes encore invaincues, une jolie rencontre entre candidats aux playoffs dans l’AFC et les traditionnels duels de division : voici le programme de la semaine 4.

Les invaincus

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Baltimore Ravens (3-0) – Oakland Raiders (2-1)

Sans lui faire offense, dès quatre équipes encore invaincues, Baltimore est celle qui impressionne le moins. Car d’une part, elle a battu des franchises plutôt modestes (Bills, Browns et Jaguars) et d’autre part la manière n’a pas toujours été au rendez-vous. Ceci étant dit, revoilà tout de même les Ravens, avec trois victoires, en tête de l’AFC Nord. Quand on connait les équipes présentes dans cette division, ce classement est non négligeable. Dimanche, les hommes de John Harbaugh affrontent peut-être son adversaire le plus coriace depuis le début de la saison. Sans être exceptionnels, les Raiders gagnent des matchs. En attaque, la ligne offensive, réputée solide, va être mise à l’epreuve face au front seven des Ravens.  A noter aussi de l’autre côté du ballon, toujours dans les tranchées, le duel entre Kalil Mack et le rookie Ronnie Stanley qui aura fort à faire.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New England Patriots (3-0) – Buffalo Bills (1-2)

C’est le dernier match dans les tribunes pour Tom Brady et il faut avouer que peu de supporters croyaient à un bilan de trois victoires et zéro défaite avant de recevoir les Bills. Et pourtant, les Patriots sont invaincus, peu importe le quarterback. Encore une fois, on ne sait pas vraiment quel lanceur sera placé derrière la ligne mais là n’est même plus vraiment l’essentiel pour New England. En ce début de saison, la réelle différence, ne se fait pas sur le terrain mais sur le banc. Bill Belichick est au sommet de son art et trouve des solutions à tous les problèmes. L’opposition entre les deux coachs sera d’ailleurs probablement le principale duel de ce match. Belichick et Ryan se connaissent bien, très bien même. D’habitude, Rex Ryan chambre et provoque les Patriots et Belichick durant la semaine qui précède le match. Cette année, il a opté pour une tactique un peu différente, en espèrant améliorer son bilan de 4 victoires pour 11 défaites face au technicien des Patriots.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Tampa Bay Buccaneers (1-2) – Denver Broncos (3-0)

Le champion en titre est-il meilleur que l’an dernier ? La question a le mérite d’être posée après ses trois victoires consécutives et pas contre n’importe qui. La défense est toujours aussi dominante, voire plus, et l’attaque a de moins en moins de mal à avancer. Bref, Denver fait peur. Et l’équipe de Tampa Bay n’a pas forcément les armes pour l’arrêter ce week-end. Du moins, elle ne les a toujours pas montré. Quand la défense est dans son match, c’est Winston qui est à l’envers et quand le quarterback sort une feuille de statistiques avec 400+ yards et 3 TDs, l’escouade défensive trouve le moyen d’encaisser 37 points contre les Rams. Les deux côtés du ballon ne sont jamais coordonés et contre les Broncos, même à domicile, la tâche sera très dure.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Minnesota Vikings (3-0) – New York Giants (2-1)

Ce sera le dernier match de la semaine et certainement un des plus beaux. Les Vikings sont en train de prouver, grosses performances après grosses performances qu’ils ne sont plus simplement candidat à la première place de leur division mais bien de la conférence tout entière voire plus. Face à eux lundi, des Giants qui viennent de chuter à Washington mais qui restent dangereux. Car l’attaque semble s’être réveillée la semaine dernière. Cela tombe bien, l’escouade menée par Eli Manning affronte ce qui se fait de mieux en défense en ce moment (avec les Broncos probablement). Le jeu aérien sera intéressant a observer. Car si les Giants ont trois cibles qui peuvent faire la différence (Odell Beckham Jr., Sterling Shepard et Victor Cruz) les Vikings ont eux des lignes arrière qui commencent à faire peur aux adversaires. Avec le retour de Xavier Rhodes à la place d’un Trey Waynes en dent de scie, ainsi que les performances de Captain Munnerlyn, Terence Newman, Harrison Smith et Andrew Sendejo, Minnesota a largement de quoi contenir Eli Manning et ses cibles. Mais le style de jeu des Vikings et de telle sorte que défaite ou victoire, il est fort probable que le match soit serré jusqu’à la fin.

Le match à ne pas manquer

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Pittsburgh Steelers (2-1) – Kansas City Chiefs (2-1)

Il est de retour et il va faire du bien. Le’Veon Bell a enfin purgé ses trois matches de suspension et va réintégré l’équipe des Steelers. Une bonne nouvelle pour Pittsburgh qui commençait à marquer le pas malgré deux premières rencontres convaincantes. Pour ces deux franchises le schéma est le même. Le début de saison a été bon mais un match a mis en lumière les lacunes de chacune. C’était donc face aux Eagles pour Pittsburgh et contre Houston pour les Chiefs en semaine 2. Mais elles n’en restent pas moins des candidats aux playoffs dans l’AFC. Avec le retour de leur running back, les Jaunes et Noirs pourraient redevenir l’attaque de feu qu’on attendait. En face, c’est justement la défense qui est le point fort avec un Marcus Peters qui devient la terreur des quarterbacks et un Derrick Johnson qui est l’homme à tout faire au milieu de cette défense. En tout cas, la NFL ne s’est (pour une fois) pas trompée en métant cette affiche en prime time dimanche soir.

le'veon_bell_23072016

A Londres, du show-business

Comme chaque année, la ligue s’expatrie à Londres le temps de quelques rencontres. L’occasion pour les fans européens de voir des matchs de saison régulière et pour la ligue c’est une opportunité d’attirer de nouveaux spectateurs(/clients). Cette semaine, ce sont deux franchises de l’AFC Sud qui s’affrontent à Wembley.

Coup d’envoi dimanche à 15h30 à Londres
Jacksonville Jaguars (0-3) – Indianapolis Colts (1-2)

Annoncé comme l’équipe à surveiller cette saison, Jacksonville est sérieusement en train de décevoir. Ce ne sont que les trois premièrs matchs mais tous ont été perdus et la manière inquière. Blake Bortles n’a pas atteint le niveau qu’on lui prédisait et ne semble pas être en prêt à passer le cap. Et si la défense est un peu meilleure que l’an dernier, elle n’est pas encore au point de faire gagner les matchs à elle toute seule. En face, le bilan n’est guère mieux, mais à l’inverse, rien n’est vraiment surprenant. Andrew Luck commence petit à petit à retrouver son niveau d’il y a deux ans mais il est bien trop esseulé pour pouvoir espèrer quelque chose. La défense fait peine à voir et la ligne est toujours aussi poreuse. En particulier sur le côté droit. Le lanceur est donc globalement livré à lui-même, avec un jeu au sol quasi-inexistant et des cibles actives par intermitences. En tout cas, si pour Jacksonville, Londres rappelle de bons souvenirs et notamment la victoire 34-31 face aux Bills l’an dernier, ce sera le premier match de l’histoire des Colts en terre anglaise.

Duels de division

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (2-1) – Tennessee Titans (1-2)

Alors qu’ils avaient une véritable occasion d’imposer une domination sur l’AFC avec le déplacement à New England la semaine dernière, les Texans ont chuté. Un coup d’arrêt pour cette franchise qui pourrait aussi perdre son meilleur joueur en la personne de J.J. Watt blessé. A défaut de dominer la conférence, Houston se contentera de sa division. Pour cela, il va falloir battre une équipe des Titans qui déçoit plus qu’elle ne rassure. Marcus Mariota n’aura pas la tâche facile face à cette défense qui, malgré la déconvenue de la semaine dernière, est l’une des meilleures de la ligue.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Atlanta Falcons (2-1) – Carolina Panthers (1-2)

C’est probablement l’un des plus jolis duels de division de cette semaine.  Qui aurait cru qu’après trois matchs que les Panthers se deplaceraient avec un bilan moins bon que son hôte du jour ? Certes le calendrier aide un peu mais les Falcons ne doivent leurs victoires à personne. Matt Ryan est en feu depuis le début de saison et Atlanta gagne des matchs grâce à son attaque. Problème, la défense n’est pas encore au niveau attendu surtout sur le devant de la ligne. Et on sait que pour battre Carolina, c’est avant tout sur le front seven qu’il faut être dominant pour espèrer quelque chose. Reste maintenant à savoir si Dan Quinn va réussir, par son schema, à créer un pass-rush efficace pour sortir Cam Newton de son match. Sinon, ce sera difficile.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Chicago Bears (0-3) – Detroit Lions (1-2)

Matt Stafford est probablement parmi les dix meilleurs quarterbacks de la ligue depuis le début saison. Avec son coordinateur offensif, Jim Bob Cooter, le lanceur est en feu. Une mauvaise nouvelle pour les Bears qui n’ont toujours pas gagné un match et qui se battent semaine après semaine pour ne pas être la pire équipe de la ligue. Malheureusement, le talent manque dans cette équipe et les blessures n’arrangent rien. Même à domicile, Chicago devrait avoir du mal face à Detroit qui est pourtant branché sur courant alternatif depuis le début de la saison. Au moins, on risque de voir des points.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Arizona Cardinals (1-2) – Los Angeles Rams (2-1)

On disait la semaine dernière que si le match tournait au feux d’artifice, il serait difficile aux Rams de tenir le rythme face à Tampa Bay. Résultat, une victoire 37-32 contre les Buccaneers et une nouvelle fois une performance qui fait mentir. Les Rams arrivent donc dans l’Arizona avec un bilan meilleur que celui de leur adversaire du jour. Il faut dire que les Cardinals sont décevants. En temps normal, on dirait que ce match serait une formalité pour les hommes de Bruce Arians. Mais entre une équipe qui n’arrive pas à retrouver l’allant de l’année dernière et l’autre qui est peut-être la formation la plus imprévisible de la ligue, l’analyse devient difficile. Dimanche, au vu des dernières semaines, personne ne serait étonné de voir ce match se terminer à 6-12 pour les Rams tout comme 32-29 pour les Cardinals.

Cardinals@Rams Une

Le reste

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Washington Redskins (1-2) – Cleveland Browns (0-3)

Les Redskins ont enfin gagné et ont une vraie opportunité de démarrer une dynamique avec la réception des Browns. Car il semblerait que quoi qu’il arrive, Cleveland n’y arrive pas cette année. Même quand ils sont largement devant, même s’ils arrachent la prolongation, les Browns finissent toujours par perdre. On voit mal comment ils pourraient inquièter le Washington de Kirk Cousins qui a pour habitude de faire le travail contre les équipes réputées plus faibles. L’attaque des locaux semblent s’être mise en route contre les Giants et c’est les Browns qui pourraient en faire les frais.

Coup d’envoi dimanche à 19h00
New York Jets (1-2) – Seattle Seahawks (2-1)

Avec la réception des Seahawks, New York entame là une partie de calendrier difficile. Les Jets l’abordent d’ailleurs avec une confiance au plus bas après la défaite contre Kansas City et surtout un bilan d’une victoire pour deux défaitess. Seattle n’est peut être pas dans la forme de sa vie mais il est toujours difficile de battre les hommes de Pete Carroll. Même à domicile.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
San Francisco 49ers (1-2) – Dallas Cowboys (2-1)

Si elle était probablement la pire division de la ligue l’an dernier, la NFC Est est bien plus excitante cette saison. Derrière des Eagles qui font un sans faute pour l’instant, Dallas et même New York ne perdent pas beaucoup de terrain. Match après match, le triangle offensif du Texas (Bryant-Elliott-Prescott) est de plus en plus dangereux. En Californie, il faudra un gros match de l’attaque pour ramener la victoire. Pas que San Francisco soit une équipe de top niveau mais cette défense a toujours quelque chose de spécial. Rien d’insurmontable toutefois pour les Cowboys qui se doivent de gagner ce genre de rencontre s’ils veulent se donner les moyens de leurs ambitions.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
San Diego Chargers (1-2) – New Orleans Saints (0-3)

Quand on pense San Diego et New Orleans, forcément on pense Drew Brees. Le quarterback est le lien facile entre ces deux franchises. Après avoir été un Charger, il a fait le bonheur des Saints. Sauf qu’en ce moment, beaucoup pensent que New Orleans devrait se séparer du lanceur pour démarrer un nouveau cycle. En attendant, il est toujours là et ira à San Diego sans la moindre victoire à son actif cette saison. En face, ce n’est pas beaucoup mieux. Alors que le potentiel est indéniable, les résultats sont en dents de scie. Il faut dire que chaque semaine, les Chargers perdent un titulaire pour le reste de la saison. Pas evident de rester dans sa saison mentalement. En tout cas, cette rencontre de dimanche risque d’être faite pour les attaques.

drew_brees_07092016

Les affiches

Coup d’envoi dimanche à 15h30 à Londres
Jacksonville Jaguars (0-3) – Indianapolis Colts (1-2)

Coup d’envoi dimanche à 19h00
Houston Texans (2-1) – Tennessee Titans (1-2)
Washington Redskins (1-2) – Cleveland Browns (0-3)
New York Jets (1-2) – Seattle Seahawks (2-1)
New England Patriots (3-0) – Buffalo Bills (1-2)
Atlanta Falcons (2-1) – Carolina Panthers (1-2)
Baltimore Ravens (3-0) – Oakland Raiders (2-1)
Chicago Bears (0-3) – Detroit Lions (1-2)

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Tampa Bay Buccaneers (1-2) – Denver Broncos (3-0)

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Arizona Cardinals (1-2) – Los Angeles Rams (2-1)
San Francisco 49ers (1-2) – Dallas Cowboys (2-1)
San Diego Chargers (1-2) – New Orleans Saints (0-3)

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Pittsburgh Steelers (2-1) – Kansas City Chiefs (2-1)

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Minnesota Vikings (3-0) – New York Giants (2-1)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
27-Oct à 2:25BAL1.47pariez2.15MIA
29-Oct à 15:30CLE3.45pariez1.17MIN
29-Oct à 19:00BUF1.55pariez2OAK
29-Oct à 19:00CIN1.14pariez3.75IND
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une