Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Power rankings

Power Ranking NFL 2016 – Semaine 8 : America’s Team 2.0 ?

dak-prescott-cowboys-eagles-30-1-0-2016Le mercredi sur Touchdown Actu, c’est le jour du Power Ranking ! Et pour des raisons techniques, c’est également l’occasion de découvrir un nouveau format. 3, 2, 1, go !

Tranquillement, les Pats sont en route vers le Super Bowl. On se demande bien qui pourra les arrêter. Le drakkar Viking a chaviré, la faute à une mutinerie de sa ligne offensive. Les Cowboys n’en finissent plus de gagner et se hissent sur le podium. Phénomène inédit dans la NFC Est. Merci à des Seahawks qui signent la (mauvaise) surprise de la semaine et dégringolent d’une poignée de places.

Derrière, les Chiefs continuent de maîtriser leurs sujets. On ne peut pas en dire autant des Raiders de la machine Derek Carr, mais au final le résultat est le même. Derrière, l’irrégularité frappe encore une NFL décidément bien imprévisible cette année. À l’image de Cardinals et Bills qui reprennent l’ascenseur direction les profondeurs. Ou de Texans aussi imprenables à domicile qu’affligeants à l’extérieur.

Les Saints intègrent le top 20. Les Panthers respirent enfin. Les Bears sont heureux de retrouver Jay Cutler. Les Colts sont consternants. Comme des Jaguars qui continuent de faire du surplace. À Cleveland, un dimanche comme un autre. Une pensée émue pour Jamie Collins, favoris au Super Bowl devenu favoris au premier choix général.

Qui carbure en ce moment ? Qui cale ? Qui dégringole ? Voici notre classement. Une hiérarchie qui ne se base pas sur le nombre de victoires, mais seulement sur la forme du moment. Si deux équipes sont proches et ne se sont pas affrontées récemment, on se demande laquelle l’emporterait si le match se jouait aujourd’hui. Battre la meilleure équipe ne vous propulsera pas au sommet de ce classement en un claquement de doigts. Perdre contre un des cancres ne vous plongera pas dans les abysses. On peut gagner et perdre quelques places, s’incliner et grimper de quelques rangs. C’est l’impitoyable loi du Power Ranking !

pr-patriots

1. New England Patriots (7-1) –
Bill se cherche déjà un hôtel à Houston pour un week-end entre potes début février.

pr-cowboys

2. Dallas Cowboys (6-1) +2
Tony Romo peut aller demander quelques conseils à Drew Bledsoe

pr-broncos

3. Denver Broncos (6-2) +2
Sacks, tampons et interceptions à go-go. La formule maison.

pr-falcons

4. Atlanta Falcons (5-3) +2
Un drive de la dernière chance gagnant made in Matt Ryan. Comme au bon vieux temps.

pr-chiefs

5. Kansas City Chiefs (5-2) +2
Andy Reid veut la mort d’Alex Smith.

pr-steelers

6. Pittsburgh Steelers (4-3) +1
Avec ou sans Big Ben ? C’est la grande question.

pr-raiders

7. Oakland Raiders (6-2) +4
6-2. Une première depuis 15 ans.

pr-vikings8. Minnesota Vikings (5-2) -6
La ligne offensive aura tenu 5 semaines.

pr-seahawks

9. Seattle Seahawks (4-2-1) -6
L’attaque est au point mort.

pr-eagles

10. Philadelphia Eagles (4-3) –
Aucune passe en profondeur. À force de jouer petit, on perd gros.

pr-packers

11. Green Bay Packers (4-3) –
Avec un secondary décimé, il aurait fallu un Aaron Rodgers en Super Saïyen niveau 6 pour espérer gagner.

pr-giants12. New York Giants (4-3) +2
Une semaine pour se remettre du décalage horaire. Et de la bouffe british…

pr-cardinals13. Arizona Cardinals (3-4-1) -4
L’air de la Caroline ne leur réussit décidément pas.

pr-texans14. Houston Texans (5-3) +6
Des invités pitoyables, mais des hôtes irréprochables.

pr-redskins15. Washington Redskins (4-3-1) +1
5899 bornes pour un match nul…

pr-bengals16. Cincinnati Bengals (3-4-1) +1
6361 bornes pour un match nul…

pr-bills17. Buffalo Bills (4-4) -4
De zéro à 41 points. L’effet Tom Brady.

pr-lions18. Detroit Lions (4-4) -3
Pas de suspense cette fois-ci. Décevant…

pr-saints19. New Orleans Saints (3-4) +5
Quand la 29e défense de la ligue dompte la 29e attaque.

pr-dolphins20. Miami Dolphins (3-4) -1
Les Jets, candidats parfaits pour tenter d’enchaîner.

pr-chargers21. San Diego Chargers (3-5) -3
Un Philip Rivers sur courant alternatif.

pr-buccaneers22. Tampa Bay Buccaneers (3-4) -1
23 envolées célestes, 200 yards. Pénalité a été leur meilleur joueur.

pr-rams23. Los Angeles Rams (3-4) -1
En général, quand on met un Bélier et une Panthère dans le même enclos ça finit mal pour le premier.

pr-panthers24. Carolina Panthers (2-5) +5
Rien de tel qu’un peu de NFC Ouest pour retrouver le sourire.

pr-titans25. Tennessee Titans (4-4) +2
Du maillot au score, en passant par la manière : un match parfait.

pr-ravens26. Baltimore Ravens (3-4) -3
Un bon classique à la maison face aux Steelers pour tenter de repartir de l’avant.

pr-jets27. New York Jets (3-5) -1
C’est le genre de victoire qui ne rassure pas vraiment.

pr-bears

28. Chicago bears (2-6) +2
Smoking Jay is back !

pr-colts29. Indianapolis Colts (3-5) -4
Ça n’est jamais bon signe de se faire disséquer par Alex Smith et Nick Foles.

pr-jaguars

30. Jacksonville Jaguars (2-5) -2
La moutarde leur est montée au nez.

pr-niners

31. San Francisco 49ers (1-6) –
Direction la Nouvelle-Orléans et la 2e attaque la plus prolifique de la ligue pour les Niners et la pire défense. Gare au carnage.

pr-browns

32. Cleveland Browns (0-8) –
American Horror Story.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une