Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Cardinals – Seahawks (6-6 a.p.) : un match nul de folie !

seahawks_cardinals_24102016

Arizona Cardinals (3-3-1) – Seattle Seahawks (4-1-1) : 6-6 (a.p.)

Si le score est faible et le résultat nul, la rencontre entre Arizona et Seattle était sans aucun doute l’une des plus folles de la saison.

Dominé par des défenses exceptionnelles, ce match a atteint des sommets d’intensité et de suspense. Chacune des deux équipes avait une occasion en or de l’emporter en prolongations, mais elles ont toutes les deux été trahies par leur kicker respectif.

Place aux défenses !

Dès le premier quart-temps, les défenses prennent clairement le pas sur les attaques. Les quarterbacks des deux équipes n’ont pas énormément de temps pour lancer tandis que le jeu de course est inexistant côté Seattle et discret côté Arizona. Du coup, les six premiers drives du match se terminent tous par un punt.

Au début du second quart-temps, les Cardinals ont l’occasion d’ouvrir le score sur un field goal de 39 yards, obtenu en grande partie grâce à un bon placement sur le terrain suite à un coup de pied de dégagement des Seahawks. Malheureusement pour eux, le kicker Chandler Catanzaro est bloqué par le marsupilami Bobby Wagner, qui saute au-dessus d’un adversaire (en l’effleurant…) pour toucher le ballon.

Cependant, ce n’est que partie remise puisque Arizona parvient finalement à ajouter trois points au tableau d’affichage après un drive de 15 jeux, 53 yards et huit minutes (3-0). Les hommes de Bruce Arians ont même l’occasion d’augmenter leur avance juste avant la mi-temps, mais un sack du defensive end de Seattle Frank Clark annule leurs efforts.

Place aux défenses, partie 2

A la peine durant la première période avec seulement deux first downs et 47 yards au compteur (ainsi qu’un temps de possession très faible), l’attaque des Seahawks n’arrive toujours pas à passer la vitesse supérieure au début de la seconde mi-temps. Heureusement pour eux, la défense continue de faire le boulot, elle qui bloque notamment Arizona sur une quatrième tentative dans la zone rouge.

Durant les premières minutes du dernier quart-temps, le match continue d’être un modèle défensif. De chaque côté, les attaques sont complètement étouffés par la rapidité, l’intensité et la réactivité des défenses. Résultat, les punts se multiplient et les opportunités de marquer sont très faibles de part et d’autre.

Il faut en fait attendre un punt bloqué par Tanner McEvoy pour voir le match se débloquer un petit peu. En effet, suite à cette action, Russell Wilson (24/37, 225 YDS) et les siens se retrouvent pour la première fois de la rencontre dans le camp adverse (!) et égalisent grâce à un field goal de 40 yards signé Steven Hauschka (3-3).

Il reste alors exactement quatre minutes à jouer dans ce match irrespirable. En possession du ballon, les Cardinals sont à nouveau stoppés par la défense de Seattle, qui permet à l’attaque des Seahawks de récupérer le cuir à un peu plus d’une minute de la fin. Cependant, ces derniers enchaînent les pénalités offensives et sont incapables d’avancer dans le temps imparti. On a donc droit à un peu (beaucoup même) de rab.

Place aux prolongations

Parmi les deux équipes, c’est Arizona qui remporte le toss. Évidemment, les Cardinals décident de prendre la possession du ballon. Durant leur drive, ces derniers progressent bien grâce notamment à une passe de 20 yards de Carson Palmer (29/49, 342 YDS) pour J.J. Nelson (3 REC, 84 YDS), puis une réception de 18 yards de Michael Floyd (5 REC, 65 YDS). La défense de Seattle parvient ensuite à stopper l’hémorragie et à limiter les locaux à un field goal (6-3).

Dans l’obligation de marquer au moins trois points, les Seahawks sont plus que jamais sous pression. C’est alors le moment choisi par Christine Michael (16 courses, 52 YDS) pour sortir un peu de sa boîte, lui qui réalise deux courses solides. De plus, Russell Wilson commence enfin à chauffer en trouvant notamment Jimmy Graham (5 REC, 53 YDS) à trois reprises. Mais une fois arrivé dans la zone rouge adverse, Seattle n’arrive plus à avancer et doit donc se contenter à son tour d’un field goal (6-6).

Désormais, il ne reste plus que six minutes à jouer dans ce match et on entre dans un système de mort subite. A nouveau en possession du ballon, les Cardinals pensent avoir fait le plus dur après une première passe de 27 yards de Palmer pour Ifeanyi Momah (2 REC, 50 YDS), puis une réception de 40 yards de Nelson face à Richard Sherman. Malheureusement pour eux, le kicker Catanzaro envoie son field goal de 24 yards en plein sur le poteau !

Et derrière, devinez ce qui arrive, Russell Wilson trouve Jermaine Kearse (3 REC, 51 YDS) pour un gain de 31 yards, puis Doug Baldwin (6 REC, 69 YDS) sur une passe de 27 yards. On pense alors que le match est joué et que les Cardinals ne vont jamais se remettre d’une telle défaite, mais c’est sans compter sur le kicker de Seattle Steven Hauschka, qui vendange complètement son field goal ! La rencontre se termine finalement sur une égalité, mais les deux équipes ont tout de même offert un sacré spectacle.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF2pariez1.55LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une