Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Cardinals – Rams (13-17) : Arizona s’enfonce, Los Angeles continue de surprendre !

cardinals_rams_03102016

Arizona Cardinals (1-3) – Los Angeles Rams (3-1) : 13-17

Plus rien ne va chez les Cardinals ! Après la défaite initiale face à New England et celle de la semaine dernière contre Buffalo, Arizona s’est à nouveau incliné ce dimanche face aux Los Angeles Rams à domicile.

Ces derniers, portés par une défense toujours aussi efficace, remporte donc leur troisième match d’affilée alors que tout le monde les enterrait après leur horrible performance de la première semaine.

Les Cardinals poussifs en première mi-temps

Depuis le début de saison, Arizona a pris l’habitude de mal débuter ses rencontres. Face aux Rams, l’histoire se répète. En effet, durant le premier quart-temps de la rencontre, les Cardinals manquent non seulement d’inspiration en attaque (deux punts sur leurs deux premiers drives), mais concèdent surtout un touchdown de 65 yards sur une passe de Case Keenum (18/30, 266 YDS, 2 TD, 1 FUM) pour Brian Quick (2 REC, 69 YDS, 2 TD) (0-7).

Dans les premières minutes du second quart-temps, Arizona parvient à trouver un certain rythme offensif grâce notamment à la contribution du running back vétéran Chris Johnson (6 courses, 34 YDS). Cependant, les Cardinals buttent sur la défense de Los Angeles et sont donc obligés de tirer un field goal de 25 yards (3-7). Derrière, les Rams répondent avec leur premier field goal, obtenu en grande partie grâce à une passe de 23 yards de Keenum pour Lance Kendricks (5 REC, 52 YDS), et une autre de 34 yards pour Kenny Britt (4 REC, 82 YDS) (3-10).

Il ne se passe ensuite plus grand-chose jusqu’aux deux dernières minutes de la première période. Au cours de celles-ci, Arizona réalise enfin un drive en adéquation avec son potentiel offensif et ses ambitions. En effet, Carson Palmer (23/36, 288 YDS, 1 TD, 1 INT, 1 FUM) trouve à trois reprises son receveur John Brown (10 REC, 144 YDS) pour 53 yards, avant de servir Michael Floyd (3 REC, 36 YDS, 1 TD) pour le premier touchdown des Cardinals (10-10).

Arizona passe devant

Au retour des vestiaires, c’est au tour de la défense d’Arizona de réaliser un big play. Sur le premier drive de Los Angeles en seconde mi-temps, Chandler Jones sacke le quarterback adverse et provoque un fumble au milieu de terrain. Malheureusement pour les Cardinals, les Rams leur rendent la pareille avec un sack d’Aaron Donald qui provoque un turnover de Carson Palmer.

Derrière, Arizona parvient cependant à récupérer le ballon en forçant un punt. Et suite à un drive de 12 jeux et 72 yards, les locaux prennent l’avantage pour la première fois du match grâce à un field goal de Chandler Catanzaro (13-10).

On rentre alors dans le dernier quart-temps de la rencontre. En possession du cuir, les Rams n’hésitent pas à prendre des risques, eux qui tentent et ratent une quatrième tentative. Mais derrière, ils récupèrent rapidement le ballon après un fumble de David Johnson (17 courses, 83 YDS, 1 FUM). Le souci, c’est que l’attaque de Los Angeles est incapable d’en profiter.

Case Keenum est clutch, Carson Palmer se blesse, Drew Stanton craque

Heureusement pour les Rams, ils peuvent compter sur une excellente escouade défensive et sur des équipes spéciales qui donnent un vrai coup de pouce. En effet, Tavon Austin réalise un magnifique retour de punt pour 47 yards, permettant à Los Angeles de se retrouver dans la zone rouge adverse. Et cinq jeux plus tard, Case Keenum trouve à nouveau Brian Quick dans la end zone sur un lancer de quatre yards, qui redonne l’avantage aux hommes de Jeff Fisher (13-17).

Dos au mur, les Cardinals ont un peu moins de trois minutes pour inscrire un touchdown avec Drew Stanton (4/11, 37 YDS, 2 INT) aux commandes, lui qui a pris la place d’un Carson Palmer retourné aux vestiaires pour une commotion. Et après trois passes réussies en cinq tentatives, le quarterback numéro deux d’Arizona est intercepté au plus mauvais moment par le linebacker Mark Barron.

Toutefois, il va posséder une opportunité de se rattraper puisque les locaux parviennent à récupérer le ballon à une minute de la fin. Dans le besoin urgent d’un miracle, les Cardinals sont incapables de trouver la end zone et s’inclinent donc à nouveau à domicile sur le score de 13-17.

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème A la une