Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Eagles – Lions (23-24) : première interception et première défaite pour Carson Wentz

matthew-stafford-michael-burton-theo-riddick-091016Philadelphia Eagles (3-1) – Detroit Lions (2-3) : 23-24

Le leader de la NFC Est invaincu et troisième défense de la ligue face à la 4e et dernière équipe d’NFC Nord, le choc était déséquilibré sur le papier déséquilibré. Mais c’est à un scénario inattendu qu’ont assisté les spectateurs du Ford field.

Fidèles à leurs habitudes, les Lions ont surpris, avec une attaque qui a très vite pris le match en main. Plus étonnant, Detroit a tenu le coup en fin de match, alors que Carson Wentz et son équipe semblaient avoir repris le dessus.

Finalement, le rookie a été obligé de goûter à la défaite pour la première fois de la saison, avec sa première interception lancée au passage.

Detroit impitoyable d’entré de jeu

Les Lions marquent sur leur premier drive, avec des gains intéressants aussi bien à la course qu’à la passe, le tout bouclé par une passe de Matthew Stafford (19/25, 180 YDS, 3 TD, 1 Fumble) pour Theo Riddick (6 REC, 33 YDS, 2 TD, 11 portés, 49 YDS) dans la end zone (0-7).

De leur coté les hommes de la cité de l’amour fraternel sont moins en réussite, et après avoir frôlé l’interception, Carson Wentz (25/33, 238 YDS, 2 TD, 1 INT) se fait sacker par Amonty Bryant en 3e tentative et les Eagles sont donc dans l’obligation de punter.

Or les Lions ont bien l’intention de continuer à enfoncer le clou. Le jeu au sol est bien bloqué par les Eagles, qui plaquent plusieurs fois Zach Zenner (7 portés, 9 YDS) derrière la ligne de scrimmage, mais les pénalités font malgré tout avancer Detroit. Pour finir, Stafford retrouve Riddick pour un touchdown, de 17 yards cette fois. L’équipe du Michigan mène 14 à 0 à la fin du premier quart temps.

Au début du second quart, Philadelphie réalise un formidable drive composé de courses de Darren Sproles (5 portés, 45 YDS) et Wentz, ainsi que 4 passes de ce dernier, toutes complétées. La dernière abouti à un touchdown de Ryan Mathews (5 REC, 33 YDS, 1 TD), qui réduit l’écart (7-14).

Mais Detroit est vraiment en forme, et après avoir converti une 4e tentative, les Lions finissent par arriver dans la red zone. Alors que Philadelphie semblait enfin réussir à les mettre en difficulté, Fletcher Cox se rend coupable d’un facemask très peu discret, puisqu’il arrache le casque de Stafford et offre ainsi un first down aux Lions.

Stafford s’échappe ensuite de sa poche pour trouver Marvin Jones (4 REC, 37 YDS, 1 TD) dans la zone d’en but (7-21). C’est le troisième touchdown de Detroit en 3 drives !

En 2 minute drill, Wentz se comporte réellement comme une double menace, en obtenant des first downs aussi bien à la passe qu’à la course. Il doit aussi batailler face aux pénalités que subit son équipe, comme lorsqu’il trouve Ryan Mathews pour 26 yards en 2e&25. Mais après une pénalité, un sack de Devin Taylor et une autre pénalité, les Eagles se retrouvent en 3e&36 ! La passe de Wentz pour Zach Ertz (3 REC, 37 YDS) de 21 yards n’est pas suffisante, mais le field goal de 50 yards est transformé par Caleb Sturgis. Le score est de 10 à 21 à la mi temps en faveur des Lions.

Les Eagles reviennent

Au retour des vestiaire, Philadelphie ne fait pas dans la dentelle et enchaîne les longues passes (18, 17 et 26 yards). Wentz termine en se connectant avec Josh Huff pour un touchdown (17-21).

Detroit voit donc les Eagles revenir et doit réagir, n’ayant plus que 4 points d’avance. Mais Matthew décide de faire du Stafford, et perd le ballon tout seul.

Le fumble est recouvert par les Eagles. Ces derniers n’avancent pas vraiment et doivent taper un field goal de 33 yards, encore une fois transformé par Sturgis (20-21).

La réaction des Lions n’est cette fois pas un fumble mais un 3 and out. Le match commence de plus en plus à ressembler à un scénario bien connu du coté de Detroit. Mais les Eagles ratent l’occasion de prendre la tête en puntant eux aussi.

Durant sa possession suivante, l’équipe de Detroit réussit une nouvelle fois une quatrième tentative, mais le sack de Stafford par Vinny Curry oblige les Lions à punter un peu plus tard.

Malgré 2 pénalités, Wentz continue de compenser les erreurs de son équipe en complétant 3 passes de rang pour 39 yards. Et lorsqu’il se fait sacker par A’Shawn Robinson, le ballon est transmis à Darren Sproles qui se charge d’obtenir le first down. Malgré tout, Philadelphie finit par être stoppé, mais prend la tête grace à un nouveau field goal de Sturgis, de 49 yards, pour mener 23 à 21.

Coté Lions, le scénario habituel consistant à ne jouer qu’une seule mi-temps semble encore une fois d’actualité, puisque les coéquipiers de Matthew Stafford ne restent que trois jeux sur le terrain et punt.

Une fin surprenante

Mais lors de la possession des Eagles, Ryan Mathews commet un fumble en heurtant l’épaule de Darius Slay. Les deux équipes sont donc désormais à 1 turnover chacune à 2 minutes 14 de la fin du match.

Cette fois Detroit en profite. Après avoir trouvé Tate pour 27 yards encaissé un sack sur la troisième tentative, Stafford laisse sa place à Matt Prater pour un son premier field goal du match. Le recordman du plus long field goal réussit aisément celui-ci de 29 yards et redonne l’avantage aux Lions (23-24).

C’est alors qu’arrive une première sur les terrains NFL, puisque sur sa première passe du drive, Carson Wentz est intercepté pour la première fois chez les professionnels ! C’est Darius Slay, encore lui, qui réalise cette interception alors que le quarterback rookie visait Nelson Agholor (2 REC, 27 YDS).

L’erreur de trop dans un match riche en rebondissement. Malgré sa première interception en NFL, Wentz aura livré une bonne prestation, tout comme l’attaque plus globalement. C’est plutôt du coté de la défense que les hommes de Philadelphie ont péché, en étant incapable de réellement bloquer l’attaque des Lions et en étant beaucoup trop sanctionnée.

Pour Detroit c’est une happy ending rafraîchissante et rare. Avec un Stafford lui aussi plutôt performant, bien qu’encore une fois inégal sur l’ensemble du match, et qui aura pu compter sur sa défense emmenée par Darius Slay pour permettre à la franchise du Michigan de l’emporter.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF2.05pariez1.52LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une