Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

Semaine 10: Ce qu’il faudra surveiller ce week-end

Alors qu’on passe le cap de la mi-saison, les duels de division sont à l’honneur lors de la semaine 10. Autant d’oppositions qui ont une importance capitale dans la course aux playoffs.

Pour la première fois depuis la semaine 4, aucune équipe n’a été laissée au repos cette semaine. Le programme est dense à 19 heures et le public français pourra profiter de 10 matchs en début de soirée. Les affiches Bengals-Steelers et Falcons-Saints seront les gros morceaux de cette série de match.

A 22 heures, le choc entre les 49ers et les Giants va permettre de savoir qui est le dauphin des Packers dans la NFC.

Dans la très serrée AFC Est, les Jets et les Patriots s’affronteront au milieu de la nuit dans un nouvel épisode de leur rivalité.

Tout ça et le reste. Voici tout ce qu’il faudra surveiller ce week-end.

Michael Turner et les Falcons vont tenter de reprendre la tête de leur division aux Saints.

Coup d’envoi dimanche à 19 heures
Atlanta Falcons (5-3) – New Orleans Saints (6-3)
Premier duel de la saison entre les deux équipes qui semblent maintenant être les deux prétendants à la couronne dans la NFC Sud. Les Falcons semblent avoir trouvé le rythme lors de leurs trois derniers matchs. Julio Jones apporte maintenant un dynamisme supplémentaire à l’attaque. C’est toutefois au sol qu’Atlanta devrait tenter d’établir le jeu. La défense des Saints peine parfois dans ce secteur et Michael Turner pourrait donc être la clé. Les Saints passeront eux par les airs. Malgré ses 11 interceptions, Drew Brees reste le passeur qui a cumulé le plus de yards cette saison. Ca tombe bien pour lui car les Falcons n’ont que la 19e défense de la ligue contre la passe.

Carolina Panthers (2-6) – Tennesse Titans (4-4)
Les Panthers sortent d’une semaine de repos. Leur attaque devrait donc garder toute son explosivité. Les Titans, eux, sont plutôt sur la pente descendante. Leur défense montre des signes de faiblesse, Kenny Britt manque et Chris Johnson continue de payer le prix de son holdout. Les Panthers sont une des équipes qui autorise le plus de yards par course en moyenne. Johnson a donc une chance de rebondir, même si cela fait longtemps qu’on y croit plus vraiment.

Cleveland Browns (3-5) – Saint Louis Rams (1-7)
Les Browns sont en chute libre depuis plusieurs semaines. Leur attaque est anémique : 30e au classement des yards gagnés par match et 29e pour les points par match. Cleveland n’a marqué plus de 20 points qu’une seule fois en 2011. Ça ne sera pas plus simple ce dimanche puisque le médiocre Colt McCoy sera encore une fois privé de Peyton Hillis et Mohammed Massaquoi. Sam Bradford pourra quand à lui compter sur le retour de Mark Clayton et sur un Steven Jackson efficace depuis plusieurs semaines. Le problème sera de passer quelques points à la défense des Browns, sixième de la ligue et seul argument de Cleveland pour rester dans les matchs.

Dallas Cowboys (4-4) – Buffalo Bills (5-3)
Les Bills doivent absolument s’imposer pour rester dans la course aux playoffs et profiter de la défaite des Jets ou des Patriots lors du match de la nuit. Les Cowboys aussi s’ils veulent garder l’espoir d’accrocher une wildcard pour les phases finales. C’est au sol que tout va commencer. Fred Jackson d’un côté et DeMarco Murray de l’autre ont les moyens de mettre la main sur le match. Dans l’ensemble, les deux attaques ont beaucoup d’armes et les moyens de marquer pas mal de points. Les Bills sont ceux qui commettent le moins d’erreurs en général, ils sont donc légèrement favoris.

Indianapolis Colts (0-9) – Jacksonville Jaguars (2-6)
Les Jaguars ont la cinquième défense de la ligue. C’est le gros point positif de leur saison et c’est ce qui pourrait leur permettre de remporter ce match. Leur problème, c’est qu’ils ont aussi la plus faible attaque de la ligue juste derrière… Indianapolis. Maurice Jones-Drew a toutefois les moyens de faire la différence. Il pourrait y avoir très peu de points dans ce match.

Les Bengals vont croiser pour la première fois la crinière de Troy Polamalu. Un gros test après leur début de saison réussi.

Cincinnati Bengals (6-2) – Pittsburgh Steelers (6-3)
C’est l’heure du grand test. Aujourd’hui, les Bengals occupent la tête la conférence AFC. Pas franchement ce qu’y était attendu au début de la saison. Andy Dalton et A.J. Green vont être mis à l’épreuve face à la troisième défense de la ligue. Dalton a une évaluation de 95,4 contre le blitz cette saison mais sera il aussi à l’aise face à James Harrison et compagnie ? Ça ne veut pas dire que les choses vont être simples pour les Steelers. Les Bengals ont la quatrième défense de la ligue et ils présenteront donc un bon challenge aussi pour Ben Roethlisberger. Cincinnati frapperait vraiment un grand coup en s’imposant ce dimanche mais l’expérience est du côté de Pittsburgh.

Kansas City Chiefs (4-4) – Denver Broncos (3-5)
Les Chiefs continuent de dérouter en alternant les matchs convaincants et les catastrophes. Avec leur défense moyenne au sol, ils risquent d’avoir du mal à contenir le duo McGahee-Tebow. Le quarterback est de mieux en mieux utilisé par ses coachs. Tout en restant moyen voir médiocre à la passe, l’ancien de Florida trouve moyen d’aider son équipe. Une victoire porterait son bilan à 3 succès pour une défaite. Les Broncos repasseraient même devant Kansas City au classement et rejoindraient l’équipe vaincue jeudi. L’air de rien, les Broncos sont à un match de la tête de leur division.

Miami Dolphins (1-7) – Washington Redskins (3-5)
Les Redskins continuent de s’enfoncer. Leur attaque ne produit plus rien. A l’opposé, Matt Moore a sorti le match de sa vie dimanche dernier et l’attaque de Miami semble capable de marquer plus de points que celle de Washington. Les temps sont durs pour Mike Shanahan. Les Redskins auraient sûrement gagné cette rencontre en début de saison mais la tendance semble s’être inversée pour ces deux équipes.

Philadelphia Eagles (3-5) – Arizona Cardinals (2-6)
Une des plus mauvaises défense de la ligue se déplace à Philadelphie pour affronter le meilleur coureur de la ligue. LeSean McCoy (825 yards au sol) est le meilleur joueur de la Dream Team depuis le début de la saison. Rien que sa performance devrait suffire. L’attaque de Philadelphie doit normalement se balader dans ce match. Kevin Kolb ne sera même pas là pour affronter son ancienne équipe.

Tampa Bay Buccaneers (4-4) – Houston Texans (6-3)
Les Buccaneers ont la 26e défense au sol de la ligue et ils ont en plus perdu Gerald McCoy qu’ils ont remplacé par Albert Haynesworth. Rien de bon avant d’affronter la terrifiante attaque au sol des Texans. Houston a la deuxième attaque à la course de la NFL et ces dernières semaines Arian Foster et Ben Tate carburent à plein régime. Josh Freeman n’aura clairement pas le droit d’attendre encore trois quart temps avant de se réveiller. D’autant que les Texans ont pour le moment statistiquement la meilleure défense de la ligue.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Seattle Seahawks (2-6) – Baltimore Ravens (6-2)
La faible attaque des Seahawks semble avoir peu de chances face à la féroce défense des Ravens. Baltimore doit confirmer après sa grosse victoire à Pittsburgh. Le 12e homme de Seattle semble être la seule chose qui peut empêcher Joe Flacco et sa bande d’engranger une nouvelle victoire.

L'attention des Giants sera probablement concentrée sur Frank Gore lorsque les 49ers auront le ballon en attaque.

Coup d’envoi dimanche à 22h15
San Francisco 49ers (7-1) – New York Giants (6-2)
Frank Gore est le cinquième coureur de la ligue. Pour les Giants, le stopper, c’est faire un grand pas vers la victoire dans ce choc au sommet de la NFC. Ça ne sera pas facile car les New Yorkais restent fragiles contre la course mais si Gore est stoppé, cela pourrait remettre la pression sur Alex Smith et le forcer à commettre des erreurs. Des erreurs, Eli Manning pourrait en commettre aussi face à une défense Californienne qui fait du très bon travail depuis le début de la saison. Cette rencontre pourrait bien être très serrée. Le vainqueur devrait s’imposer comme le grand rival des Packers dans la NFC, au moins pour les semaines à venir.

Chicago Bears (5-3) – Detroit Lions (6-2)
Deuxième rencontre entre ces deux équipes cette saison. Les Lions se sont imposés à l’aller grâce notamment à un énorme Jahvid Best (163 yards, 1TD). Mais Best ne sera pas là cette fois ci et les Bears sont sur une bonne dynamique. C’est d’ailleurs plutôt Matt Forte, le coureur de Chicago, qui pourrait briller cette fois, d’autant que la faiblesse de la défense de Detroit est au sol. Cette rencontre devrait donc être passionnante. La semaine dernière, Jay Cutler n’a pas encaissé le moindre sack. Une performance qui sera difficile à reproduire face à Ndamukong Suh et Cliff Avril. En cas de victoire, les Bears rejoindraient les Lions au classement et se replaceraient bien dans la course à un strapontin en playoffs.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h20
New York Jets (5-3) – New England Patriots (5-3)
Les Jets n’ont pas perdu le moindre match depuis leur défaite contre les Patriots en semaine 5. A l’opposé, New England reste sur deux défaites de suite avec des problèmes en défense mais aussi, et c’est la nouveauté, en attaque. Les défense des Jets et ses corners pot-de-colle ne sont pas le meilleur adversaire pour se remettre sur les rails offensivement. Les Jets semblent donc soudain être les favoris dans l’AFC Est. Si Mark Sanchez trouve le moyen de sortir un bon match, ce sentiment sera retranscrit au classement puisque New York passera devant les Patriots. Attention quand même à l’éventuel réveil de Tom Brady après plusieurs matchs moyens.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h30
Green Bay Packers (8-0) – Minnesota Vikings (2-6)
Avec un Adrian Peterson qui joue mieux que jamais et un Christian Ponder en pleine progression, les Vikings ont les moyens de marquer des points aux champions en titre. Le problème, c’est qu’il faut stopper les Packers. Et même avec Jared Allen (12,5 sacks), Minnesota devrait avoir du mal à ralentir un Aaron Rodgers phénoménal depuis le début de la saison.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
21-Oct à 15:30 LAC 1.27 pariez 3 TEN
21-Oct à 19:00 CHI 2.1 pariez 1.55 NE
21-Oct à 19:00 IND 1.25 pariez 3.1 BUF
21-Oct à 19:00 JAX 1.38 pariez 2.5 HOU

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une