Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Houston Texans Indianapolis Colts Résumés

Texans – Colts (26-23 a.p.) : Houston arrache la victoire après un superbe comeback

texans_colts_17102016

Houston Texans (4-2) – Indianapolis Colts (2-4) : 26-23 (a.p.)

Quel scénario ! Malmenés pendant une grande partie du match, les Texans ont réussi une remontée fantastique dans le dernier quart-temps pour finalement l’emporter en prolongations 26-23.

Symbole de ce comeback, le quarterback Brock Osweiler (25/39, 269 YDS, 2 TD, 1 INT) s’est réveillé en fin de match après avoir galéré pendant plus de trois quart-temps. A noter également l’excellente performance du coureur Lamar Miller (24 courses, 149 YDS, 1 TD + 3 REC, 29 YDS, 1 TD), qui a clairement été le meilleur joueur de Houston dans cette partie.

Du côté des Colts, la pilule est sans doute difficile à avaler, eux qui ont réalisé un match très correct avant de s’effondrer. Résultat, ils sont aujourd’hui derniers de leur division, tandis que Houston est seul en tête.

Houston, on a un problème en attaque

Le début de match n’est pas très emballant avec deux équipes qui manquent clairement d’inspiration offensivement. La preuve, sur les trois premiers drives de la rencontre, on assiste à trois punts. Il faut attendre le milieu du premier quart-temps pour enfin voir une attaque trouver un peu de rythme. Et c’est celle des Colts qui frappe en premier à travers un field goal de 41 yards d’Adam Vinatieri, obtenu en grande partie grâce au jeu au sol de Frank Gore (22 courses, 106 YDS) (0-3).

Derrière, les Texans sont toujours au point mort en attaque, tandis qu’Indianapolis enchaîne avec notamment un gros gain de 36 yards du rookie Chester Rodgers (4 REC, 63 YDS). Quelques jeux plus tard, Andrew Luck (21/32, 252 YDS, 1 TD, 1 INT) se connecte avec le tight end Jack Doyle (4 REC, 53 YDS, 1 TD) qui inscrit le premier touchdown du match sur une réception de 22 yards (0-10).

Dans le second quart-temps, l’histoire se répète. Pas d’attaque côté Houston, mais une équipe d’Indianapolis qui réalise des big plays. D’abord, Luck trouve T.Y. Hilton (3 REC, 49 YDS) pour un gain de 31 yards, puis Frank Gore parcourt 22 yards à la course. Grâce à ces deux gros jeux, les Colts parviennent à augmenter leur avance avec un second field goal de Vinatieri, toujours aussi fiable (0-13).

Les Texans réagissent

Sur la série suivante, Houston arrive enfin à progresser offensivement, grâce notamment à son running back Lamar Miller qui sonne la charge avec une belle course de 19 yards. Juste après, Brock Osweiler trouve le tight end C.J. Fiedorowicz (6 REC, 85 YDS, 1 TD) pour un gain de 22 yards. Arrivés dans la zone rouge adverse, les Texans sont ensuite stoppés par la défense adverse et n’ont donc pas d’autres choix que de tirer un field goal (3-13).

Il reste alors exactement deux minutes à jouer avant la pause. Durant ces dernières, Andrew Luck réalise une belle course de 24 yards mais est ensuite intercepté par Robert Nelson. Le score en reste donc là pour cette première mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Colts sont en possession du ballon mais ils sont incapables de réaliser le moindre first down. Du côté de Houston, le salut vient une nouvelle fois du jeu au sol, avec Miller qui réalise deux courses pour 36 yards et Alfred Blue qui ajoute un gain de 14 yards. Derrière, Osweiler commence à trouver DeAndre Hopkins (9 REC, 71 YDS), auteur de deux réceptions consécutives permettant aux Texans de se retrouver à dix yards de la end zone adverse. Houston profite ensuite d’une pass interference du cornerback Vontae Davis pour inscrire un touchdown par l’intermédiaire d’une course d’un yard de Miller (9-13, après une transformation manquée).

Indianapolis prend une option sur le match

Suite à cette réduction du score, les Colts ont bien l’intention de couper le momentum de leur adversaire. Auteurs d’un drive solide, Andrew Luck et ses coéquipiers atteignent la ligne des huit adverse après neuf jeux pour 68 yards. Seul problème, Indianapolis tente alors une quatrième tentative avec moins d’un yard à parcourir, et échoue misérablement. En effet, les Colts mettent en place un jeu de passe avec Andrew Luck en shotgun, sauf que ce dernier se fait sacker par Whitney Mercilus.

On pense alors que cette action est un vrai tournant du match, mais Houston rend le ballon à son adversaire seulement deux jeux plus tard sur une superbe interception de Vontae Davis.

Sur la ligne des 20 yards des Texans, Indianapolis ne laisse pas passer cette occasion rêvée puisqu’Andrew Luck s’en va inscrire le deuxième touchdown de son équipe par l’intermédiaire d’une course de 14 yards (9-20).

Sous pression, Houston n’arrive pas à réagir et se met en difficulté tout seul à travers des pénalités offensives. En face par contre, ça déroule avec un jeu au sol efficace et surtout une passe de 35 yards de Luck pour le tight end Erik Swoope, qui permet aux Colts d’accroître leur avance grâce à un nouveau field goal (9-23).

Les Texans réussissent un improbable comeback

On est alors à sept minutes de la fin de la rencontre, et les Texans n’ont plus le choix. Dos au mur, ils ont un besoin urgent d’inscrire un touchdown pour espérer revenir dans ce match. Brock Osweiler se tourne alors vers DeAndre Hopkins, qui enchaîne quatre réceptions pour permettre à son équipe de se retrouver dans la zone rouge d’Indianapolis. Derrière, Osweiler trouve Lamar Miller, qui redonne espoir aux siens en inscrivant un superbe touchdown de 10 yards (16-23).

Avec un peu moins de trois minutes à jouer, tout reste jouable mais les Texans doivent absolument empêcher Indianapolis de réussir le moindre first down. Et c’est ce qu’ils font. Suite à une pénalité et un sack, Houston récupère le cuir tandis qu’il reste deux minutes au chronomètre.

C’est alors le moment choisi par Osweiler pour sortir son meilleur football de la soirée, lui qui trouve d’abord Miller pour 16 yards, puis Fiedorowicz à deux reprises pour un gain de 16 yards et le touchdown égalisateur de 26 yards (23-23). Du coup, le match s’en va en prolongations !

Nick Novak for the win !

Après avoir remporté le toss, Indianapolis est en possession du ballon pour commencer l’overtime. Malheureusement pour les Colts, ils sont contraints de rendre le cuir aux Texans suite à un sack de Bernardrick McKinney sur Andrew Luck.

Étant donné que le premier drive des prolongations n’a rien donné, un field goal suffit à Houston pour l’emporter. Et les Texans ne vont pas laisser passer cette occasion. En effet, suite à une magnifique réception de 36 yards signée Jaelen Strong, le kicker Nick Novak crucifie Indianapolis en inscrivant les trois points gagnants d’une distance de 33 yards (26-23) !

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
27-Oct à 2:25BAL1.47pariez2.15MIA
29-Oct à 15:30CLE3.45pariez1.17MIN
29-Oct à 19:00BUF1.55pariez2OAK
29-Oct à 19:00CIN1.12pariez4IND
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une