Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

New England Patriots Pittsburgh Steelers Résumés

Steelers – Patriots (16-27) : pas de miracle pour Pittsburgh

steelers_patriots_24102016

Pittsburgh Steelers (4-3) – New England Patriots (6-1) : 16-27

Privés de Ben Roethlisberger, les Steelers avaient la lourde tâche d’affronter New England, peut-être la meilleure équipe de la NFL depuis le retour de Tom Brady. Et sans surprise, Pittsburgh n’a pas réussi à créer l’exploit face à des Patriots sérieux et appliqués.

Le quarterback Landry Jones a pourtant réalisé une prestation relativement correcte (29/47, 281 YDS, 1 TD, 1 INT), mais l’attaque menée par Brady (19/26, 222 YDS, 2 TD) et LeGarrette Blount (24 courses, 127 YDS, 2 TD) était bien trop efficace pour qu’il puisse suivre le rythme.

New England prend les commandes

Lors du début de match, les Steelers provoquent une perte de balle des Patriots sur le premier jeu de ces derniers. En effet, suite à une passe de 12 yards de Tom Brady, Chris Hogan lâche le ballon sur un plaquage appuyé de Jarvis Jones. Mais derrière, Pittsburgh n’en profite pas puisque Landry Jones se fait intercepter par Malcolm Butler dans la end zone.

Sur le drive suivant, LeGarrette Blount fait bien avancer le ballon tandis que Brady se connecte à plusieurs reprises avec Julian Edelman (9 REC, 60 YDS, 1 fumble perdu). Arrivés dans la zone rouge adverse, les Patriots ouvrent le score grâce à un touchdown du running back James White sur une réception de 19 yards (0-7).

Derrière, les Steelers n’arrivent pas à convertir le moindre first down et sont donc contraints de punter rapidement. En face par contre, ça déroule avec un Tom Brady toujours aussi précis et un jeu au sol qui continue d’être performant. Au final, New England réalise un drive de 11 jeux et 84 yards, conclu par un touchdown de Blount sur une course de trois yards (0-14).

Le réveil de Pittsburgh

Malmenés devant leur public, les hommes de Mike Tomlin réagissent lors de la prochaine série. En effet, durant cette dernière, Jones trouve Antonio Brown (7 REC, 106 YDS) pour un gain de 51 yards, avant de se connecter avec Darrius Heyward-Bey (3 REC, 30 YDS, 1 TD) dans la end zone, qui réduit le score sur une belle réception de 14 yards (7-14).

Complètement relancés, les Steelers enchaînent en stoppant d’abord l’attaque de New England, puis en atteignant la zone rouge adverse grâce au jeu au sol de Le’Veon Bell (21 courses, 81 YDS + 10 REC, 68 YDS). Malheureusement pour eux, ils ratent l’occasion de réduire le score puisque le kicker Chris Boswell manque son field goal.

Il reste alors un peu moins de cinq minutes à jouer en première période. Maladroits, les Patriots sont incapables d’atteindre le camp adverse et sont donc obligés de punter. A nouveau en possession du ballon, Landry Jones s’appuie beaucoup sur Le’Veon Bell qui est très précieux dans le jeu aérien. Grâce à plusieurs réceptions du running back et une autre de 10 yards du tight end Jesse James, Pittsburgh se retrouve sur la ligne des 14 yards de New England à quelques secondes de la mi-temps, et recolle un peu à la marque grâce à un field goal (10-14).

Les deux équipes se rendent coup pour coup

Au retour des vestiaires, New England est à nouveau dans le dur offensivement. En effet, Tom Brady est sous pression et les pénalités offensives se multiplient. Du côté des Steelers en revanche, ça tourne plutôt bien grâce à un Le’Veon Bell qui continue de faire mal aux Patriots. Cependant, Pittsburgh est stoppé près de la zone rouge adverse et doit donc se contenter de trois points supplémentaires (13-14).

Obligé de punter lors de leurs trois derniers drives, les hommes de Bill Belichick retrouvent alors leur rythme offensif. D’abord, c’est LeGarrette Blount qui remet les siens en route sur une très belle course de 25 yards. Ensuite, Tom Brady trouve enfin son tight end Rob Gronkoswki (4 REC, 93 YDS, 1 TD), qui inscrit un touchdown de 36 yards alors qu’il était très peu en vue depuis le début du match (13-20, suite à une transformation ratée de Stephen Gostkowski).

Malgré ce coup d’arrêt, Pittsburgh parvient à repartir de l’avant dès la série suivante. En effet, lors de celle-ci, Landry Jones trouve notamment Cobi Hamilton (3 REC, 36 YDS) à deux reprises pour un gain total de 32 yards. Malheureusement pour les Steelers, ils n’arrivent toujours pas à conclure leur drive et doivent à nouveau se limiter à un field goal (16-20).

Les Patriots se détachent

Au début du quatrième quart-temps, la connexion Brady – Gronkowski fait des dégâts dans la défense de Pittsburgh avec une passe de 37 yards qui permet à New England de se retrouver tout près de la end zone des Steelers. Un jeu plus tard, LeGarrette Blount donne une avance plus confortable à son équipe à travers un touchdown de cinq yards (16-27).

Dans une situation compliquée, Pittsburgh ne parvient pas à renverser la vapeur, et ce malgré un cadeau de Julian Edelman qui réalise un fumble sur un retour de punt. Du coup, la fin de match est plutôt tranquille pour New England, qui n’a plus qu’à faire tourner le chronomètre en enchaînant les courses.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Nov à 20:00CHI2.15pariez1.47DET
19-Nov à 20:00CLE3.1pariez1.22JAX
19-Nov à 20:00GB1.85pariez1.65BAL
19-Nov à 20:00HOU1.6pariez1.92ARI
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une