Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Le journal des Rookies – Semaine 5 : Joey Bosa électrise San Diego

joey-bosa-chargers-12102016Chaque mercredi, Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon des meilleures performances des rookies de la NFL. Vous aurez donc droit au rookie offensif et défensif de la semaine, ainsi qu’à un Top 5 pour les autres débutants qui auront également brillé.

Rookie offensif de la semaine

Ezekiel Elliott (RB) – Dallas Cowboys : 15 courses, 134 yards, 2 touchdowns + 3 réceptions, 37 yards
En 1983, le novice Eric Dickerson avait avalé 1808 yards au sol, avec les Rams de Los Angeles. Alors, lorsqu’il entend que son record peut être bientôt battu par Ezekiel Elliott, celui-ci prévient le jeune running back des Cowboys : « Tu as encore une longue route à parcourir », lui a-t-il annoncé. Après cinq matchs, Elliott est le coureur le plus productif en NFL (546 yards). S’il tient ce rythme effréné, il pourrait amasser 1747 yards en 16 sorties. Et, derrière la monstrueuse ligne offensive de Dallas, les progrès du numéro 21 semblent sans limite.

Rookie défensif de la semaine

Joey Bosa (DE) – San Diego Chargers : 5 plaquages, 2 sacks
Depuis sa sélection, à la 3e place de la Draft 2016 par les Chargers, Joey Bosa était muré dans le silence. Il écoutait les analystes railler sa fragilité physique, critiquer ses exigences contractuelles. Ce week-end, le défenseur de 21 ans savait donc que ses premiers pas avec San Diego seraient très observés. Du coup, il a décidé d’envoyer un message à ses détracteurs : en seulement 27 actions jouées, l’ancien d’Ohio State a posé de nombreux problèmes à la protection d’Oakland et montré qu’il est une force de la nature.

Top 5 des autres rookies de la semaine

1. Jordan Howard (RB) – Chicago Bears : 16 courses, 118 yards + 3 réceptions, 45 yards, 1 touchdown
S’ils ont fini par perdre à Indianapolis, les Bears sont restés en vie jusqu’au bout, grâce à un trio offensif surprenant. Alshon Jeffery muselé, Jay Cutler et Jeremy Langford blessés, l’attaque de Chicago a été portée par Brian Hoyer, Cameron Meredith et Jordan Howard. Capable de percer les défenses adverses, à l’intérieur comme vers l’extérieur, le dernier cité n’a eu besoin que de 19 balles pour produire 163 yards et justifier son statut de titulaire.

2. Kyler Fackrell (LB) – Green Bay Packers : 5 plaquages, 1 sack, 1 fumble forcé
L’escouade défensive de Green Bay n’est sans doute pas la plus médiatisée mais, jusqu’ici, elle ne manque pas d’efficacité. Le bataillon de Dom Capers est même le meilleur au sol (42,8 yards encaissés en moyenne) et totalise déjà 14 sacks, en quatre rencontres. Au sein de cet effectif, le débutant Kyler Fackrell, remarquable contre les Giants, profite des espaces créés par ses coéquipiers Clay Matthews, Julius Peppers ou Nick Perry pour s’épanouir.

3. Carson Wentz (QB) – Philadelphia Eagles : 25/33, 238 yards, 2 touchdowns, 1 interception
Bien sûr, les joueurs de Doug Pederson se sont inclinés, pour la première fois cette année. Oui, Carson Wentz a lancé la première interception de sa carrière NFL dans les mains de Darius Slay, le cornerback de Detroit. Mais, sur ce match, le lanceur de 23 ans n’a pas grand-chose à se reprocher. Il a ainsi complété plus de 75% de ses passes (75,8%) et, pour la 3e fois en quatre participations avec Philadelphie, son évaluation dépasse les 100 (102,8).

4. Jack Conklin (OT) – Tennessee Titans
Comme c’est souvent le cas pour les linemen offensifs, Jack Conklin est arrivé en NFL de manière assez discrète. Mais ses qualités sont indéniables et, avec ses camarades protecteurs, le tackle de 22 ans permet à DeMarco Murray de tout écraser sur son passage. Face à Miami, l’ex-pensionnaire de Dallas (121 yards), Derrick Henry (54 yards) et Marcus Mariota (60 yards) se sont régalés, pour conduire les Titans vers un succès convaincant.

5. Roberto Aguayo (K) – Tampa Bay Buccaneers
À Florida State, Roberto Aguayo était si performant qu’en avril 2016, les Bucs n’ont pas attendu plus longtemps que le 2e tour pour l’enrôler. Mais, en l’appelant si tôt, les dirigeants de Tampa ont, sans le vouloir, mis une pression supplémentaire sur son pied droit. Contre Carolina, le kicker de 22 ans a d’abord affiché une certaine fragilité mentale (3/5), avant de délivrer son équipe dans les ultimes secondes. Ce field goal décisif pourrait bien le libérer pour de bon.

Commentaires
Advertisement

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Advertisement
Forum
Discuter entre supporters !
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Pariez sur la NFL
avec Unibet !
Créations graphiques

Sur le même thème A la une